clysthène 12/03/2012

Behringer Ultra-G GI100 : l'avis de clysthène

« Une DI honnête sans plus... »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
C'est une DI, donc il y a un transfo, le même que dans la DI100 du même fabricant. A sa grande soeur s'ajoutent une simu de HP 4x12 analogique, et un joli boitier un alu anodisé rouge.

UTILISATION

J'utilise cette DI de la façon suivante : la sortie HP de mon ampli à lampes 4W est branchée sur l'entrée de la DI, le link-out retourne soit dans le HP soit dans une résistance 25W de 16Ohms (loadbox, mais en moins cher !). En 4W, les deux PAD (atténuations) sont enfoncés. La sortie symétrique est directement branchée au préampli de ma Roland Quad-Capture.

QUALITÉ SONORE

Le son est transparent sur la plupart du spectre, mis à part un certain affaissement des basses et infra. Le souci est bien relatif car facilement corrigé avec une légère EQ (de l'ordre de 4-5dB en plus sur les basses en low-shelve) qui va bien (ce qui prouve que les fréquences sont là, mais plus loin que les autres).

La simu HP, je n'ai jamais été fan des simus HP analogiques, bien peu réactives ni convaincantes. Comparée à une simu à convolution, c'est sûr, elle ne vaut rien. Je suppose qu'en dépannage sur une reprise directe en sono, ça peut le faire en son clair.

AVIS GLOBAL

Le design est robuste et franchement plaisant. La boîte est du plus bel effet dans un home studio ;) !

Elle fait son travail avec une légère faiblesse dans les basses. J'ai comparé avec une SCV, qui colore pas mal le son (mais dans un bon sens), c'est très honnête, surtout vu le prix. Bref, je suis très satisfait de cette DI, même si j'aurais peut-être du me contenter de la DI100 (en gris).