Marshall JVM410H
+
NicolasD 21/12/2010

Marshall JVM410H : l'avis de NicolasD

« Le plastique c'est pas fantastique »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Désolé, je sais qu'il ne faut pas mais je vous invite à voir les avis précédents qui sont très complets.
Je veux juste signaler les 2 masters, on peut se servir du 2ème comme d'un boost qu'on peut vraiment régler comme on veut, ce qui est une excellente idée.
Super aussi le footswitch indépendant et robuste (on le branche avec un jack classique et comme celui ci est désolidarisé du footswitch, il ne risque pas de s'abîmer ou de s'arracher avec le temps et permet de le ranger plus facilement) .
A noter les petites led qu'on voit bien dans le noir si on est perdu entre la boucle d'effet, les masters et les canaux.
L'implémentation midi est top, conçue pour avoir le plus de possibilités directement devant soi au pied.

GROS GROS DEFAUT: le plastique! Tout est en plastique!
Les potards (alors que ce n'était pas le cas avant), les boutons de changement de modes (avec la poussière et le temps...ça me fait un peu peur), les vis. Surtout les vis. J'ai perdue l'une des plus importantes, celle qui serrait l'entrée jack de l'ampli, au bout de seulement 4 jours de tournée. C'est pas sérieux.
J'imagine que mettre un switch en metal pour les changements de modes comme chez Mesa ou des vis en metal comme chez Orange augmenteraient les coûts. Mais l'ampli serait beaucoup plus sûr. Je lui ai acheté un flight case parce qu'il ne m'inspire pas confiance.
La bonne nouvelle: un guitariste un peu neuneu avec qui j'avais backline commun l'a gardé allumé débranché du HP pendant une trentaine de minutes et le transfo n'a pas cramé, d'ailleurs il marche toujours et je n'ai constaté aucun problème, soit il est très solide, soit c'est un petit miracle.

UTILISATION

J'imagine que pour un débutant, ça doit être un peu prise de tête mais c'est pas pire que des petits combos 15W à modélisation.
Il suffit de lire la notice qui est très bien faite.
Parfois on a besoin d'une fonction pour un canal et ensuite d'une autre pour un autre. Le JVM les retient, suffit de les rentrer une fois.
Par exemple, pour le son clair, j'ai besoin de la reverb et je n'ai pas besoin de la boucle d'effet et pour le son saturé, j'ai besoin de la boucle d'effet, du deuxième master et je n'ai plus besoin de la reverb. Une fois les réglages effectués en façade, quand je passe au pied du son clair au son saturé, la tête les aura mémorisés et me servira sur un plateau.
Inconvénient, y a de l'électronique, le jour où le PCB aura un problème aïe aïe aïe...

SONORITÉS

Pour le son, ça dépend des goûts.
- Pour le canal CLEAN, il ne sera pas aussi bon qu'un twin pour jouer de la country mais il est bluffant quand on connait l'histoire "rock" de la marque. Le meilleur clean Marshall de tous les temps, et je n'exagère pas.
- Pour le canal CRUNCH, je ne suis pas aussi enthousiaste que d'autres et je suis même plutôt déçu. Impossible d'obtenir ce crunch très tranchant à la AC/DC, le crunch style plexi typique de chez Marshall.
Le mode rouge ne délivre pas le son du JCM800 qu'il est sensé reproduire.
J'ai beau travailler sur l'égalisation, rien à faire, ça me convient pas, ça n'a pas de coffre, c'est mou, ça sort pas du mix. Peut être que ça plaira à ceux qui aiment le blues velouté mais moi, c'est vraiment pas mon truc.
- Le canal OD1, c'est du Marshall sous stéroïdes. Ca bave, c'est pas très défini, c'est cracra, j'adore ça. Surtout le canal Orange qui fait très Van Halen.

CEPENDANT IL A DEUX GROS DEFAUTS TYPIQUEMENT MARSHALLIENS:

1) Le gain n'est utilisable qu'à la moitié de sa course avec un master un peu poussé. Passé 4/5, ça larsène à tout va, en live c'est injouable. Il faut un noise suppressor de type ISP Noice Decimator dans la boucle d'effet, j'ai du en acheter un, maintenant ça marche nickel.
2) Le souffle! il souffle comme un buffle, même avec le volume de la guitare à 0, on est obligé de passer en son clair pendant les pauses. D'ailleurs ils ont commencé à rajouter des noise gate sur d'autres têtes (la Kerry King et la Malmsteen). L'ISP a aussi reglé ce problème.
Ces deux défauts ne sont pas valables à faible volume à la maison. Et il sonne même plutôt pas mal avec son master à 1.
- Le canal OD2, ben c'est le même mais taillé en V pour les musiques extrêmes. C'est bien, il a une belle réserve de gain mais malheureusement pour lui, d'autres marques font bien mieux en terme de tenue de basses et de précision pour jouer "tight" (Engl, Orange, Mesa...). Enfin, comme il n'a pas spécialement été conçu pour le metal, il s'en sort quand même plutôt bien.
Il est largement assez puissant pour un gros club, je n'ai jamais eu à pousser le master a plus de 4, même dans une grande salle.


AVIS GLOBAL

En résumé (c'est subjectif hein):
les +:
- Polyvalence (il n'excelle jamais nulle part mais il est très bon partout, sauf peut être le canal crunch)
- le canal Clean bluffant
- Le Midi (avec activation de la boucle d'effet ou non, de la reverb etc...)
- Le 2eme Master
- Le Footswitch béton
- Pratique
- les 3 entrées HP (4,8,16 ohms)
- Le dosage de la boucle d'effet (potard wet/dry)
Les -:
- Le plastique
- Le plastique
- Le plastique
- Le rapport qualité/prix pas si bon du coup (flight case + Noise gate = au moins 300 euros de plus)
- Le souffle
- Le larsen dès 4 au gain