SmoothWax 01/11/2016

Technics SL-1210 M3D : l'avis de SmoothWax

« La meilleure version bien sûr ! tout est dans le pitch »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Je mixe sur cette deck depuis 6-7 ans, avec une 1200 Mk2 (achetée neuve à l'époque où ça coutait 430 euros en Allemagne, dah).

Achetée d'occasion à un pote pour 300e, jamais je ne pourrais regretter. J'ai possédé les Numark TTX, Reloop RP-6000 mk5, et j'avais envie de faire un petit rappel des atouts de cette platine:

- Le principal atout du Pitch Reset c'est pas simplement d'éviter le clic lorsqu'on cale un disque autour du zéro, c'est un outil permettant des ajustements très rapides et inaudibles sans manipuler le disque ou le plateau. Par exemple si mon pitch est à -3 et que le morceau est légèrement trop lent, j'enclenche le pitch reset sur un ou deux temps et hop, le tour est joué sans poser un doigt sur le disque, et le tout est quasiment inaudible comparé à une manipulation directe du plateau. C'est avec les Technics que j'ai compris qu'on pouvait caler/mixer exclusivement avec le pitch, et dans ce cas une fonction Reset c'est très cool. Si vous gérez ça vous pouvez presque mixer à l'aise sur des SL-2000...
- D'autre part, aucune comparaison possible avec la 1210 M5G dont le pitch numérique est une grosse blague, on perd l'intérêt d'acheter Technics. Sur la M3D vous avez un le même pilotage que sur des Mk2. Le problème c'est que le pitch peut se décalibrer un peu, mais justement vous pouvez faire confiance au Pitch Reset pour assurer la vitesse d'origine.
-Le nombre incalculable de fois où j'ai éteint le contact accidentellement en scratchant fait que j'adore nouveau design du switch on/off, vous ne risquez plus rien !
-Communément à toute la série depuis les Mk2, on peut modifier la puissance du frein moteur grâce à une vis située sous le plateau, ça va du disque qui ralentit doucement au coup de frein qui fait littéralement rebondir le plateau dans l'autre sens, ça aussi c'est cool.
Les moins (il en faut): l'anti-skating jusqu'à +4 seulement, c'est le seul reproche.

Rappel:
Une platine avec un couple très puissant ne sert pas à grand monde à part Q-Bert, pour la plupart c'est inutile on perd en sensibilité, même en scratch je trouve qu'on perd du groove avec les ultra high torque, en plus je trouve que les platine à très haut couple génèrent souvent plus de buit/bourdonnement.
Une platine avec un pitch très étendu (au dessus de +8/-8) ne sera jamais précise comme peut l'être une Mk2 ou M3D. Au besoin il est toujours possible de bricoler ces dernières, on joue un peu du tournevis et on peut par exemple décaler le point zéro sur le pitch, élargir ou rétrécir le pitch range pour plus de largeur ou de précision. Alors ok il va falloir démonter la moitié de votre machine pour accéder à deux potentiomètres enfouis au fond du chassis, tandis que sur une Reloop tout est sur le plateau, la grosse différence ben c'est la finesse et la justesse du pitch, et c'est primordial.

En bref c'est pour moi la seule platine de mix qui se place devant une classique MK2.
Big Love and long live to the M3D