Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Sujet Prise de son analogique vs numérique

  • 6 réponses
  • 3 participants
  • 364 vues
  • 4 followers
Delarretchia

Delarretchia

74 posts au compteur
Posteur·euse AFfranchi·e
Premier post
1 Posté le 29/11/2022 à 12:06:53
Bonjour,
Je joue actuellement dans un groupe de musique sixties et nous avons prévu d'enregistrer un EP en début d'année prochaine.
La question du support s'est posée : bandes ou numérique ?
Pour l'instant, en dehors des discours "On fait de la musique 60's sur des instrus vintage donc faut qu'on enregistre et que l'on mixe sur des bandes, ça rajoute du grain", j'ai du mal a trouver des arguments factuels pour faire peser la balance du côté analogique.
En plus, l'enregistrement analogique semble revenir à plus cher (prix des bandes, rareté des studios qui travaille encore comme ça actuellement, ...) devant la praticité d'usage du numérique (retouche, mixage, etc...).
Si des personnes on des informations (arguments, adresses, ...), je suis très intéressé.
Bonne journée à tous

armagideontimes

armagideontimes

218 posts au compteur
Posteur·euse AFfiné·e
2 Posté le 29/11/2022 à 13:24:19
Salut, vaste sujet....De mon point de vue Plusieurs options : captation sur bande et transfert en numérique pour le mix, c'est le plus "raisonnable" si vous tenez au grain de l'analo et le moins cher aussi car la bande que vous utilisez sera effacée pour un futur client - à moins que vous ne teniez à la garder et là ça va vous coûter un peu.
Captation et mix sur bande : c'est long, c'est cher, à part Steve Albini, plus grand monde travaille comme ça (Kervax ???)
Et enfin, évidemment, conversion numérique à la prise et mixage numérique (ou en passant par une table analo, mais retour sur master numérique ou pas, ça peut se faire sur bande 1/4 de pouce).
La captation sur bande demande une réflexion en amont : il n'y aura pas 24 prises de guitares dont on ne sait plus quoi faire au mix, ce sont des choix qui doivent être verrouillés avant, c'est moins souple mais beaucoup plus rigoureux à mon sens. C'est comme filmer en 35 mm ou en video; vu le prix de la péloche vaut mieux avoir tout écris et savoir où on va. Enfin, le "grain" dont tu parles ce sont clairement les limitations de la bande dont la dynamique n'a rien à voir avec le numérique, le souffle, le bias, plein de caractéristiques liés à la bande. Aujourd'hui, il y a plein de plug qui font ça bien (je pense à Uhe Satin par exemple) et honnêtement je ne pense pas qu'un auditeur parvienne à faire la différence. Pour avoir bossé sur bande j'ai pas trop le goût de revenir en arrière, même si c'est "cool" sur le papier. Après, tu trouveras plein de gens pour dire que rien ne remplace la fameuse chaleur de l'analo. C'est comme l'absence de freins, les fuites d'huile, les pannes sur une vieille moto Triumph . C'est cool. La seule chose qui reste selon moi, c'est juste l'amour des machines et ça, ça ne se discute pas. J'adore l'analo mais c'est beaucoup de contraintes.
rroland

rroland

26443 posts au compteur
Modérateur·trice thématique
3 Posté le 29/11/2022 à 19:09:03
Sujet sensible...
Il y a des années, en pleine session, Protools (ou l'ordi, ou les deux) a/ont décidé de ne plus fonctionner. Gros stress : il s'agissait de musiciens venant de différents pays, et c'était le second jour de session. On chipote une heure, puis deux : pas de solution. Un enregistreur analogique en parfait état (un Studer) était présent dans le studio, on câble en vitesse et on enregistre le reste de la journée sans problème. C'était du vieux blues, et les musiciens étaient enchantés "the real sound of the tape", etc.
Le lendemin, Protools (ou l'ordi, ou les deux) fonctionnaient parfaitement : personne n'a compris, pas même l'informaticien qui était passé de gai matin au studio. Nous poursuivons les enregistrements toute la semaine.
Après mastering, plus aucun musicien (de très bons musiciens) n'était capable de dire ce qui avait été enregistré en numérique ou en analogique.

