Comparateur de prix
Petites annonces

Tous les avis sur Gibson Marauder

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.4( 4.4/5 sur 8 avis )
 4 avis50 %
 3 avis38 %
 1 avis13 %
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Franck Senior20/07/2019

L'avis de Franck Senior"un trésor caché"

Gibson Marauder
mon spécimen date de 1978, touche maple, corps acajou quasiment nu (le vernis transparent est d'une finesse absolue) et rotary switch (c'est-à-dire un sélecteur de micros à effet continu, ce qui vous permet tous les mix possibles), tout d'origine et en très bon état global de conservation, y compris les mécas encore acceptables, un frettage inébranlable (frettes assez larges et plates), un manche parfaitement droit et une touche juste défraichie comme on aime.
comme on le verra, deux détails importants : le rotary switch ET le corps acajou nu, une combinaison essentiellement produite en 78, au total moins de 1000 spécimens de ce type produits sur les 7000 Marauders distribuées par Gibson.
bien qu'ayant détenu plus de deux cent guitares américaines, japonaises et coréennes des belles années, je ne m'en sens pas plus instruit et je continue à reconsidérer mes choix et mes goûts régulièrement, mais là franchement je trouve que les différents avis exprimés ça et là (et pas que sur AF) sont un peu à l'emporte-pièce et assez injustes dans leurs considérations, même quand leur conclusions sont plutôt positives.
d'abord tout le monde se fait une opinion par rapport aux LP Gibson et aux tele Fender (sous-entendu aussi par rapport aux hb PAF Gibby et aux Wide Range Fendy qui font référence à nos oreilles). Certes, avec la Marauder, Gibson a plus ou moins tenté d'aller chercher des noises à Fender sur le terrain des solid body pas chères à manche vissé, et la paire de hb accrocheurs comme la touche maple connotent pas mal la tele deluxe en structure. Mais la comparaison s'arrête là.
En fait c'est l'intention obsédante de jauger la Marauder par rapport à une LP ou à une tele qui fausse les cartes. En réalité la Marauder n'est pas une tentative pitoyable de chercher la synthèse entre une LP et une tele, c'est la tentative réussie de créer autre chose, sauf que la clientèle ne s'y est pas retrouvée et a boudé le bijou, comme avait été boudée en son temps l'hollow Coronado de Fender, soupçonnée bêtement de n'être qu'une 335 loupée.
Pauvres de nous, victimes du prêt-à-penser ambiant et du marketing niveleur dont l'économie marchande fait ses choux gras.
On revient à la Marauder : le look du corps vaguement LP-Junior-like est juste un clin d'oeil commercial envers les afficionados de Gibson les plus fauchés, rien de plus : la masse d'aulne ou d'acajou équivaut à celle d'une tele standard (un peu moins de surface mais un peu plus d'épaisseur pour la Marauder). Le système de chevalet-blade (rustique, mais ça le fait) associé au cordier Tune-O-Matic, bien sûr ça fleure bon le Gibby pur sucre, mais en terme de transmission et de sustain, c'est juste équivalent au cordier traversant de la tele standard.
quant au manche en érable, bof c'est du Marauder, ça ne ressemble à rien d'autre (on ne parle même pas de la tête en pagode, quelle importance ?) : un dos trois parties en U écrasé, une touche en érable rapportée quasi-plate, des frettes larges et épatées, pourquoi chercher à comparer : ça semble rustique, mais c'est efficace, les accords plaqués sont nets, ça file correctement, beau crunch naturel, transmission plus que correcte, sustain de bon aloi, et 41 ans après ça te tient toujours une action diabolique (le Mi à 1,6 et le mi à 1,4, aéré et tout) : la jouer en branché est un régal, c'est sonore, propre et flatteur, et au bout d'une heure toujours aucune fatigue. Aux doigts comme au médiator, même topo.
