Roland Fantom G8
+
Roland Fantom G8
fabricegoubin 04/06/2008

Roland Fantom G8 : l'avis de fabricegoubin

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Roland G8 + Finale 2008 sur Imac+ Pro Tools sur Macbook

UTILISATION

L'utilisation est assez intuitive, alors qu'il existe une très grande de variété de sous-menus, et avec l'aide de l'excellent manuel papier en français (330 pages parfaitement mises), c'est vraiment convivial .

SONORITÉS

C'est très riche; tout est combinable.
Assez peu de sons vraiment mauvais dans la catégorie électronique; pour la catégorie acoustique/symphonique, c'est moins homogène.
On espère l'arrivée de timbres, de textures, d'attaques, et modes de jeu irréprochables avec les ARX, surtout pour les cordes.
Globalement, ça reste probant.
NB : le son du clavier, en lui-même, c.a.d. lorsqu'on joue, est un peu trop bruyant si le volume de sortie n'est pas suffisant; rien de dramatique cela dit.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise nuit et jour depuis une semaine.
La richesse de la combinatoire associée à la convivialité de l'interface vous tiendront éveillés bien des nuits.
Le multipiste, pour la création d'une "Song", est simplissime, les éditions des phrases audio et midi sont enfantines, et pourtant, complètes.
Pas de prise de tête pour enregistrer un truc sur le pouce, et ça ne plante pas.
Tout est paramétrable (jusqu'à l'écran de veille : on peut importer ses propres photos via usb pour les snobs), nombreuses fonctionnalités pour la sculpture des enveloppes, superposition de plusieurs timbres traités individuellement, pads, souris, bon arpegiateur, etc., mais on attend aussi les ARX pour le symphonique.
C'est une machine extrêmement conviviale, au charme perfectionniste d'un châssis d'avion de chasse, et bien qu'hypersonique, complètement silencieuse.

J'y retourne.