Comparateur de prix
Petites annonces
Ehma2Retour 22/11/2019

Nad 3020i : l'avis de Ehma2Retour

« Un ampli qui était splendide à l'époque aujourd'hui sur-évalué. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
J'avais mis un avis presque positif sur cet ampli, mais je vais à présent relativiser, parce qu'il est souvent vu comme le graal des amplificateurs.

Cet ampli n'est pas mauvais, certes. Mais il ne faut pas lui prêter des vertus qu'il n'a pas.

Replaçons le dans son contexte

1978, la hifi d'entrée de gamme grand publique n'en est pas loin. Les divers amplis sont de puissance modeste et on souvent de sérieux problèmes de coloration, ainsi que des facteurs d'amortissement plutôt faibles ( <50X). Quand le NAD 2030 sort, il n'as pas de concurrent et c'est un tueur. Il apporte en fin 70 un accès bon marché à une hifi de qualité. Ses concurrents, de l'époque, sont face à un « serial amplifier killer » pour la catégorie des amplis grand public d'entrée de gamme.

En effet, les Japonais proposaient de beaux amplis, belle esthétique, plein de bouton, mais d'une qualité sonore et/ou d'une résistance interne particulière (voir facteur d'amortissement). Le NAD, plutôt moche, très sommaire, mais de qualité tout à fait autre, avec une résistance interne très faible (bon facteur d'amortissement) et une coloration nettement moindre à forcément changé la donne !

Le NAD 2030 coûtait le quart du salaire d'un ouvrier classique. Soit l'équivalent de 400€ là où à qualité équivalente il fallait plus du double chez la concurrence.

Le 3020 a vite acquis une réputation hors du commun, à un point telle qu'il est presque blasphématoire d'en dire du mal.

Mais les constructeurs Japonais, avaient dans leur moyen et haut de gamme hifi grand public des amplis qui coutaient 2 mois de salaire d'un ouvrier, des amplis de bonne qualité, dépassant largement celle de ce NAD.

Les années 80 voient la naissance du lecteur CD, des modules STK et le grand public commence à acheter des haut-parleurs auprès des fabricants spécialisés. Tout ça ont poussé les fabricants de matériel hifi grand public d'entrée de gamme a revoir leurs copies et à adopter, quasi à la majorité, les modules STK pour cette gamme.

Du début 1980 jusqu'au milieu des années 90, pratiquement toutes cette génération d'amplificateur aura une signature sonore identique, celle des modules STK. Mais, production en grande série oblige, la qualité s'est fortement améliorée approchant parfois celle du NAD pour un prix légèrement supérieur.

Si on compare à présent ce NAD avec ce qui se fait depuis la fin des années 80 jusqu'à aujourd'hui, là il commence à sentir le sapin !

Soyons objectif, comparé à un ampli correcte de nos jours

Le NAD 3020 a une coloration particulière et n'est pas neutre. Il a une bosse dans le bas du spectre et ses haute-fréquences chutent rapidement. Ce qui lui confère sa légendaire douceur, sa rondeur et son timbre particulier. C'est un ampli agréable à l'écoute, très détaillé pour l'époque. Mais il lui manque l'extrême grave et n'est pas suffisamment détaillé pour offrir une scène sonore aussi large que ce qui se fait de nos jour. De ce fait, la scène sonore semble renfermée.

Pour l'époque il a été excellent, mais plus aujourd'hui.

Sa cote d'occasion est exagérée. On trouve parfois des Japonais d'occasion, des amplis haut de gamme grand public à prix similaire. Ou carrément neuf. Pour payer 150€ un NAD 2030 sur eBay, où vous devrez probablement (faire) remplacer les condensateurs, alors que vous pouvez avoir un Marantz, Rotel, Pioneer, Yamaha, … neuf pour un peu plus du double…

On trouve, pour le même prix sur les plateforme de seconde main, des Philips DFA-888, NAD plus récents et plus puissant, Pioneer A400, Akai AM-55, … Qui surpassent le NAD 2030.

Par contre, si vous avez des Eltax Monitor III et que vous trouvez le look du 3020 sympa, allez-y. Là ça peut le faire sans contraintes

Je ne dis pas ça parce que je jalouse, je desserts mes intérêts, car j'en ai un à vendre que j'ai moi même acheté à ce prix. Mais je constate que beaucoup de monde tombent dans le piège (y compris moi il y a quelques années)

Surtout, puisque nous sommes sur AF, cet ampli n'est pas apte à faire du monitoring !