Il faut se méfier des envies de bande analogique, sauf disposer de moyens financiers sérieux. Si c'est dans un studio bien équipé, avec des machines en parfait état, c'est une chouette expérience. Par contre, si c'est pour enregistrer sur des Fostex ou équivalents mal calibrés, cela va amener plus de problèmes que de solution.
Au fait, dans les sixties, on enregistrait le plus souvent en "live", le tout enregistré sur un deux pistes (stéréo).
Ce type de solution sera moins onéreux, et plus simple à trouver. Mais il faut :
1) que les musiciens soient capables de jouer parfaitement ensemble en même temps
2) que la personne au mixage puisse réaliser un mix correct dès l'enregistrement
armagideontimes

armagideontimes

218 posts au compteur
Posteur·euse AFfiné·e
4 Posté le 30/11/2022 à 08:26:57
Comme d'hab' Rroland, tout est dit. Je voulais juste ajouter que ce qui me semble le plus pertinent est plutôt de retrouver la manière d'enregistrer des 60's. C'est pas la peine de mettre 40 micros sur la batterie par exemple et je pense que l'acoustique naturelle est essentielle (pas de reverb numérique en 1960) ainsi que le type de micro utilisé. On peut même aller jusqu'aux préamp mais là c'est un peu hardcore. Franchement, le support est anecdotique aujourd'hui, et je parle d'un point de vue strictement technique. Sauf si c'est votre trip (et que vous avez les finances, le temps et le BON studio avec le savoir-faire qui va avec et la maintenance des machines qui va avec). Le son des 60's c'est avant tout votre son, vos instruments vos amplis, votre manière de jouer.
rroland

rroland

26443 posts au compteur
Modérateur·trice thématique
5 Posté le 30/11/2022 à 16:26:58
Citation :
C'est pas la peine de mettre 40 micros sur la batterie par exemple

Exactement ! Ni de placer 3 micros devant les amplis guitare, etc. Si l'on possède déjà des instruments et des amplis d'époque, on obtient un résultat correct. Idem (par exemple) pour le micro lead vocal, le préampli ou le compresseur (via un LA2A , par exemple) : utiliser du matos analogique orienté "vintage".
Ne pas oublier que dans les années 60, les différences de sonorité étaient plus marquées entre les USA, le Royaume Uni et la France, parce que les manières de travailler l'étaient également, de même que le matériel.

x
Hors sujet :
Anecdote en passant : il y a des années, la Radio-Télévision Belge jalousait le son de la BBC. Des courriers s'échangent, avec des visites réciproques, et la chaîne s'équipe plus ou moins du même matériel que la BBC. Hélas, le son de la BBC n'était pas là. Un jour, l'orchestre de la BBC est venu jouer dans les locaux de la chaine publique belge : ce jour-là, la RTBF a obtenu le son de la BBC

[ Dernière édition du message le 04/12/2022 à 22:53:28 ]

armagideontimes

armagideontimes

218 posts au compteur
Posteur·euse AFfiné·e
6 Posté le 01/12/2022 à 08:17:49
x
Hors sujet :
off-topic

Vous les Belges vous avez eu des trucs fantastiques, Marvin Gaye au Casino d'Ostende !!! et votre proximité avec l'Angleterre vous ont fait découvrir des trucs bien avant nous.
On va finir par tourner en rond vu que l'auteur du topic n'a qu'un intérêt relatif aux réponses apportées...
Delarretchia

Delarretchia

74 posts au compteur
Posteur·euse AFfranchi·e
7 Posté le 02/12/2022 à 11:21:52
Gros intérêt pour vos réponses à tous les 2 !!
Effectivement, on enregistrera de toutes manière en live, et avec un minimum de micros (les bons) et bien positionnés...
A vous lire, ce que je comprends c'est pas de gros avantage à utiliser de l'analogique (voire au contraire si pas en excellent état avec le mec qui sait en tirer la substantifique moëlle).
Merci à vous.
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.