WiR 24/11/2016

Art Pro Channel II : l'avis de WiR

« On peut avoir du mal à s'en passer (lire la suite) »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Je l'utilise dans un contexte de "home-studio" (je n'aime pas trop ce terme...) de différentes façons :

- DI Basse.
- DI Guitare.
- Repique instruments acoustiques (guitares folks, ukulele, percussions diverses, flûtes, guitare nylon etc...).
- Voix.
- Post-traitement en mix.

L'avis en dessous du mien décrit avec une très grande et utile précision les réglages de cette tranche de console, je vous invite donc à vous y référer si c'est cela qui vous intéresse. Si c'est juste mon avis et mon expérience la voilà :

- En DI Basse : Clairement c'est superbe. La possibilité de compresser légèrement la piste (pour atténuer les peaks du jeu) donne un son avec plus de sustain et surtout s'insérant plus aisément dans le mix. L'EQ est dans ce cas aussi très utile pour enlever certaines fréquences non désirables (ce n'est pas un EQ très chirurgicale mais il peut pas mal soigner le son) ou booster légèrement certaines fréquences donnant beaucoup de corps supplémentaire à une basse.
Cependant je ne suis pas fan du préampli en lui même (sans l'EQ ni le Compresseur enclenché), de ce fait il est très rare que je l'utilise seul (autrement je n'aurai acheté que le préampli...) j'utilise toujours un petit peu le compresseur. Je me suis arrangé (et je vous invite à faire pareil) pour comparer les prises faites dans ce ART et les prises faites en passant en direct dans ma carte son. J'ai trouvé un réglage d'EQ permettant au ART d'émuler l'entrée préamplifiée de ma carte son. Puis j'ai légèrement boosté certaines fréquences pour combler les lacunes que semblaient avoir ma carte son. Ainsi j'ai réussi à trouver un son "DI" plutôt neutre, "meilleur" que celui de ma carte son ou en tout cas plus coloré et "musical".
Pour en revenir à la basse, je conseil de lui adjoindre votre tête d'amplis si vous en avez une. J'ai utilisé par exemple une tête d'ampli 50w d'un ampli à lampe de 1969 (héritage de garage) que j'ai grâce à une loadbox put faire passer dans ce ART. Le son était donc, très coloré, très puissant (de MoTown à plus "Stoner") mais surtout je n'ai eu que des compliments à son sujet. Hasard ou pas, la chanson où j'ai utilisé cette config' fait l'unanimité et tout le me dit que le bas du spectre de cette chanson est excellent. Donc merci ART pour le coup !

- DI Guitare Electrique : J'ai utilisé le réglage "émulation de ma carte son + coloré" + un compression assez marqué. Avec un gain assez poussé aussi (ne crunchant pas tout de même). Afin d'obtenir un son funky et bien rondouillet avec une guitare simple bobinage. Ca a beaucoup marché, à tel point que je n'ai pas ressenti le besoin au mix de mettre un simulateur d'ampli sur ma piste. Autrement, pour attaquer un simulateur d'ampli je trouve ça intéressant mais pas nécessairement très utile.

- Repique instruments acoustiques : C'est une des clés de ce ART qui a vraiment amélioré mes prises. Pour une prises de percussions par exemple (shaker divers, cajon, claps de mains par exemple) le compresseur est ESSENTIEL pour la prise soit propre et maîtrisé. Bien entendu on peut faire sans, mais avec l'expérience d'enregistrement est 1000 fois plus agréable (et n'est-ce pas le plaisir que l'on recherche en musique ? Le plaisir de "bien" faire). Ca permet vraiment de se concentrer sur la performance plus que les problèmes de clipping ou autres. L'EQ est fort utile pour donner un peu plus de clarté quand c'est nécessaire ou pour centrer le son sur une plage précises (notamment lorsqu'on enregistrement des sifflements, un cut à 120hz, 400hz et un boost à 6khz ça permet d'éviter les problèmes de souffles trop présents parfois).

* Mention spéciale pour l'enregistrement de guitares folk ou ukulele (via repique micro) : le potard d'impédance est super utile ! Je sais que si ma guitare folk a tendance à être très brillante ou que mon micro à tendance à l'être aussi, alors je règle l'impédance légèrement plus basse que d'accoutumance afin de conserver la clarté du son sans que ça explose les oreilles. Je laisse généralement à 1.2k Ohm pour les folks (car je sais que mon micro est assez brillant tout comme ma folk), pour les ukulele parfois j'augmente un peu plus.