On en vient aux micros, puisqu'il y a apparemment traumatisme : qu'on se le dise, ces micros sont géniaux, Bill Lawrence a réussi son affaire au-delà de toute espérance. D'abord corrigeons une erreur répandue : le micro chevalet n'est pas un single, c'est un hb stacked, vérification faite de visu et confirmation reçue des tech-seniors de chez Gibby ! Certes ces deux hb n'ont pas le crémeux d'un PAF, indéniablement ils sont plus tranchants, mais tellement de chimes que les PAF paraissent simplets par comparaison. Le hb manche peut ressembler vaguement au Wide Range Fendy des origines (les reissues plus récents étant de conception assez différente mais pas mal non plus), mais à tout prendre c'est au Wide Range de Lindy Fralin que ce neck de Bill Lawrence me semble être le plus proche, ce qui n'est pas un mince compliment, car en matière de chimes, on trouve difficilement mieux. Quant au hb bridge, alors là on ne sait pas comparer, ça ne ressemble à rien d'autre de connu, c'est le bridge Marauder de B. Lawrence, point-barre, l'un des meilleurs bridge de la création, et croyez-moi vous avez à faire à un pénible en matière de bridges, je ne les trouve jamais assez bien...
Pour conclure : la Marauder n'a que des atouts et elle tient avec bonheur tous les secteurs du jeu, franchement c'est une grande solid-body, une des meilleures à mon goût, et peu importe le logo sur la tête ou sa ressemblaznce superficielle avec ceci ou cela.
Quatre bémols néanmoins :
1- sur un corps en aulne, les micros sonnent d'autant plus high et tranchants, alors que sur un corps en acajou les choses sont tempérées et le résultat nettement plus gutty.
2 - avec une touche en palissandre, on tire vers le même genre de compromis, j'ai eu une délicieuse Marauder de chez Eagle (made in japan, Fujigen ou Matsumoku, 1975-80) avec touche en palissandre, corps en aulne laqué bordeaux et excellentes copies Maxon des hb Bill Lawrence (en plus ronds et moins tranchants) : c'était vraiment bien aussi, même si le sustain était un peu inférieur et les chimes un peu moins hallucinants. Toutefois on ne recommanderait pas l'association touche palissandre ET corps acajou, ça ferait trop gras, limite boueux, on y perdrait plus qu'on n'y gagnerait. Boire ou conduire, il faut choisir.
3 - il y a enfin l'option rotary switch, qui apporte énormément, surtout quand on peut jouer la balance sur deux micros d'une telle finesse : au point qu'on ne comprend pas pourquoi toutes les guitares à deux micros ne sont pas systématiquement dotées de ce système qui n'apporte que des bénéfices. A croire que Gibson a déposé le brevet et coince tout le monde... Mais non, on croit plutôt que tout cela ne procède que de notre propre conformisme et que les constructeurs (les majors comme les boutiquiers) ont appris à limiter la prise de risque et se complaisent dans les ornières les plus profondément creusées. Ca ressemblerait assez au monde qui nous environne, hein ?
4 - Ah oui, les amplis : les hb de la Gibson Marauder ne répondent pas au mieux sur tous les amplis, loin s'en faut, ce qui ne surprendra personne vu leur forte personnalité sharpy/chimy. On recherchera plutôt des amplis à lampes avec du coffre (ce sont des micros assez puissants), de l'épaisseur (pour compenser le côté sharpy), peu de compression (ces hb en ont suffisamment comme ça) et de l'ouverture (hp pas moins de 12''). Sur mes 12 ou 13 amplis-lampes actuels (5 à 30 watts et 6 à 15''), la moitié prend très correctement cette Marauder, la palme revenant à un modeste GEM Venus 15 watts du début des 70's, avec préamp transistors, une 12ax7 Mazda en boost de l'étage de puissance, un duet d'EL84 Zaïs/USSR et un 12'' italien d'origine (no-mark).
Comme quoi, hein ?



carbonnier29/04/2019

L'avis de carbonnier"excellente guitare polyvalente"

Gibson Marauder
J'utilise un fender blues deluxe.
La lutherie n'est pas d'une extrême finesse, mais le côté un peu brut de décoffrage de l'instrument ne me déplaît pas.
Le spectre est équilibré, les micros puissants.
Le manche est d'une grande facilité de jeu.
Guitare attachante par son caractère, que je compte garder. Elle a beaucoup de "pêche".
electric grocery26/08/2012

L'avis de electric grocery"pourquoi s'en séparer ?"

