Comparateur de prix
Petites annonces
Papyzen 01/06/2006

Music Man Stingray 2 : l'avis de Papyzen

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Fin des années 60, Léo FENDER a vendu sa société (fabricant les Télécaster et Stratocaster) et le nom Fender à CBS, en restant consultant. En 70, CBS décide de faire une production à la chaîne des Télé et Strat au détriment de la qualité. Léo FENDER s'y oppose et quitte CBS avec ses meilleurs artisans. Par vengeance, CBS obtient en justice que Léo Fender ne puisses plus utiliser son nom pour vendre ses propres guitares. Léo FENDER décide de lancer les guitares MUSICMAN (marque rachetée par Ernie Ball en 83).Léo FENDER décide, par réaction, de faire Le SUMMUM de tout ce qu'il a fait précédemment, la continuité de la Strat en corrigeant ses faiblesses et en l'améliorant encore, sans regarder au coût.Cette nouvelle guitare sera appelée STINGRAY. C'est la "STRATOCASTER" ULTIME faite par FENDER !!
La Stingray 1 a le manche de la Strat. La Stingray 2, le manche de type Télécaster.
Fender a mis, cote à cote, 2 X 2 single coils de la Stratocaster utilisés pour des sonorités de Strat et pour des sonorités de type Humbuckers, pour les fans de guitares Gibson. Un préampli actif, le tout premier jamais mis sur une guitare, alimenté par pile 9 volts, ajoutant des aigus et des graves au lieu de les couper comme sur les autres guitares. Des "pôles-pieces" micro (plots micro) beaucoup plus larges pour des vibrations mieux captées même avec des cordes très fines. Un switch Phase/hors phase et HUMBUCKER pour obtenir des sons de type Gibson. Des cordes traversant la caisse et pas de vibrato, pour un sustain étonnant.
Quand la "STINGRAY" est sortie, tous les avis ont été unanimes pour dire que le son était PHENOMENAL....mais le prix l'était aussi. Comme un prototype de voiture où on n'a pas regardé au prix de la conception et des matériaux, mais, qui coute trop cher pour être largement commercialisé. C'est ce qui s'est passé et la "STINGRAY" n'est sortie qu'à 8000 exemplaires avant de disparaître car TROP CHERE ! (A sa sortie, avec son prix, on pouvait acheter une STRATOCASTER, plus une GIBSON)
Elle reste une rareté, dépassant toute strato ou télécaster,( comme le voulait Léo FENDER )et peu de personnes ont eu le plaisir extrème d'en tester une. C'est la dernière "Stratocaster" a avoir été faite artisanalement et sans notion d'économie. La réalisation ultime du grand Léo FENDER.

UTILISATION

Un super manche de Télécaster avec un vernis fin qui facilite le jeu fin ou rapide. Je passe avec facilité des parties musicales qui me donnaient encore des difficultés sur mes autres guitares ( Gibson SG, Epiphone Sheraton, Ibanez 1/4 de caisse AFS75T, Yamaha Pacifica) C'est le manche que je préferre ! 22 frettes et un accés aux aigus sans probleme ! Le son est merveilleux et facile à obtenir: le contacteur à 4 positions ,un bouton volume, un bouton ajout d'aigus, un bouton ajout de gaves, + ,sur les deux positions centrales, le contacteur bascule amenant le son typique bien connu de ma SG Gibson.
Par contre, Fender n'a pas regardé au bois (erable) et la guitare est assez lourde, beaucoup plus que la Télécaster ou la Yamaha, mais pas plus que ma Shératon.

SONORITÉS

Une polyvalence extrème vu la palette de son de qualité.Avec le double coil "manche", du son le plus soft ou cristallin suivant le réglage de tonalité(comme la Strat). Avec le double coil "chevalet", des aigus les plus agressifs et percutants (comme sur la télécaster). Moi, qui joue essentiellement du Blues, je reste comblé par son registre sonore.
Je l'utilise avec un ampli Peavey Transtube Bandit 112 qui ne la vaut certainement pas, mais qui remplit quand même très bien son office.
J'envisage l'achat d'un ampli à tubes style Hot rod Fender, Peavey Classic pour encore "magnifier" le son.
Le son est tellement de qualité que je ne m'en lasse pas et j'ai oublié l'utilisation de mon préampli à modélisation. V Amp Berhinger.(On n'utilise plus de gadgets quand on a la chance de pouvoir rouler dans une rolls vintage)

AVIS GLOBAL

J'ai acheté cette merveille il y a un peu plus d'un mois aux enchères sur ebay !
Une affaire car sa réputation est mal connue par la majorité des connaisseurs et, donc,le modèle est peu demandé. C'est une chance pour les vrais amateurs !!
J'aime son confort, sa sonorité, son sustain, sa facilité de reglage ,et le mythe qu'elle représente dans l'histoire de Fender et de la guitare électrique.
J'aime moins son poids assez lourde.
J'ai 60 ans et je joue depuis l'age de 14 ans. Les guitares electriques que j'ai eues dans ma longue vie de guitariste sont dans l'ordre: une Klyra, une Höhner, une Rickenbaker, deux Stratocasters dans les années 60 , une Gibson Les Paul, une autre Stratocaster 72 et une Télécaster, et, actuellement, J'ai une SG Gibson, une Epiphone Shératon, une Ibanez 1/4 caisse avec vibrato Bigsby AFS75T, et une Yamaha Pacifica. J'ai essayé récemment une PRS CE24 qui avait un sustain et, avec son selecteur rotatif, des sonorités assez comparables à celles de ma "Stingray 2". Mais de toutes ces guitares qui ont chacune leurs qualités, leurs défauts, leur charme, et que j'utilise toutes chacunes à leur tour, c'est la "Stingray" qui m'enthousiasme le plus. J'ai réalisé un rêve et reste sans regret aucun.