Music Man StingRay 4
+
Music Man StingRay 4
moixjj 21/08/2018

Music Man StingRay 4 : l'avis de moixjj

« Expérience exigée »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Je viens d'acheter une StringRay de 1992 à 3 bandes presque 10 ans après en avoir eu une première à 2 bandes (des années 2000) que j'avais revendue. Je n'appréciais pas son niveau de sortie extrêmement élevé ainsi que son côté beaucoup trop haut mediums. Je l'utilise avec un vieux Peavey MarkIII Bass dont j'utilise les 2 canaux en parallèle avec pour l'un une OD Abominable Electronics "Oppressive Cult Destroyer" et une fuzz maison de type Big Muff green russian, et pour l'autre une fuzz Arts in Bloodshed "Dark Mistress" et une OD Way Huge "Green Rhino". Je gère les signaux avec des Boss LS-2 et tout ça crache à travers un vieux Peavey 2x15. Je joue du Sludge (mélange de Doom, de Stoner et de Punk Hardcore... en gros).
Le corps (vernis noir) est du frêne des marais qui fait son poids. Je n'aime pas les corps trop légers car je bouge pas mal. Le manche est en érable "birdeye" avec une touche en érable. Pour avoir eu des Musicman plus récentes dans les mains, je suis soulagé du boulot fait sur celui de cette 1992. En effet les manches sur les modèles que j'ai eus avaient tendances à verdir. Pas sur celui-là! Par contre le vernis croche un peu. C'est un profil plutôt épais et pas facile d'atteindre les hautes frettes pour les petites mains comme les miennes. Les mécaniques tiennent l'accord et le chevalet lui tient la route.
Mon modèle est d'époque donc il n'y a qu'un gros pavé MM. L'électronique est active... et quand je dis active, c'est que si on essaie de la régler comme une basse passive (TOUTAFOND!!!!) le son sera horrible. Ensuite, la technique de jeu sera déterminante. Perso je joue surtout au mediator. Avec le tout à midi, et le volume au max... c'est pas terrible: basses neurasthéniques, aigus criards, hauts mediums envahissants, rendu boueux. Il faut baisser le volume pour que le préampli puisse encaisser, couper les aigus, jouer avec les medium et booster les basses. On peut obtenir ainsi un bon son punchy et équilibré qui, certes, ne ressemblera ni à une JB, ni à une PB, mais à quelque chose entre les deux. Aux doigts on obtient un son déjà sympa avec le tout à midi et l'électronique orientée haut-medium permettra un jeu pour tous les styles qui demandent à bien percer dans le mix. Je déteste ça mais la StingRay est clairement une machine à gros slap. En revanche ce serait dommage de n'y voir qu'un instrument fait pour ça. Non, ce n'est pas un instrument qui permet d'avoir 50 sons (j'ai une Sandberg et il y a trois fois plus de possibilités) MAIS l'électronique est suffisamment bien pensée pour pouvoir coller à toutes les techniques et à tous les styles moyennant de passer du temps à chercher le son sur l'instrument et sur l'ampli. Elle ne laisse aucune place à l'erreur, la moindre note à côté s'entend. C'est un excellent instrument (j'ai revu mon avis sur cette basse) mais, le prix est, selon moi, sur-évalué par rapport à certains concurrents.