Captain Danny 07/05/2015

Behringer Ultra-G GI100 : l'avis de Captain Danny

« Utile en appoint/dépannage. »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
DI utilisée en Home studio avec guitares en sortie du Line Out d'un Fender Greta.

Même caractéristiques que la DI100 (cf. mon avis sur celle-ci) à deux détails près: l'entrée format XLR n'existe plus mais surtout, ce qui vient justifier son nom Ultra-G, la couleur différente de sa grande sœur et la signature de J.Rath (un gonze qui fait des simus de HP chez Palmer je crois...), c'est la simulation d'un cab 4*12 intégrée à l'engin.

Je vais pas m'étendre sur la DI en standard, allez voir mon avis sur la DI100 pour ça, on va juste parler de la simu d'HP.

La simulation n'est vraiment pas mal, on est loin quand même des références comme le Palmer PDI-03 ou même de la PDI-09. Pas d'option de réglage pour la simu, c'est on ou off avec le bouton pressoir et c'est tout.
Et là ou on regrette le manque de réglages c'est que la simu manque de mordant, comme souvent on cherche trop à compenser par rapport au signal en direct, du coup on y va à fond avec les basses pour que le client quand même, il puisse voir qu'il y a une différence et qu'on lui a pas menti sur le packaging, on a vraiment travaillé.
Le hic c'est qu'on passe du son nasillard et criard du son en direct au son complètement à l'opposé, obèse et parfois mal défini de la simu qui vas vous amener à monter les aigus sur ce que vous avez avant la DI ou faire de l'EQ outrancier dans votre DAW pour récupérer un peu d'agressivité, ne cherchez pas, sans réglage de la simu pas possible d'obtenir un entre deux, si vous voulez vous pourrez toujours récupérer le signal dry par le Link output et tenter de le mélanger avec le signal simu dans votre DAW...

Sinon la simulation est de bonne qualité, vraiment à même de faire illusion, je suppose que j'ai un problème avec le timbre et la personnalité sonore qu'ils lui ont donné.

Un autre défaut non négligeable, la simu génère du souffle, rien de grave quand la guitare joue mais prévoyez quand même un bon noise gate dans le DAW ou coupez manuellement systématiquement tous les intervalles où la guitare ne joue pas.

Avec une basse, je me servais de la DI sans la simulation.

Bref, en studio je préfère envoyer en DI les sorties des préamplis et ensuite utiliser des plugins de simulation d'HP ou Power amp/HP, qui sont généralement plus polyvalents en offrant plus de possibilités au niveau des types de HP, de micro, de position des micros, etc...

Sinon en live, peut dépanner si vous ne voulez ou ne pouvez pas utiliser un micro sur votre ampli.

Si je devais reprendre une DI avec simulation de haut-parleur je me dirigerais plutôt vers Palmer, mais ce ne sont pas les même prix !