- Voix : C'est là où je m'amuse le plus avec, parce que j'ai put expérimenter les réglages avec différents chanteurs. Le compresseur est extrêmement utile encore une fois pour contrôler la prise et l'EQ me permet souvent d'atténuer un peu les résonances de la pièces ou le côté nasillard du chant et parfois de booster une fréquences "clé" (sweet spot) permettant au chant de s'insérer tout seul dans le mix sans trop de processing en aval. Dans le cas de chanteur très dynamique, il faut faire attention au clipping, et utiliser la fonction "high voltage" pour gagner un peu d'headroom si nécessaire.

- Post-processing : Je l'utilise en gros comme effet après l'enregistrement de la piste (donc le son sort du DAW pour rentrer dans le ART et re-rentrer dans le DAW). C'est le moment vraiment fun car on a la possibilité de vraiment comprendre la machine et de bien expérimenter (quand on s'enregistre seul c'est plus difficile de jouer avec l'EQ par exemple...). Je l'utilise rarement dans cette configuration mais quand j'y ait recours je suis souvent satisfait du résultat :
J'utilise la fonction "High Voltage" quand je désire ne pas trop coloré mais juste retoucher sensiblement le son (même si ça colorera un peu forcément, de part les convertisseurs de ma carte son notamment qui ne sont pas des convertisseurs Bomber B2...). Il m'arrive parfois d'avoir recours à son gain pour faire saturer une piste (un harmonica récemment). Je l'utilise aussi sur des sons très digitaux que je veux enjoliver vintagement (les beats hip hop par exemple, les kick de batterie logiciels, les charleys, les synthés piano ou autres etc...).

Mais alors LA GRANDE QUESTION du post-processing en hardware : Pourquoi ne pas utiliser un plugin ?

Tout simplement lorsque j'utilise le ART et non un plugin (j'utilise 95 % du temps des plugins par soucis de gain de temps, de transparence et de précision) c'est lorsque je veux donner un côté plus "analogique" à ma piste. C'est un thème fourre-tout surtout qu'il y a de superbes plugins pour simuler cela. Mais les plugins ont quelque chose de proposes à eux-memes que l'hardware analog n'a pas (en théorie) : l'aliasing ou distortions inharmoniques. Or nombres de plugins (même les plus chers) en sont fourrés (Waves SSL Comp si tu m'entends...). Or l'aliasing en soit ce n'est pas très grave mais accumulé ce n'est pas forcément désirable. Un hardware analogique lui impliquera plutôt du bruit de fond (ce dont mon ART est étonnement plutôt dépourvus hors réglages extrêmes). Du coup si je veux donner une couleur analo à une piste, autant utiliser un hardware analo plutôt qu'un plug dans un soucis d'authenticité et pour éviter tout artefact digital superflu.
Cela peut paraître pédant ce que je dis (surtout un mec qui parle d'authenticité en parlant d'un produit ART...) mais je pense que le diable est dans les détails. Et c'est justement ce genre de détail qui parfois enjolive agréablement un mix (et ne me dite pas que le détail différencie justement une tranche NEVE d'une tranche ART, car justement le budget c'est tout sauf un détail).
Puis on ne va pas se mentir, passer une piste trop "froide" dans sa tranche de console pour la traiter au mix, c'est bien plus kiffant à faire que d'empiler les plugs (question de goûte certes).

Bref pour résumer :

+ C'est fun à utiliser, franchement je prend bien plus de plaisir à faire mes prises avec que sans. J'ai du mal à m'en passer maintenant pour certaines prises (voix, guitares folks, percus).

+ Le compresseur est léger et efficace, comme ça même si vous être un bourrin vous ne détruirez pas trop votre prise :-D.

+ L'EQ est assez doux et agréable (rien à avoir avec un EQ digital style Waves REQ par exemple). Ca permet des boosts délicats, des cuts relativement précis (un EQ digital sera plus préférable en cas de besoins chirurgicaux) ou des petits shelfs bien agréables. Bref il peut presque tout faire et je trouve qu'il le fait agréablement bien.

+ L'impédance réglage, punaise que c'est utile quand on varie les micros et qu'on veut impacter légèrement le son. Difficile de faire sans encore une fois...