Gibson Marauder
il s'agit de ma première guitare électrique achetée neuve sur un coup de tête, (aux alentours de 2500f si je me souviens bien) car à l'époque une LES PAUL valait une petite fortune et je n'avait vraiment pas les moyens...
fabrication US, mais les archives gibson étant assez bordélique, malgré le n° de série gravé derrière la tête je n'ai pu retrouver ni la date ni le lieu exact de fabrication.
micros BILL LAWRENCE, sélecteur 3 positions mal placé malheureusement, chevalet fixe tune-o-matic, manche vissé... (une bizarrerie chez gibson)
je n'ai changé que les mécaniques depuis 1975 et depuis peu encore, le reste est d'origine, elle à vieilli forcément, elle est pleine de pains, mais elle sonne toujours aussi bien et fort !

UTILISATION

pas mal de frettes usées sur ce manche très fin, ce n'est pas une guitare taillée pour le schredd, mais plutôt un engin qui va à l'essentiel et même si elle semble faite pour un registre pop, blues, rock, il m'arrive de l'utiliser dans un style fusion dans lequel elle se défends très bien.
moi je dirait polyvalente !

SONORITÉS

étonnamment, çà sonne bien partout, en clair, en crunch, il n'y a guère que la grosse dito baveuse qui ne lui convient pas trop à mon avis (mais ce n'est pas mon style non plus).
c'est bien ce que je disais : polyvalente...

AVIS GLOBAL

le rapport qualité/prix en 1975 était déjà bon, depuis avec la mode du vintage il est encore meilleur. si vous en dégotez une et que vous soyez amateur des guitares gibson, c'est une opportunité à considérer car il ne doit pas y en avoir beaucoup sur le marché, le peu de succès de ce modèle à l'époque à vite incité la marque à stopper la production (4 ou 5 ans tout au plus je crois).
Power Bibi31/07/2012

L'avis de Power Bibi

Gibson Marauder
Fabriquée à Nashville ou Kalamazoo en 74 ou 75 ( mais il me semble que les marauders ne sont sorties qu'à partir de 75 ).
Achetée à un Afien sympa.
Niveau esthétique, le bois est très peu verni donc, la guitare marque tout de suite les pains, c'est aussi ce qui donne son charme... N’espérez pas trouver une marauder en état mint ;-)
Le micro manche d'origine a été changé par un Seymour Duncan splittable. A priori c'est un JB, mais celui de la position chevalet...
Côté sélecteur, il n'y avait qu'un mini switch ( on/off ) qui en fait splittait uniquement le seymour...
J'ai donc tout recablé (changé les potards, etc ) avec un vrai switch 3 way en priant pour que le micro chevalet fonctionne ainsi que le mini switch installé près des potards... Et là magique ! Ça marche !


UTILISATION

Alors niveau utilisation, c'est super facile d'accès
Le manche est agréable, bien qu'il ne glisse plus autant qu'avant, le vernis ayant été bien usé...
On m'a dit que le manche était un peu plus fin. Possible. Je ne suis pas un expert en manche. Je joue également sur LP, Telé, strat, je m'adapte relativement bien.
Niveau poids, c'est un poids plume, bien loin de la LP... Proche d'une telé.
Bon équilibre général sinon.
Pas de problème d'ergonomie. Juste le switch qui ne peut rester en position chevalet quand on joue assis.

