DV Mark Multiamp Head
+
DV Mark Multiamp Head

Multiamp Head, Tête d'ampli guitare à modélisation de la marque DV Mark appartenant à la série Multiamp.

chapfou 30/11/2014

DV Mark Multiamp Head : l'avis de chapfou

« Le futur de l'amplification guitare »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Il s'agit d'un simulateur d'ampli numérique stéréo couplé à un ampli de puissance à transistor de 500W. Il dispose de 4 sorties différentes : casque (mini-jack), studio (2XLR), baffle (2jack en stéréo ou 1 speakon en mono bridgé) et une dernière sortie jack qui permet de bypasser le poweramp (si on veut utiliser un autre ampli de puissance). Pour les entrée : 1 instru et une entrée/sortie pour une boucle d'effet externe + connexion pour un pédalier midi

Niveau réglage en facade on retrouve les réglages classiques d'un ampli (bass, mid, treble, presence, gain, level + le master qui contrôle le poweramp) ce qui est TRES appréciable pour faire son son en répet (pas besoin de passer par les menus).
On trouve aussi une prise USB à l'arrière pour utiliser le remote control et un slot pour une carte SD qui permet de charger/récupérer des patchs et faire les mises à jour du firmware.

Pour créer ses patchs on a grosso modo les mêmes contrôles que sur d'autres produits du même type (fractal axe-fx) mais il est beaucoup plus aisé d'utiliser le logiciel remote control pour piloter le multiamp depuis son ordinateur.

Niveau effets on peut à peu près tout faire : overdrive, chorus, flanger, fuzz, reverb delay, compression, phaser, EQ, wah ... et un très appréciable noise gate.
Niveau modélisation les simuls sont réparties sur 3 canaux (clean, crunch et hi-gain) avec 6 simulation pour chaque.
Pour jouer en sortie studio on retrouve aussi plusieurs simulations de baffles et de micros avec plusieurs options.

A noter qu'il existe 3 versions du multiamp : 1 stéréo (celui que je possède), 1 mono (moins cher) et un "tube" avec un poweramp à lampes de 120W.

UTILISATION

La configuration est assez simple une fois qu'on a compris le principe : la chaine du son est symbolisée par 8 slots avec toujours 1 slot pour l'ampli et un pour la simulation de baffle. Le reste peut être rempli par les effets qu'on peut ensuite activer ou désactiver à l'aide d'un bouton.

Heureusement que la config est simple car le manuel est anorexique ... on y retrouve vraiment les infos de base pour se lancer, c'est clair mais il n'y a pas grand chose de plus. Pour avoir des infos plus précises il faut soit contacter DV mark http://www.dvmark.it/ par mail ou alors faire un tour sur ce forum dédié aux utilisateurs du multiamp (en anglais) qui vient de voir le jour : https://multiampusersforum.proboards.com/

En revanche pas besoin de galérer 40 ans pour se faire un son (surtout si vous jouez sur un baffle) car les simulations d'ampli sont vraiment d'une grande qualité.

SONORITÉS

Je pense sincèrement que le multiamp convient à tous les styles de musique (il n'y a qu'à voir la variété des musiciens qui l'ont adopté) vu la diversité des amplis simulés.

Je joue pour ma part dans un groupe de death metal et j'ai pu trouver un son qui me convient très bien avec seulement une simulation (5150) et un noise gate. Il y a vraiment dans cette machine un grain et une présence qui tient la dragée haute aux amplis tout lampe. Je jouais avant sur un ENGL fireball dont j'étais globalement satisfait et j'ai adopté le multiamp en répet au bout de 10 min (sans compter toutes les possibilités qui s'offrent en terme de sons différents et d'effets)

Question puissance pas de souci (à part si vous jouez pas repiqué dans un hangar d'aéroport avec un mec qui a un ampli lampes de 120w au taquet). Un gros atout de la section puissance est qu'elle est non linéaire. On peut avoir de la nuance à bas volume et si on est en répet avec des sauvages on se rend compte que les derniers crans du master permettent vraiment d'envoyer du bois si nécessaire.

Après je pense que le multiamp s'exprime vraiment sur un bon baffle. La sortie studio et casque est de très bonne qualité mais je pense que c'est un outil un peu plus tourné vers le live que vers le studio (à l'inverse de la référence en la matière : le fractal axe-fx qui est plus à l'aise en studio qu'en sortie baffle mais qui coûte aussi quasiment le double en europe ...). Le tout reste d'un très très bon niveau que ce soit en clean, crunch ou grosse saturation.

Mise à jour nov 2018 : je maintiens tout le bien que j'ai pu dire sur la majeure partie des simulations d'ampli (pas toutes, certaines sont médiocres) de cette bécane par contre les simulations de baffles commencent à être vraiment limite par rapport à la concurrence actuelle. Il faut vraiment jouer sur l'équal et les filtres si on veut avoir un son un peu réaliste en sortie directe sur une carte son/une paire d'enceintes de monitoring. Pour du studio je ne recommanderais plus ce produit, ou alors il faut le coupler à un simulateur de baffle dédié.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis 3 semaines. Avant j'avais pour chez moi un petit pod de chez line6 (sympa quand on débute mais qui a très vite atteint ses limites) et un ENGL fireball en répet. J'ai mis beaucoup de temps à choisir et écouté beaucoup de démos mais je ne regrette absolument pas mon choix.

Les quelques points négatifs serait : la sortie casque mini-jack (wtf??) et un port USB encore sous exploité à mon sens (à voir avec les prochaines mises à jour du firmware). La documentation à disposition est aussi franchement light à mon goût.

J'aime particulièrement la chaleur du son et sa dynamique (on est clairement sur du haut de gamme) ainsi que les possibilités qu'offrent les différents effets et les futures mises à jour du firmware. La réponse au jeu donne vraiment l'impression qu'il n'y a rien de numérique là derrière. Sa facilité de prise en main et son prix très raisonnable par rapport à la concurrence (kemper et surtout axe-fx) on été aussi un facteur déterminant pour moi.

Photos liées à cet avis

photo