grozeil 05/11/2012

Empress Effects Multidrive : l'avis de grozeil

« Un effet unique en son genre »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Il s'agit d'une pédale d'overdrive/saturation/fuzz, avec possibilité de faire un preset en plus du réglage "manuel".
Connectique classique, 1 in/1 out et une prise standard 9v pour l'alim. A noter qu'elle consomme pas mal pour une pédale de ce type, mais ça reste de l'analogique, on atteint donc pas les 250/300 mA habituels des grosses pédales numériques.
Avec tous ces potards, elle en jette assez, d'autant plus que la fabrication semble très très sérieuse, à l'extérieur comme à l'intérieur. Un truc surprenant : elle est ultra légère!

UTILISATION

Alors, NON, la configuration générale n'est pas simple. L'idée de cette pédale est de mettre en parallèle trois circuits de distortion : un overdrive, une saturation et une fuzz. Chacun de ces trois canaux possède ses réglages de gain, de volume et un toggle switch pour choisir une fréquence de filtrage. Ensuite, les trois signaux, que vous aurez "balancés" via leurs réglages de volume respectifs, sont mixés et un eq trois bandes peut être appliqué au signal global. A noter que le comportement du potentiomètre des mediums est conditionné par un toggle switch à trois positions. Du coup, on voit de suite que les possibilités sont quasi-infinies, d'autant plus que les potards sont efficaces sur toute leur course, avec une bonne amplitude.

QUALITÉ SONORE

Pour ce qui est de la qualité sonore, je n'y ai pas trouvé mon compte. Les effets sont assez neutres, et manquent relativement de caractère. Pris individuellement, les effets font le job, sans plus. Là, où ça devient carrément intéressant, c'est quand on mixe les trois ensemble, là pour le coup, on arrive à un grain assez intéressant. Mais la contrepartie, c'est qu'il faut y passer vraiment du temps et puis, j'imagine qu'elle donne de bons résultats sur un bon ampli (que je n'ai pas...).
Il faut également passer du temps pour l'édition du seul preset disponible. En fait, des switchs internes permettent de sélectionner lesquels des trois overdrives sont activés quand on enclenche ce preset. Du coup, ça veut dire qu'on peut avoir le preset manuel avec les trois overdrives en parallèle, et le preset 1 avec par exemple le seul overdrive. Le truc, c'est qu'à moins de se baisser pour changer le volume sur la pédale, on peut se retrouver avec une baisse significative du volume à l'enclenchement de ce preset, puisqu'on passe de trois canaux en parallèle à un seul canal. Il faut donc passer du temps à trouver le réglage adéquat qui permet de passer du preset manuel au preset 1 sans changement notable de volume. Franchement, ce type de recherche, ça m'a vite gonflé :/

AVIS GLOBAL

Je l'ai utilisée pendant quelques mois, mais face à ses copines de pedalboard, elle était tellement souvent inutilisée que je m'en sépare.
Objectivement, je pense que c'est une (très) bonne pédale, mais pas pour moi. Elle devrait ravir ceux qui font des prises en studio, du fait de son approche relativement unique et de la multiplicité des réglages possibles.