SONORITÉS

Alors niveau sonorités, à vrai dire, en la testant avant achat (cordes rincées, uniquement micro manche, corps taché, ... ) je me suis dit que çà pourrait être sympa comme petite guitare, qu'il y avait moyen d'en faire quelque chose...
Mais après avoir raccordé le micro simple chevalet ( qui s'apparente plus à un mini humbucker pour moi ) et changé les cordes :-) ben là ça été la bonne claque !

Je joue dans un registre plutôt rock stoner, blues, garage... donc un registre où le crunch et la disto sont importants... Ceci dit je joue aussi en son clair quand même :-D

Son clair :
=> Manche : Splitté ou non. On retrouve des sonorités de micro manche avec des graves assez présents pour une guitare si légère. On peut jouer jazz. Le son reste clair. Très bien pour les rythmiques.
=> Chevalet : On perd en volume, mais on gagne en dynamique. Aigrelet ? Je ne dirai pas çà. Pour moi, un peu comme un mini humbucker sur une télé. On bastonne bien les cordes pour que çà sorte et ça sonne.

Sons crunch / disto :
Là c'est tout simplement génial. D'entrée de jeu on ne fera pas de grosse disto dessus, malgré le manche type Flying V , mais en gros crunch, c'est très bon. Bien vivant, bien organique. On peut mettre plusieurs étages de gain, ça ne larsen pas pour rien.
Passer d'un bon crunch sur le simple à la grosse rythmique sur le manche, c'est tout simplement jouissif !

Il reste néanmoins une différence de volume relativement importante entre le volume du micro manche ( en humbucker ) et le simple. Cela surtout en son clair. En saturé, cela s’atténue . Après coup, c'est plutôt sympa, parce qu'utile au sein d'un morceau pour rajouter un peu de gras. surtout qu'en splittant le manche, je me retrouve avec les mêmes niveaux de volume...

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis quelques jours maintenant. Je sais que faire un avis rapidement après un achat revient à dire " wouah, c'est génial, je suis trop content ! ma gratte est trop top !" mais j'ai quand même eu quelques guitares sous les pattes donc je commence à savoir ce que je recherche... ( Nb : j'ai fait le compte... pas loin de 25 guitares, dont du Gibson, Fender entres autres... beaucoup de revendues pour ne garder que les meilleures !)

Avec la Marauder, modèle injustement reconnu, Gibson est sorti des sentiers battus en nous offrant une guitare légère, avec des sonorités moins charnues que leurs LP mais en gardant leur potentiel de lâcher les fauves !
Bien loin d'une LP, bien loin d'une strat également, la Marauder a une personnalité unique. Ce n'est pas une guitare pour travailler sa technique, c'est une gratte qui ne demande qu'à aller à l'essentiel, là elle ne vous décevra pas.
On aime ou on aime pas, perso => " wouah, c'est génial, je suis trop content ! ma gratte est trop top !" :-D
Elle me servira surement de guitare de spare en concert après ma Tokai ( made in Korea... une tuerie )
Si vous en trouvez une pour pas trop cher, vous pouvez vous laisser tenter ;-)
Gib*5108/01/2011

L'avis de Gib*51"Fan de vintage collector"

Gibson Marauder
Construite aus US à partir de 1975, la mienne est de 1975.
Chevalet/cordier Gibson.
Le manche vissé, érable et touche bois de rose, est + proche de celui d'une Flying V (voir mes photos). Très agréable et confortable.22 frets, scale 24,75.
Le corps (Les Paul flat) est en Aulne (très inhabituel chez Gibson).
Autre particularité: C'est Bill Lawrence qui est à l'origine des deux micros installés. Un double manche et un rail chevalet.
Le swtich traditionnel Gibson à 3 positions: manche, chevalet ou les deux.
Un volume et un tone.



UTILISATION

Manche très agréable.
Ergonomie d'une LP plus légère qu'une LP mais quand même....
Accès aux aigus moyen comme une LP.
Le son (rien de plus subjectif) moi j'aime bien: c'est un compromis entre une LP de loin, une strat de loin et une telecaster de loin mais le résultat = polyvalence.

