Comparateur de prix
Petites annonces
alsyd2 25/05/2013

Joemeek SixQ : l'avis de alsyd2

« Très bon et discret »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Tranche de console en rack 1U.
Possibilité de faire transiter une deuxième voie analogique sur la sortie s/pdif, qui transforme la bête en convertisseur A/N stéréo.
Pour le reste, cf. avis précédents.

UTILISATION

Manuel spartiate mais suffisant (de ce que je m'en souviens). Globalement, pour les professionnels, la bête est quand même très simple d'utilisation, même s'il faut toujours prendre un peu de temps pour apprécier la coloration du compresseur et éventuellement de la fonction "iron".

Enfin, un petit plus pour la solidité de la bête, qui, non racké, a résisté sans jamais broncher des dizaines de voyages en voiture, train, rer, et j'en passe...



QUALITÉ SONORE

Travaillant uniquement en prise de son classique/jazz, j'étais il y a quelques années à la recherche de préamplis discrets, assez polyvalents en raison du coût, et facilement transportables. Depuis, je suis progressivement passé à du Millennia, de l'Universal Audio et du Rupert Neve (propreté du son oblige), mais j'ai toujours gardé ma six q pour certaines couleurs sur des voix légères, des instruments baroques.
Certes, au niveau du préamp, il existe beaucoup des choses plus "couillues", avec plus de marge de manoeuvre ; l'EQ est aussi un peu léger et, avec seulement 3 voies, rapidement limité ; enfin la compression fait perdre un peu trop de précision, voire carrément trop quand elle n'est pas bien domptée. Mais il reste néanmoins un son vraiment intéressant, à la fois chaud, délicat et discret, en un mot extrêmement musical pour du classique ou du jazz, assortie de convertisseurs A/N de bonne facture (ça vaut largement du RME, évidemment pas du Mytek ou du Prism, mais pour une grande majorité de projets, ça suffit amplement).

Après, je conçois totalement que des personnes à la recherche d'une vraie modification du son (de la lampe type Avalon) n'y trouvent pas leur compte, ou que d'autres espérant un miracle sonore soient frustrés par le six q ; mais bon, est-ce que ces gens ont bien conscience qu'il s'agit simplement d'un préampli avec compresseur optique à 400 euros neuf ? Je n'en suis pas si sûr...

AVIS GLOBAL

Utilisé intensivement les deux premières années, beaucoup moins maintenant (surtout depuis que je suis passé aux plugs UAD, et où je préfère, par simplicité, travailler toute ma coloration en numérique), ça reste à mon sens un préampli mono génial pour commencer, avec tout dont on peut avoir besoin en prise acoustique pour un prix d'occasion imbattable (200 euros pour tout ça, c'est quand même génial).
Je ne le vendrai pas grâce à cette coloration assez particulière, qui m'a plus d'une fois sauvé sur des voix lyriques trop métalliques ou des clavecins/théorbes trop durs. Maintenant, il faut aussi accepter ses limites, et savoir l'utiliser non comme une boîte à tout faire, mais comme un élément parmi d'autres au sein d'une chaîne de matériel.