Blackstar Amplification HT Club 50
+

HT Club 50, Tête d'ampli guitare tout lampe de la marque Blackstar Amplification appartenant à la série HT-Venue.

steeven vénère 05/06/2015

Blackstar Amplification HT Club 50 : l'avis de steeven vénère

« Bonne couche de gouache! »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
A la recherche d'un ampli tout lampes depuis un bout de temps, je suis tombé sur une annonce défiant toutes concurence, je l'ai testé, et adopté.

Au niveau des réglages, on retrouve le classique trio d'Eq bass/med/treeble, seulement pour le canal saturé, des switch "voices", l'ISF propre à blackstar, un gain et volume, un master, on a de quoi s'amuser sur la disto. Pour le clean, ils ne se sont pas foulé sur cette tête, un volume, un potard "tone" et un voice, c'est tout.
Ah, et une reverble aussi.
A l'intérieur de la bête, du classique pour une tête 50W, deux lampes en préamp, deux en puissance, bref, pas besoin de dessin. Pas de révolution à l'horizon.
Au niveau du poids et du gabarit, on a à faire à un beau bébé, un poids raisonnable et une taille normale pour un ampli du genre.
Une bonne puissance, prenez d'assaut les salles de concerts sans soucis, sans le mettre à fond, c'est bon pour les concerts, et mon batteur est un bûcheron et on a pour réputation de jouer très fort (au grand damne de nos voisins de répétition).

Passons au chose sérieuse, le son!
Pas d’étalement à faire sur le clean, qui n'est pas le canal que j'utilise le plus. Les réglages sont limité, mais il fait un taff tout à fait correct, juste un tone en réglage, là il faut juste tourner un bouton pour bricoler un son, facile et pas prie de tête, il est beau mais sans plus, il se magnifie un peu plus avec la réverbe (magnifique d'ailleurs) de l'amplis. Possibilité assez anecdotique de le faire légèrement cruncher (sur le papier d'après le manuel), il faut mettre le volume assez haut et attaquer ses cordes comme un veau pour avoir un petit crunch assez timide. Bon, ce son est fait pour du clean, oublier le crunch là dessus.

Par contre, le canal saturé fait des merveilles. Un son que je qualifierai de marshalléen de la côte ouest des états-unis. Explication: une bonne présence en médium, un grain assez sableux, mais un côté un poil plus propre que ses concurrentes anglaise dont les parents aurait volé les plan d'un jcm900 et l'aurait accouplé avec un mesa. Un bon compromis donc.
l'Eq répond bien, aucun soucis là dessus, le switch voice me parait assez surfait, il a pour effet de resserrer le grain de l'ampli, lui apportant plus de patate et de présence, je trouve le son sans ce petit bouton enclanché un peu mollasson et paresseux (de même sur le canal clean). L'isf offre une plage de sonorité assez interessante, mais implique souvent de revoir tout le réglage de l'amplis suivant sa position, c'est pour moi le premier potard à tripatouiller avant de travailler son son de gratte sur cette engin.
Pour ce qui est du potard de gain, je dirai qu'il a une bonne progression, on peut aller s'un petit crunch assez sympa à une grosse disto, beaucoup lui reproche son manque de gain, je ne suis pas tout à fait d'accord, cette ampli avale une bonne couche de style, faites saturer votre bassiste, il rajoutera le gain qu'il vous manque au niveau de la gratte.
La reverbe est très bonne et dispose de deux modes (light et dark) qui offre un belle palette sonore, très profonde et pas trop envahissante.
Je ne m'étalerai pas sur la sortie émulée, que je considère comme une aberration (mon côté vieille école), mais peut s'avérer utile dans certains cas de figure, tout en étant pas trop dégueulasse.

Je l'utilise de manière très régulière avec une epiphone es Dot et une squier télécaster dans un groupe de punk/rock, cette tête dégage une bonne présence, pas besoin de se mettre à fond pour se faire entendre, pourvu que le son soit bien réglé pour percer dans le mix sans avaler la seconde guitare et la basse.

En résumer, je trouve que c'est un bon amplis pour jouer en groupe avec un budget assez faible, un son pas trop synthétique comme on le retrouve dans des amplis bas de gamme, une bonne chaleur et une bonne présence. Une bonne base pour celui qui cherche à construire un son pour jouer dans un groupe de rock (au sens large) quitte à lui adjoindre quelques pédales pour palier les quelques défaut dont il peut souffrir pour certains.

Pour un amplis qu'on peut trouver dans les 600€ avec un baffle, c'est cadeau.