15/05/2008

Yamaha AES620 : l'avis de Anonyme

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Fabrication Corée, imitation LesPaul même si des améliorations ont été faites sur le corps (chanfreins).

J'ai retouché pas mal l'électronique car achetée d'occas, les potards grésillaient beaucoup (insupportable et problème apparemment courant sur les AES). J'en ai profité pour offrir à la belle un Seymour 59 en micro manche, un split micro, trois potards tout neufs et un recablage complet (les petits coréens aiment bien les boucles de masse, source de beaucoup de parasites ...)

7/10 pour l'électronique car ca coûte cher des bons potards ...

UTILISATION

Niveau ergonomie, ca reste une LesPaul mais elle se positionne entre une Gibson et une ESP EC, donc moins agréable que l'ESP mais toujours un peu plus que la Gibson.
Question poids, c'est kik-kif avec une Gibson (prévoir une bonne sangle ...)

Les mécaniques Grover tiennent franchement bien l'accord (plus que ce que j'avais imaginé).

Les potards (500K) n'offrent pas une variation progressive du volume (rien de 0 à 5 et tout d'un coup après). A changer pour des 250K pour faire du violoning donc ...

SONORITÉS

Ah le son ! Beaucoup disent que les guitares Yamaha n'ont pas de "personnalité", c'est vrai en partie ici.

Le son du micro manche d'origine est certes un peu plat, pas qu'il soit mauvais mais il est très passe partout. Le remplacer par le Seymour 59 a donné à l'AES un côté gibsonien qu'elle n'avait pas avant.
Par contre, l'ancien micro manche comme le nouveau sonne super bien en clair et léger overdrive (jazz - rock / son rond, gras mais flûté et très chantant), maintenant en grosse overdrive et disto c'est tout de suite brouillon, mais on s'y attend un peu non ?

Le JB (chevalet) est pour moi le micro que j'utilise le plus, lui par contre a beaucoup de personnalité pour le coup et on sent qu'on a sur cette position une guitare incisive, tranchante en gros crunch et qui réagit super bien à la force de l'attaque.

Oubliez la grosse disto quand même, le JB est très chargé en médiums et reste cantonné blues / rock / hard rock.

Je n'utilise jamais la position intermédiaire en double (son trop nasillard). Par contre en simple avec le split micro, cette position sonne vraiment comme une Telecaster, on s'amuse à jouer Sweet Home Alabama très vite !

AVIS GLOBAL

Ca fait 4 mois que je l'ai (achetée en occase sur Paris) et j'hésitais beaucoup avec une ESP.

Neuve et dans la gamme de prix 500 - 600 euros, je trouve qu'elle est bien seule sur le marché car beaucoup de copies LesPaul dans cette gamme sont orientées gros son (ESP + EMG par ex.). Si on s'oriente sur un son blues / rock dans ces prix, il n'y a que l'ESP EC400 avec des Seymour duncan qui peut rivaliser mais personne ne la vend en boutique (les vendeurs n'écoulent que des ESP EMG ...)

Donc en résumé, pour le prix cette AES réunit une super bonne lutherie, une électronique d'usine convaincante (tant qu'on ne s'aventure pas dans le métal extrême) même si elle vieillit un peu trop vite (potards à changer) et un son qui ravira les amateurs de blues (sur un préamp lampe en légère satueation -> miam !!), gros rock ou jazz.

Etant déjà possesseur d'une Yamaha (strat pacifica haut de gamme), je sais que leur lutherie vieillit très bien donc je la garderai sans doute longtemps !