SONORITÉS

Je suis bassiste dans un groupe et toutes les fois que je peux, je branche la Marauder sur mon Fender Custom Vibroverb 1964 d'origine. Vous êtes jaloux, non?
Rock, blues etc...que du bonheur..
Du clean au crunch sans Pb.

AVIS GLOBAL

Je l'ai achetée en 1977 cela fait déjà 33 ans. Elle ne bronche pas et je pense que la lutherie est bien stabilisée, lol.
Le rapport qualité prix, je ne sais que dire, sauf que si j'avais un jour à la vendre (on ne sais jamais) je la proposerais sans doute plus cher que "l'argus" annoncé.
Son prix serait environ de 1000 €.
Dans tous les cas, elle n'existe plus donc en restant chez Gibson j'achèterais une LP mais laquelle?....
Voyez les photos sur mon matos.
PBN13/05/2007

L'avis de PBN

Gibson Marauder
Fabriquée aux USA entre 1976 et 1978.
22 cases, 2 micros, un double et un simple "incliné" façon stratocaster.
Un réglage de volume et un réglage de tonalité uniquement mais un curseur type 335 BB King pour passer d'un micro à l'autre. Réglage assez fin qui, pour peu qu'on développe un peu de mémoires visuelle et auditive, permet de se trouver des sons intéressants quand on apparie avec un multieffets et un ampli.
Le manche est vissé.

UTILISATION

Le manche est assez fin pour une Gibson, ce que j'apprécie particulièrement. La forme générale de la guitare (forme Les Paul) favorise un accès sans soucis aux aigus. Il se laisse cheminer facilement et permet un jeu rapide et nerveux ou bien une certaine onctuosité dans l'approche tactile.
Cette guitare est fine de corps, assez légère et bien équilibrée. Pas fatiguante.
Fabrication très solide qui semble bien résister au temps.

SONORITÉS

Cette guitare serait peut-être orientée plus vers le blues-rock, blues et rock mais il m'est arrivé de la régler pour tenter, avec une certaine joie, d'obtenir un son clair profond plus jazz. Je pense qu'elle est beaucoup plus polyvalente qu'une Les Paul. Une forme de syncrétisme musical intéressant entre gros son Les Paul et attaques brillantes Stratocaster et Telecaster Fender.
Il manque juste le petit grain "hors phase", sans doute.
Je l'utilise autant pour des gros sons très saturés à la Green Day que pour des sons profonds (overdrive ou sons clairs) type U2, Pink Floyd ou Chris Isaak.

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis dix ans. Au départ, je cherchais une Les Paul (vieux rêve de môme). Des choix budgétaires familiaux et l'opportunité m'ont amené à cette guitare qui reste à mon avis fort mésestimée, dévalorisée peut-être car sortie du champ orthodoxe Gibsonien, et cruellement méconnue. J'ai joué auparavant sur une stratocaster que je regrette d'ailleurs et dont je referai l'acquisition. Mais celle-ci est incomparable, riche, toujours en promesses, jamais décevante.
Le rapport qualité / Prix a été pour ma part excellent, et je referais ce choix sans hésiter.
contenu en anglais
janusdepanus18/03/2013

L'avis de janusdepanus (contenu en anglais)"Gibson Marauder (1978), great!"

Gibson Marauder
American made electric guitar. Flat Les Paul kind of body (natural mahogany, three pieces), bolt-on maple neck (three pieces), maple fretboard, arrow-like headstock (as with the Flying V), black. Two pickups: neck-pu is a humbucker, bridge-pu has the size of a single-coil (slanted position, like the bridge-pu of a tele- or stratocaster), but could be a humbucker also. The pu's are embedded in transparant epoxy, I like that. It is a Bill Lawrence design. One volume control and one tone control. In between these controls is a blend control (introduced in this year of production), instead of a toggle switch. Harmonica -bridge (made in Germany), stop tail.

