Ampeg Classic SVT-CL
+
Ampeg Classic SVT-CL

Classic SVT-CL, Tête d'ampli Basse de la marque Ampeg appartenant à la série Classic.

Tutoriel : Retuber un Ampeg SVT CL

Par pulvonium le 04/12/2008 - (Confirmé)

Introduction

Le but de ce tutoriel est uniquement de fournir des photos étape par étape du retubage d'un Ampeg SVT CL (je pense que c'est identique sur les SVT VR).

Ce retubage peut être effectué par un technicien qualifié pour une cinquantaine d'euros. Avantages à le faire soi-même : Plus rapide, moins cher, et plus fun...

Avertissement : Si vous êtes en possession d'un Ampeg sous garantie, ne l'ouvrez JAMAIS vous-mêmes. En France, c'est retour au magasin, et à eux de voir.

Avertissement bis : Le retubage, c'est à vos risques et périls, et courant débranché...

Étape 1

Le retubage d'un Ampeg SVT CL nécessite onze lampes.

Pour le préampli :
Deux 12AX7 (encore nommées ECC83)
On recommande de changer ces lampes toutes les 5000 heures

Pour la section de puissance :
Une 12AX7 (ECC83)
Deux 12AU7 (ECC82)
Six 6550 appairées (on dit aussi un sextet de 6550), c'est-à-dire six lampes mesurées et triées pour avoir des caractéristiques électroniques les plus proches possible.
On recommande de changer ces 6550 toutes les 3000 heures, ou dès que le son se pervertit.
Budget : Autour des 300€, très variable selon les marques et le fournisseur...

Étape 2

Avant toute chose, trouvez-vous une table solide, stable et dégagée. Travailler sur un coin de bureau encombré, c'est la garantie de laisser échapper une lampe. Il serait dommage de devoir racheter un sextet de 6550 pour une bêtise...

Au niveau outillage, il vous faut :
Un tournevis PZ1, un tournevis PZ2, un pinceau, un tournevis plat, un bout de gaffeur, un aspirateur, et un rouleau d'essuie-tout.

Commencez par retirer les quatre vis nickelées se trouvant sur le dessus de l'ampli. Puis tirez sur le préamp à la manière d'un tiroir.

Étape 3

Ici les deux 12AX7 du préampli. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il est plus difficile de changer une petite lampe qu'une grosse.

Étape 4

Tirez verticalement sur la lampe usagée.
En l'examinant, vous remarquerez qu'il est impossible de faire une erreur lors du remplacement d'une lampe : les plots qu'elle comporte forment un cercle non fermé, ce qui oblige à placer la lampe dans le bon sens.

En revanche, si vous avez opté (comme moi) pour un retubage complet, attention à ne pas confondre les 12AX7 (ECC83) et les 12AU7 (ECC82) qui sont parfaitement semblables.

Dans le préamp, c'est simple : Deux 12AX7 (ECC83)

Étape 5

On déballe une 12AX7 (ECC83) neuve.
J'ai lu plusieurs fois qu'il était préférable de ne pas manipuler les lampes directement avec les doigts. J'ignore complètement si cette affirmation est fondée comme pour les lampes halogènes (où là effectivement, le moindre dépôt de gras fait claquer la lampe), mais dans le doute, c'est une précaution qui ne coûte rien.
On remarque que les lampes sont emballées de papier de soie, autant s'en servir.

Étape 6

Placez votre 12AX7 de façon à aligner les plots de la lampe et les connexions de son support, et enfoncez fermement.
Cette étape nécessite un peu d'attention, si l'on part de travers, il est possible de tordre un plot.
S'assurer que la lampe est bien enfoncée sur son support, elle doit être perpendiculaire au circuit imprimé.

Étape 7

On passe à présent à la section de puissance.
Je rappelle que vous devez intervenir uniquement sur un ampli débranché et refroidi.
Avec un tournevis PZ1, démontez les six vis maintenant la grille arrière. Il y en a une à chaque coin de grille et deux dans la partie supérieure de la grille.

Étape 8

On a au premier plan trois petites lampes.
Là il ne faut pas se tromper...
Par bonheur, leur type est inscrit sur le châssis de l'ampli : Deux 12AU7 (ECC82) à gauche, une 12AX7 (ECC83) à droite.
Au second plan, les six lampes de puissance 6550.

Je pense qu'il est possible de procéder au retubage dans l'état. Cependant, dans un souci de commodité et de nettoyage, je décide d'extraire le châssis de l'ampli. Les étapes 9 et 10 ne sont donc pas indispensables.

Étape 9

Dévissez les cinq grosses vis situées sous l'ampli avec votre tournevis PZ2. Attention, elles retiennent le châssis de l'ampli, il pèse très lourd, soyez concentré dans vos manipulations.

Étape 10

Extrayez le châssis de l'ampli. Vous allez pouvoir travailler facilement.
Ne tirez pas trop fort dessus au risque d'arracher les tresses de câbles.
Pour mémoire, la tresse de gauche dessert les interrupteurs (Power et Standby), le câble gris au milieu alimente le ventilo, et la tresse de droite fait le lien entre le préampli et la section de puissance.

