Grebz 08/01/2007

Vox Tonelab SE : l'avis de Grebz

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Simulateur d'ampli, bla bla bla...

UTILISATION

L'utilisation du tonelab SE est simple, ce qui prend du temps est de trouver LE son qu'on a en tête. Il y a beaucoup de fonctions et donc les possibilités sont nombreuses.

L'édition des sons est simple mais encore une fois, il va falloir passer du temps pour se régler un son aux petits oignons. Les presets d'usine sont sympas, mais ils sont surtout là pour donner des exemples de ce qu'il est possible d'obtenir. L'utilisation des effets est souvent exagérée, ça vous saute tout de suite aux oreilles et vous vous dites "ah ouais, on peut faire ça !!!"

Le manuel est bien foutu, entièrement en français, mais ça ne remplace pas les essais/erreurs personnels. Il sert à savoir à quoi servent les potards, mais évidemment, il est difficile de décrire un son par écrit, et encore moins de donner toutes les combinaisons possibles. À lire avant d'essayer par soi-même...

QUALITÉ SONORE

Les effets sont-ils réalistes ? J'en sais rien, je n'ai jamais joué sur aucun des amplis modélisés dans le Tonelab SE, donc...
Les effets sont efficaces, nombreux, les combinaisons multiplient les possibilités. Pour du rock et pop/rock, c'est parfait. Pour d'autres styles, consultez d'autres avis, moi je n'en sais rien (heavy, trash, jazz, bossa nova...), je ne pratique pas.

J'ai testé le Tonelab SE avec le matos suivant :
- Guitare électro-acoustique Seagull
- Guitare électrique Ibanez, type telecaster

Branchées sur :
- Ampli électro-acoustique Peavey EFX-110 (Tonelab SE sur position Ampli)
- Ampli Marshall 100W en studio de répète (Tonelab SE sur position Ampli)
- Ampli hifi Cambridge Audio + enceintes JBL (Tonelab SE sur position Line)
- Enceintes de monitoring Event Electronics TR8 (Tonelab SE sur position Line)
- Au casque, Beyer Dynamic DT990 Pro

Quel que soit le réglage utilisé (réglage perso ou preset d'usine), le son avec l'électro est plus clair qu'avec l'électrique, ce qui semble assez logique. Un son sans disto présente une distorsion quand je l'utilise avec la guitare électrique. Il faut donc affiner les réglages pour obtenir un son similaire (mais qui ne sera bien sûr pas identique) quand on change de guitare mais qu'on veut garder à peu près la même sonorité.

J'ai trouvé le son assez criard et brouillon en branchant le Tonelab SE sur l'ampli Peavey pour électro-acoustique et en jouant avec mon électro-acoustique. De toutes les combinaisons que j'ai essayées, c'était la moins agréable à l'oreille. Décevant. Est-ce dû à l'ampli (qui a un très joli son quand je branche simplement ma guitare dessus, sans effet ajouté) qui n'est pas prévu pour cela ? Est-ce que le résultat serait le même sur un autre ampli électro-acoustique ? Je ne sais pas, mais dans mon cas, le résultat n'est pas très agréable.

Sur ampli Marshall, avec mon électro-acoustique, le résultat est également un peu criard, et il faut faire attention de régler le gain sur un faible niveau pour éviter les larsen. Mais en jouant sur les réglages (notamment en baissant les aigus et en montant un peu les graves), j'ai obtenu un résultat très correct, bien qu'un peu fatigant à la longue. Je n'ai pas encore essayé de jouer à la guitare électrique dans cette configuration. Je posterai mon avis dès que ce sera fait.

Sur ampli hifi, le résultat est très bon, que ce soit avec une électro-acoustique ou une électrique. Mes enceintes vieillissantes ont malheureusement tendance à tirer un peu vers les graves, mais c'est dû à mes enceintes. Le sachant, j'en tiens compte dans le résultat obtenu. En branchant un casque sur l'ampli, le résultat est bien meilleur, car mon casque est de meilleure qualité que mes enceintes tout simplement, donc l'ampli n'est pas en cause.

Avec un casque branché directement sur la sortie casque du Tonelab SE, le son est également très bon. Là aussi, tout dépend du casque utilisé. j'ai essayé avec des écouteurs de walkman, c'est pas terrible :-), avec un casque fermé Sony, de qualité moyenne (acheté dans les 60 euros), c'est... moyen, mais avec mon DT990 Pro, c'est excellent !
Et ceci, aussi bien avec une électro-acoustique qu'avec une électrique.

Enfin, j'ai obtenu le meilleur résultat sur mes enceintes de monitoring (enfin, sur une seule, puique j'avais branché directement le Tonelab SE sur une de mes enceintes TR8). Alors là, le son est excellent, précis. Cela dit, le résultat avec un bon casque, soit branché sur le Tonelab SE directement, soit branché sur l'ampli hifi, donne un résultat à peine moins bon. Mais tout de même, c'est plus sympa de s'entendre jouer ouvertement, plutôt que seulement au casque !
Et là encore, aussi bien avec une électro-acoustique qu'avec une électrique.

Voilà, donc c'est génial, mais il faut que la qualité des éléments sur lesquels vous branchez le Tonelab SE soit bonne, sinon, la qualité du son peut devenir médiocre. Enfin moi je dis ça parce que j'ai pris le temps de faire des essais et que j'ai pu comparer, mais sans point de comparaison, de toute manière, le Tonelab SE permet d'obtenir des sonorités variées et d'excellente qualité.

AVIS GLOBAL

J'utilise le Tonelab SE depuis seulement quelques jours (vive Noël :-) !).

Ce que j'aime le plus : la sonorité, excellente avec un peu de boulot. Les possibilités de configurations extrêmement nombreuses. A priori, sa solidité, même si c'est beaucoup trop tôt pour juger.
Ce que j'aime le moins : c'est gros quand même pour du home studio. Ma copine commence à criser à voir s'accumuler le matos dans la chambre, sans compter les fils qui s'empilent sous le bureau... Mais bon, en répète ou sur scène, c'est pas gênant.

En ce qui concerne le prix, je l'ai payé très exactement 404 euros (quatre cent quatre) chez Milonga Bonneuil (région parisienne). Après avoir pensé à une erreur, un autre lecteur du site m'a confirmé qu'il avait payé le même prix dans un autre Milonga (Grenoble). C'est donc à ma connaissance le prix le plus bas qu'on puisse trouver, en France ou ailleurs en Europe. En attendant que les autres s'alignent :-)