Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou

Mode Test de l'horloge MIDI

Par .: Odon Quelconque :. le 04/07/2004 - (Tout public)
Agrandir
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Access Music Virus B
Photos
1/306
Access Music Virus B

Les Virus B (et C) comportent une fonctionnalité qui permet d'évaluer la stabilité de l'horloge MIDI en entrée: Touche CTRL, menu SYSTEM, LedMode ---

Dans cette configuration, les LED des LFO indiquent les éventuels décalages entre l'horloge MIDI reçue et l'horloge adaptative interne du Virus.
Si la LFO1 flashe, c'est un message MIDI Clock qui arrive trop tôt.
Si la LFO2 flashe, c'est un message MIDI Clock qui arrive trop tard.
L'idéal étant qu'aucune ne flashe, ou alors à peine, et encore, sur des arrangements chargés.

Ceci permet de tester des configurations matérielles/logicielles et de s'apercevoir que tous les séquenceurs ne sont pas égaux en terme de rigueur du timing MIDI, de même que les interfaces MIDI.

Pour la petite histoire, ce système a été racheté par Steinberg pour Cubase depuis la version VST5, qui le vend depuis sous le nom de LTB (Linear Time Base) dans ses interfaces MIDI Midex3 & 8, elles-mêmes conçues par Access Music.

 

Ci-dessous le message original de Christoph Kemper détaillant cette fonctionnalité cachée :

 

Sujet :
Re: Midi Timing problems
De :
CKe9644719@aol.com
Date :
05/10/2001 02:16
Pour :
access-list@ampfea.org
 
In einer eMail vom 03.10.01 20:40:57 (MEZ) - Mitteleurop. Sommerzeit schreibt 
deepsound@balcab.ch:

> I am using an amt8 and cubase since 1,5 years, there is no problem, tight
> midi-timing, in my eyes better than the midex 8...........i am working with
> winME.
It's time to do some promotion for the Midex 8 !


We have actually developed the Midex 8 and LTB for Steinberg.

The root idea for LTB (LinearTimeBase) was initiated by a bug in the Virus 
several years ago. Some of you might remember it:
When the Virus Arpeggiator was synced to Midi Clock, the Arpeggiator slightly 
drifted away from the original beat; it just went a bit slower than it should.
It was a miracle to me, the only explanation was that either the computer 
does not send a small percentage of the Clock messages, or the Virus looses 
them.
But how could a system loose just a small portion of messages?
In the Virus this can only happen, when two clocks are sent immediately after 
another, in that case it lost the second clock.
But how can two clocks be sent right after another - they should have a 
distance of about 20 ms at 120 bpm? A midi timing jitter of up to 20 ms from 
the sequencer!!

I tested this, and it was the jitter!

I needed to redesign the whole clock engine in the Virus, especially to have 
a smooth tempo measurement for the Delay, to sync it to the clock without 
producing clicks by that horrible jitter.
That new clock engine is LinearTimeBase, and it makes the arpeggiator and the 
delay unsensitive of clock jitter. It's in the Virus since Virus a.

Later I realised that we could design a Midi Interface, using the same 
technic.

I offered this concept to Steinberg, which is now the Midex 8.

The Midex 8 has a better timing than the AMT or Unitor working with Cubase. 
When you drive a Midi-Interface without jitter-rejection by USB, this adds 
another one Millisecond jitter to the data stream, due to the USB framing.
The Midex 8 archieves a timing accuracy of better than 300 µs, that is the 
lenght of one Midi Byte - independent of the condition of the computer or 
operating system. 
It bridges every timing information, and makes the computer working as a 
non-realtime machine.

Try this: Everybody can measure the sequencer and interface timing using the 
Virus.

- Switch the Virus LED Mode to " --- ". It's the "secret" timing jitter 
measure mode.
- Enable MidiClock Send in your sequencer.
- Set song tempo to 140.
- Start the sequencer.

You will see one of the LFO-LEDs light up, showing that the Virus adapts to 
the song tempo. After a while the LED's should stop
blinking. Every blink of the upper LED is a Midi Clock that came in too 
early; a blink of the lower LED is a Clock that came too late.

That measurement is not very accurate, it only shows jitter greater than 2-3 
ms. Thus, they should not blink when driven by a good system.


On software sequencers the timing is mostly independent of the density of the 
arrangement, but this must not be the case on hardware sequencers.
Test your favorite dense midi arrangement on a hardware sequencer. Maybe the 
result is a surprise.


Even on high midi traffic the midi clock should be stable, since it has the 
highest priority when transmitted by midi.

Reply to me, if you have any questions; this is an interesting topic.

Tell us your results!


Christoph Kemper
access music

_______________________________________________
access-list mailing list
access-list@ampfea.org
http://www.ampfea.org/mailman/listinfo/access-list   <--- SUBSCRIBE/UNSUBSCRIBE DETAILS HERE

  • kicks 570 posts au compteur
    kicks
    Posteur AFfolé
    Posté le 31/10/2019 à 11:44:32
    Super merci beaucoup pour ces infos!

Vous souhaitez réagir à cette astuce ?

Se connecter
Devenir membre
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.