Étape 11

Retirez les petites lampes en tirant dessus verticalement.
Ce seront les lampes les plus difficiles à remplacer : le châssis ne nous laisse accéder qu'à la moitié supérieure de la lampe, on a du mal à voir ce qu'on fait.

Étape 12

Retirez les attaches à ressorts des 6550 et déposez-les sur le côté de chaque lampe. Ces attaches sont serties sur le châssis, impossible de les perdre.

Étape 13

Retirez les 6550 en tirant dessus verticalement. Les plots de ces lampes étant nettement plus massifs, cette opération est plus facile que sur les petites lampes.

Étape 14

La section de puissance nue.
Un bon dépoussiérage ne sera pas superflu : comme dans tous les appareils qui conjuguent chaleur et ventilation, la poussière s'accumule...

Étape 15

Munissez-vous d'un pinceau et d'un aspirateur, et profitez-en pour passer dans tous les petits coins.
À noter qu'il est conseillé de faire un dépoussiérage régulier même sans changer les lampes. En effet, les lampes de puissance chauffent, et la poussière nuit à la déperdition de chaleur. Plus il y a de poussière, plus les lampes chaufferont, éventuellement au-delà du raisonnable...

Étape 16

Ici sur une vieille lampe, vue sur le détrompeur (l'ergot plastique sur l'axe central). On voit qu'il est impossible de monter une 6550 à l'envers.

Étape 17

Vue sur une 6550 neuve.
Mon revendeur affirme que les Sovtek sont les lampes qui supportent le mieux les tensions élevées appliquées par les Ampeg SVT CL. D'autres ne jurent que par les Tung-Sol, d'autres par les Electro-Harmonix.
À ce jour, je n'ai pas encore eu le luxe de comparer plusieurs jeux de lampes...

Étape 18

Installez vos 6550 en appuyant fermement dessus, toujours en évitant d'y apposer les doigts (d'autant que là, c'est certain, les 6550 vont chauffer).
Vous constaterez que c'est bien plus facile que pour les petites lampes. Mais compte tenu du prix du sextet, c'est un peu plus stressant...
Assurez-vous que chaque lampe est bien enfoncée à fond et est verticale par rapport au châssis de l'ampli.

Étape 19

Vue sur une 12AU7 (ECC82) de marque JJ. Il y en a deux dans la section de puissance. Selon mes modestes connaissances en électronique, elles pilotent chacune trois 6550.

Étape 20

L'étape la plus risquée du retubage : La pose de ces trois petites lampes, car le châssis n'aide pas à voir ce qu'on fait. On veille à ne pas mélanger : Deux 12AU7 (ECC82) sur la gauche, une 12AX7 (ECC83) sur la droite.

Étape 21

Dépoussiéré, retubé, l'ampli a meilleure allure.
Replacez le châssis à l'intérieur de la tête.
Remontez les cinq grosses vis qui fixent le châssis.

Étape 22

Reliez l'ampli à un baffle et au 220V. Ne connectez pas d'instrument, mettez le gain et le master à zéro.

La notice est peu claire sur le premier préchauffage : elle recommande de faire chauffer 20 minutes avant de régler le bias, mais ne précise pas si c'est avec ou sans haute tension.
Dans le doute, suivez la procédure suivante :
- Allumez l'ampli avec le bouton POWER (simple mise en chauffe)
- Attendez 20 minutes
- Mettez la haute tension avec le bouton STAND-BY
- Attendez 20 minutes (là ça chauffe vraiment)
Vous pouvez procéder au réglage du bias.

Étape 23

Réglez le bias avec un tournevis d'électricien.
Chaque bias agit sur trois 6550.
Tournez la vis de réglage de façon à ce que la diode verte soit allumée et la rouge éteinte.

Pour la petite histoire, le bias 1 agit sur les trois 6550 de gauche, le bias 2 sur les trois 6550 de droite.

Lorsque l'on tourne la vis, plus la diode verte reste allumée avant la rouge, mieux les lampes sont appairées.

Étape 24

Le bias correctement réglé.
On constate qu'il est cent fois plus facile à régler avec des lampes toutes neuves...
De même, la diode en façade met moins de temps à passer du rouge au vert.

Étape 25

Une astuce lue sur un forum US : Les vis de réglage du bias tournent facilement, on pourrait les dérégler sans s'en apercevoir en portant l'ampli contre soi.
Un petit bout de gaffeur, c'est une sécurité pas chère...

Éteignez l'ampli.
Remontez la grille arrière.
Attendez son refroidissement complet avant de le déplacer.

Conclusion

Le retubage de cet ampli m'a pris en tout 1h40 minutes, dont 40 minutes de mise en chauffe et le temps à prendre les photos.
C'est donc une opération simple et assez rapide, pourvu de respecter quelques principes simples :
- Travaillez sur un plan de travail éclairé, propre et dégagé
- Préparez vos outils
- Travaillez hors tension et dans le calme
- Évitez de vous lancer dans cette opération la veille d'un concert important, histoire de pouvoir se retourner en cas d'imprévu lors du retubage.

Bonne zic !