+ L'auto attack-release en mode "Leveling Amplifier" utile quand on doit faire des prises rapidement, de soit même, et qu'on n'a pas les moyens de jouer et en même temps bien surveiller le relâchement du compresseur. Puis c'est utile pour les fainéants :-Dbis.

+ Le Lowcut réglage. Tout con mais appréciable.

+ La qualité sonore du tout.

+ La possibilité de régler le Vu-Mètre (trimpot accessible sans démonter).

+ Le pad + 20db avec Output à +10db ou - 4db possible.

+ La possibilité de faire des boucles d'effet et du coup (je pense je n'ai pas encore essayé) de passer outre le préamp et passer directement le comp ou l'EQ (et mais on doit se contenter de la sortie en jack TRS et non en XLR).

+ Le look, c'est anecdotique, mais quand vous enregistré un chanteur, il se sent mieux avec un Neumann U47 qu'un AKG devant le visage non ? Bah là c'est pareil la plupart apprécie de voir cela et en sont tout curieux. C'est con mais ça permet de créer encore plus de fun (conversations et interrogations sur la bête, sourires rassurés) que par un plugin (vous aurez beau montrer votre plugin de tape Slate VTM ou Kramer / J37 de Waves ça ne fera pas le même effet ^^).

- Le préamp pourrait sonner un peu mieux. Être un peu plus précis et transparent. Du coup je l'utilise trèèèèèèèèèèèèès rarement (si ce n'est jamais) seul.

- Pourquoi des lampes ? Sérieux ce n'était pas forcément très utile. Okay ça permet de faire saturer le préamp agréablement mais il y a des saturations analogiques tout aussi belles si ce n'est plus qu'une saturation à lampe (Neve 1073 LB). Du coup si on veut empiler les lampes dans le traitement du signal (quitte à en avoir...) on peut enclencher le compresseur sans qu'il compresse pour profiter de sa lampe en fin de traitement. C'est anecdotique mais bon...

- Parfois les indications portent à confusion et le manuel foireux n'aide en rien (c'est clair : le manuel ne décrit pas le bon produit !!) : Par exemple pour bypasser le compresseur ou l'EQ il faut appuyer sur les switchs. C'est tout con mais pour moi ce n'est pas très instinctif à tel point qu'au début je devais vérifier si tout était comme je le désirai (après vous pouvez penser que je suis teubé aussi). Mais un manuel normal ça aurait été bien franchement, surtout pour expliciter la notion "High Voltage", l'auto Attaque/Release, les courbes d'EQ Wide ou Narrow etc... Bref je ne sais pas comment ils ont fait pour ne rectifier le tir depuis c'est fou ça quand même...

- Et enfin LE GROS POINT NOIR : La fabrication. Autant vous avez de la chance et vous tombez sur un produit hyper fonctionnel, tout clean. Autant vous n'avez pas de chance et ça peut être bien embêtant. Pour ma part, le produit est méga fonctionnel, très peu bruyant (les lampes chinoises c'est quitte ou double en terme de qualité...), très efficace mais il y a un énorme mais : IMPOSSIBLE DE CHANGER LES LAMPES. Car deux vis (sur 10) sont IMPOSSIBLES à dévisser (quand je dis impossible je n'exagère pas). De plus ces vis sont de très mauvaises qualité elles s'abîment très vite. Après tout les vis c'est bien ce qui se change le plus facilement dans cette machine mais quand elles sont impossibles à enlever ça fout bien les boules. Du coup je suis bloqué comme un boulet. Si jamais vous avez des solutions d'ailleurs pour m'aider n'hésitez pas à me contacter en MP (merci d'avance).
Bref c'est un très gros problème tout de même.

Mais pour résumer ça rapidement : Je ne regrette nullement mon achat et c'est même un achat dont je suis très heureux, qui a beaucoup amélioré mes prises et qui me procurent tous les jours la joie de mixer de l'audio. Je suis toujours tout enthousiasmé de l'utiliser en post-processing et faire des prises acoustiques est devenu bien plus simple et agréable.
Bref, pour du home-studio je le conseille vivement, c'est que du fun pour qui est passionné par ce genre de tranche de console.
Puis pour passer à la gamme au dessus il va falloir dépenser bien plus. Donc super produit de départ (utiliser dans certains studios non snobinards, comme celui de Ulrich Wild pour mixer la voix d'Otep en overdrivant la tranche, ou en clean sur ses charley ou cymables, pas forcément ma came mais ça vaut le coup de le relever).

Je posterait peut être un extrait audio si j'y arrive :).