patch-works 16/10/2010

Korg X5 : l'avis de patch-works

« touti rikiki, maousse costo »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Clavier 61 touches, modulation et pitchbend, sustain pedal + control pedal, polyphonie 32 notes, multi effets intégré, 100 sons + 128 sons GM, 100 combis...

Mode COMBI peremettant de combiner jusqu'à 8 sons, et de les paramétrer différemment pour créer un set de scène TRES efficace: split, layer, velocité, réponse aux molettes picth et modulation, réponse aux pédales sustain et control, canal midi.

Ce mode COMBI est vraiment fantastique de puissance et de simplicité: il m'a permis d'utiliser le X5 comme unique source sonore (avec un contrôleur midi Roland PC-200 comme second clavier), mono (un seul jack à donner au régisseur qui n'en croit pas ses yeux), lors de concerts, il s'agissait de rock progressif avec pas mal de changements de sons...

UTILISATION

La configuration générale est enfantine, le manuel clair et suffisant. L'édition des sons est plutôt facile bien que l'écran soit petit

Un éditeur graphique (MAC ou PC) était livré avec, pratique pour éditer les sons de manière plus visuelle, mais surtout très pratique pour ré-agencer les combis, et sauvegarder/réinjecter les configurations

SONORITÉS

La palette sonore est variée, mais limitée. Le réalisme était très bon pour l'époque, les effets aussi. Préférence pour l'EP Wurlitzer.

Sons de piano, pianos électrique, orgues, orchestraux (strings/choeur surtout), mais aussi quelques sons synthétiques (bass pedal) constituaient l'essentiel de mes différents sets. Tous satisfaisants dans le mix.

AVIS GLOBAL

En usage depuis 1994, trois groupes différents (rock, rock progressif, blues), j'avais essayé essentiellement les Roland (JV30) et Yamaha (SY22 je pense); poser les doigts sur le X5 qui venait de sortir donnait un effet immédiat, moins chers que la concurrence, le choix a été vite fait!

Un choix que je referais sans problème, mais avec quelques mois de délai: ce serait alors le X5D avec double de polyphonie, quelques échantillons et effets en plus.