rutaba 19/07/2015

Yamaha AW2816 : l'avis de rutaba

« AW2816 - Après plus de dix ans d'utilisation. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
J'ai acquis cette table d'enregistrement et de mixage afin d'enregistrer des groupes et pour la composition.

Elle a été beaucoup trimbalée à gauche et à droite sans jamais faire défaut. Autant en prise directe qu'en studio, cette table a toujours fonctionné comme prévu.

Le système d'exploitation fonctionne à merveille, la programmation a été soigné et le processeur interne fait toujours ce qu'on lui demande.

Les fonctions de mixage donnent vraiment l'impression d'avoir entre les mains une vrai console de studio professionnelle. Après 10 ans d'utilisation, les potentiomètres motorisés fonctionnent toujours comme au premier jour (précis et rapides), les pistes virtuelles et les inserts permettent des tas de combinaisons intéressantes. Les effets sont d'une qualité correcte (au mixage).

La prise en main est assez rapide, le routage est simple mais flexible. Avec un peu d'habitude, il ne faut que cinq minutes pour effectuer un routage complexe. L'affichage est assez grand et la luminosité est réglable.

La commande à distance, bien que basique, permet de séparer la table du lieu de l'enregistrement tout en évitant les déplacements inutiles, j'adore.

Mis en comparaison avec les préamplis utilisés par Mindprint dans l'AN/DI PRO, ceux de l'AW2816 n'ont pas à rougir, le niveau signal bruit des préamplis de la table n'est que légèrement plus faible.

J'ai remplacé le disque dure interne par une carte Flash de 16 GB (via adaptateur) et tout fonctionne à merveille. Je pense qu'une carte de 32 GB sera aussi acceptée.

-------------

Il n'est pas possible de connecter la table à un ordinateur via usb ou autre afin d'en extraire, sans pertes, les pistes enregistrées. Il faut passer par une gravure Atapi ou SCSI, ou via les sorties digitales pour le faire.

Seuls les deux premières entrées (XLR) sont alimentées par l'alimentation fantôme.

L'horloge digitale interne est munie d'une pile qu'il faut remplacer tout les 10 ans et il faut obligatoirement passer par un technicien pour le faire. Il n'est pas possible d'utiliser correctement la table lorsque le message "LOW BATTERY" (batterie faible) apparaît.

Les effets inclus ne sont pas de grande qualité, c'est le processeur qui s'en charge. Bien qu'il ne surcharge jamais, c'est toujours une solution beaucoup moins sérieuse que l'utilisation de processeurs SHARC dédiés.

Le lecteur/graveur de CD-ROM Atapi interne m'a lâché deux ans après l'achat. Remplacé par un autre de la même marque mais pas du même modèle, il fonctionne mais ne doit être branché que lors de la sauvegarde, sans quoi, il génère un bruit blanc lors de la lecture (Play) ou de l'enregistrement (Rec)!

Il n'y a pas de réglage analogique de console (mis à part le volume), tout est digital. Bien que pour le mixage, cela facilite le travail, lors de l'enregistrement, leur utilisation (en comparaison avec l'utilisation d'effets analogiques) dégrade la qualité du son (surtout les compresseurs).
Les quatre sorties OMNI de l'AW2816 se trouvant après la conversion A/D de la table, Il faut impérativement que les micros de proximité soient connectés à un préampli externe (sur lequel sont connectés les effets analogiques de "tranche") afin de garder une qualité de traitement élevée.

Les boutons sont un peu bruyants, la ventilation l'est excessivement (j'ai placé du caoutchouc entre les visses du ventilateur et le cache afin de réduire grandement le bruit).

Certains potentiomètres commencent à craquer (légèrement).

------

Heureusement, ces inconvénients sont, pour la plupart, résolubles.
Même s'ils mettent le doigt sur les faiblesses de la table au niveau de l'enregistrement (pour les plus exigeants), la section mixage quant-à-elle regroupe l'ensemble des fonctions nécessaires à l'exécution d'une oeuvre de qualité, même plus de dix ans après son acquisition.