Marshall DSL15H
+
Marshall DSL15H

DSL15H, Tête d'ampli guitare tout lampe de la marque Marshall appartenant à la série DSL 2012.

Chris Martins 15/01/2014

Marshall DSL15H : l'avis de Chris Martins

« 15 watts qui poussent gravement.  »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Petit tout lampe deux canaux, 15 watts en 6V6 ( mais en parait bien 10 de plus, d'ailleurs les amplis dans d'autres marque en 2X6V6 affichent plutôt 25 watts ). Tone stack classique chez Marshall : Presence, Graves, Mediums, Aigus, partagé entre les deux canaux Clean et Saturé, "deep" et "tone shift", respectivement boost des graves et cut des mediums. 3 sorties baffle, 8 ohms ( 2 ) et 16 ohms ( 1 ) et switch pentode/triode pour passer à 7.5 watts. Footswitch et câble HP fournis. Pas de boucle, pas de reverb, la reverb pas grave, la boucle j'aurais bien aimé quand même...

UTILISATION

Configuration ultra basique. On tourne les boutons, on écoute on joue. Le son est très "Marshall", c'est à dire gros, gras et agressif mais sans excès non plus, un son de gratte qui se place nickel dans un mix sans trop rien faire. Le clean n'est pas très cristallin mais il est très équilibré, l'EQ partagé est bien étagé pour ne pas poser de problème d'un canal à l'autre

SONORITÉS

Le son est situé entre les séries DSL ( timbre ) et JVM ( niveau de gain ). Du classique Marshall, on obtient sur le canal clean un vrai clean jusqu'à un crunch AC/DC bien vintage typé Plexi, et le canal saturé va du Plexi boosté au JVM, avec une très grosse réserve de gain, inutile de prévoir un boost pour ça avec cette tête. Au niveau volume sonore, on peut sans souci jouer en groupe à condition de pas espérer le faire avec un simple 1x12 pour garder un son clair, un 2x12 sera plus indiqué comme minimum syndical.

AVIS GLOBAL

Un ampli simple et direct, avec un son "historiquement correct" et un gros pied dans le modernisme en termes de niveau de gain. Pratique dans de nombreuses situations, je le vois très bien dans le setup d'un guitariste un peu roots, faisant des scènes de taille moyenne ou répétant en milieu restreint sur le plan espace et cherchant la signature sonore Marshall.

Photos liées à cet avis

photo