SATIS

[SATIS] Bricasti Design M7

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail

Bonne surprise sur le stand de Pilote Films puisqu'on pouvait y rencontrer Brian Zolner, le président de Bricasti Design. Fondée par deux anciens de Lexicon, cette société entend bien faire parler d'elle dans les tous prochains mois avec le M7, un processeur de réverb stéréo qui selon Brian, devrait devenir LE nouveau standard et renvoyer tout ce qui existe de mieux chez Lexicon et TC Electronic au rang d'effets vintage.


Beaucoup d'ambitions donc pour cette société naissante qui présentait sur le SATIS un prototype non fonctionnel du M7. Si nous n'avons pas eu la possibilité d'écouter la qualité des réverbs, Brian Zolner a toutefois longuement insisté sur le fait que les DSP de l'engin délivrent une puissance de calcul comparable à 3 processeurs G5 et que les algorithmes utilisés par ces derniers étaient totalement nouveaux. A défaut de son, nous avons toutefois pu nous faire une idée de la qualité de fabrication des produits Bricasti et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle augure du meilleur : chassis en acier inox anti-corrosion, façade et boutons en aluminium anodisé, le tout assemblé manuellement aux USA... Un vrai bonheur sous les doigts !

Quant aux specs de l'engin, les voici :

Caractéristiques techniques et performances de la section analogique (préliminaires) :
  • Jitter inférieur à 20 picosecondes
  • Niveau d'entrée ajustable par pas de 2dB
  • Entrées/sorties analogiques symétriques sur connecteurs XLR
  • Conversion sur 24-bit
  • Double convertisseur D/A
  • Entièrement symétrique, circuits analogiques entrée et sortie couplés DC

  • Entrée analogique A/D
    • Dynamique >120dB, classe A - Distorsion harmonique inférieure à 0.001%
    • Bande passante :10Hz - 20kHz,±0.05dB
    • CMRR :supérieur à 60 dB à 1 kHz
    • Niveau d'entrée maxi :+24dB
    • Niveau d'entrée mini pour 0dBFS :+4dBu


  • Sortie analogique D/A
    • Dynamique >120dB, classe A
    • Distorsion harmonique inférieure à 0.001% Bande passante :10Hz - 20kHz,±0.05dB Niveau de sortie maxi :+24dB
    • Niveau de sortie mini pour 0dBFS :+4dBu
    • Impédance de sortie :40 Ohms
Caractéristiques techniques et performances de la section numérique (préliminaires) :
  • Entrées/sorties numériques AES 24-bit
  • Support du mode AES 192k, simple câble
  • Ajustement automatique de l'horloge pour les fréquences d'échantillonnage entre 44.1k et 192k
  • 6 processeurs DSP Analog Devices dual core
Programmes et interface

  • 100 préréglages de réverb.
  • Traitement des réverbs en stéréo.
  • Préréglages classiques et nouveaux : Hall, Plates, Booms, Chambers, Amblent spaces.
  • 12 programmes paramétrables.
  • 100 registres utilisateurs.
  • 4 "favoris" en façade pour sauvegarde rapide et comparatifs.
  • Alimentations doubles, dédiées.
  • Transformateur toroïdal spécifique pour la section analogique.
  • Alimentation à découplage pour la section numérique.
  • Modules analogiques et numériques séparés.
  • Châssis en acier inox, anti-corrosion.
  • Façade et boutons en aluminium anodisé.
  • Contrôle du niveau d'entrée analogique par pas de 2dB.
  • Assemblé manuellement aux USA.

Annoncée pour 2006, la M7 devrait s'exhiber dans une version plus aboutie au prochain NAMM Show. Quant au prix, il devrait se situer aux alentours des 3500 €.
  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it
  • Mail