bigVince 28/01/2014

Godin LGT : l'avis de bigVince

« Rare et pas chère... »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rien à ajouter... acajou, palissandre, lutherie main... Un morceau de bois de haute noblesse...
L’électronique est très standard... pour de l'US/CAN. Excellents micros, sélecteur 5 positions fragile, remplacé dès la première année. Potards... rien à dire, ils font toujours le job après 15 ans. mention spéciale pour l'étui rigide façon custom gibson, chouette et très solide.

UTILISATION

Manche large et plat. Plus polyvalent et concilient, je ne pense pas que ça existe.
C'est un instrument d'étude imparable, et une fois domptée, la bête vous emmène au bout de la vie, sans broncher.




SONORITÉS

Je joue tout avec cette guitare. Le H est juste monstrueux et les 2 S sonnent strat US.
Jazz, rock, métal sont ses terrains de prédilection. Mais on peut chasser aussi le blue, le funk, ou pop rock, au besoin. Même si pour moi, ça reste la chasse gardée de la Telecaster...

En clair/crunch, on va du son chaud des basses rondes du S neck, aux cocottes cinglantes et droites du H bridge, en balayant un panel très cohérent et homogène de timbres et de tonalités sans jamais sentir de sautes de volume ou de puissance.

En saturé, même constat, et la touche plate très accessible dans les aigu facilite les effets pull et le taping (pour les amateurs, moi je suis pas fan...). Le H bridge est apocalyptique poussé à fond...

En gros, il s'agit d'un instrument de professionnel, ni plus, ni moins.

AVIS GLOBAL

Tout à été dit alors je vais vous raconter ma petite histoire.

En 1998 je me suis fait cambrioler. On m'a pris ma belle et rare Strat Fender Japan Lake Placid Blue palissandre... ma première électrique achetée par mon père pour mes 14 ans en 1988. Celle avec laquelle j'avais tout appris. Mon premier grand amour...

S'en suivirent 2 années de deuil absolu durant lesquelles je ne pouvais regarder une guitare électrique en vitrine sans pleurer encore et toujours ma belle bleue. Et c'est cette Godin qui m'a sauvé et sorti de l'abstinence totale d'électrique, au détour d'un rayon du guitar shop franchement installé près de chez moi.

Ouahow... Pas mal la Godin, qualités remarquables,prix incroyable... Je prends... Je m'étais cependant dit qu'elle ferait l'affaire le temps que j'ai les moyens de m'offrir THE Strat haut de gamme du même bleu que ma regrettée, et puis... je n'ai jamais pu me résoudre à m'en séparer, ni même à la complèter. Je ne retrouverais jamais rien d'approchant, même chez Fender, parce qu'elle est bien plus qu'une excellente copie de concept Strat. C'est une strat réinventée par Godin dont les luthiers sont parmi les meilleurs au monde.

Je n'aurais donc jamais de nouvelle strat bleue translucide. Je vais plutôt m'offrir une Tele deluxe US Aged Cherry Burst Rosewood pour mes 40 ans. :)

Si vous avez la chance de trouver un jour un exemplaire de cette Godin, essayez là, vous comprendrez dès le premier riff en quoi cette guitare est un instrument unique, qui peut ne pas vous plaire, mais ne peut pas vous laisser indifférent.

Pourquoi avoir arrêté sa production ? Pourquoi si peu de ressources sur le net ?
La firme Godin m'a répondu que ce modèle ne faisait pas recette à l'époque. C'était Fender ou rien (Dire straits passait à Bercy pour une ultime tournée, strat en avant...).
Il ne possèdent même plus de documents ou d'archives... ???