UTILIZATION

It is kind of heavy, but I don't mind about that. Balance is alright, as well as the action and the fretwork. Good enough for me.

SOUNDS

I use a Fender Hotrod Theluxe and a Fender Princeton Reverb. A Ibanez Tubescreamer for overdrive. The Marauder has a very clear sound, kinda like a Telecaster but not the same, less harsh. The blend control is really inventive, don't understand you can find it only on these guitars. The combinated pickups sound sweet, distinctive, full and solid enough for country and rock. The overdriven sound rocks at the bridge and howls at the neck.

OVERALL OPINION

The Gibson Marauder sounds like no other guitar. Maybe they are a little too light for heavy metal (the pu's would squeel), but for all other styles it would do the job in its own distinctive manner. The looks might be a little cheap (a lot of plastics), but I don't mind about that. With a 1975 Gibson Deluxe and a 1967 Gretsch Chet Atkins Nashville it is one of my favorite electrics. You can still find them around 500-700 dollars (400-600 euro's), and that is good price for a vintage Gibson. I would buy one myself again, but with another wood-combination for a change, if I can find one.
contenu en anglais
King Loudness24/01/2012

L'avis de King Loudness (contenu en anglais)"Interesting old Gibby..."

Gibson Marauder
The Gibson Marauder was part of the attempt to capture a bit of a different market in the ever changing seventies. This guitar owes more to the school of Fullerton than anything in Kalamazoo and that really shows in its construction. It's made of alder and has a BOLT ON maple neck with rosewood fretboard and 22 frets. The body shape is single cutaway a-la a Les Paul, and the headstock is reminiscent of a Flying V. The bridge is a typical tune-o-matic and stopbar setup. The pickups are interesting and one of the cool points about this guitar. They're designed by famed pickup guru Bill Lawrence and consist of a humbucker in the neck and a rail single coil in the bridge (a-la a Fender Telecaster Custom). The controls are a volume and tone, and the pickup switching is controlled by a blend knob that allows you to have as much or as little of each pickup as you'd like. Very cool! Built in the good ol' US of A...

UTILIZATION

Ergonomics and this instrument do not mix. Firstly, this instrument is HEAVY. It even puts the CBS era Fenders to shame or some of the really heavy Les Pauls. It is an easy 11-12 pounds and is not fun to hold for long periods of time, especially standing up. The shape of the guitar is nice enough - the body has subtle contouring here and there to add arm relief to the user and the upper fret access isn't bad either for being a bolt on single cut guitar.

Getting a good sound out of this guitar is reasonable enough. Unfortunately it's not the most resonant guitar so the tones unplugged really don't do much for my ears. The pickups offer a nice range of tones though and you can use this ax for a fair few styles with clean or drive pretty easily.

SOUNDS

The guitar is most similar to a Tele Custom electronically and thus when I plugged it in I was expecting that sort of vibe. The neck humbucker has a nice bassy quality that is a cross between a Tele and an SG - very wooly and thick, but with a certain power to it that works especially well on overdriven sounds for chord work. The bridge pickup is a nice medium output rail style single coil and sounds a lot like a Fender would. It's a little bit bright on the clean sounds for my liking, but the drive tones cut through quite well for rock styles. It's a nice change of pace from the thicker Les Paul and SG tones that you hear from Gibbys. What's really cool about this guitar is blending the pickups to get some tones that fall outside the normal spectrum which is great for funk or blues - tones that are nice and spanky yet clear.

OVERALL OPINION

All in all I think this is an interesting guitar from Gibson. Sure, it's a boat anchor, but it looks and sounds pretty unique and offers something different in a world of more of the same. They run about $700 used which is a decent enough deal for a vintage USA made Gibson and if you see one, it's definitely worth trying just for the fun of it. It works well for what it is and offers a nice Gibson meets Fender approach.