Beyerdynamic DT 880
+
Beyerdynamic DT 880

DT 880, Casque studio de la marque Beyerdynamic appartenant à la série DT 880.

bicarbone 30/10/2011

Beyerdynamic DT 880 : l'avis de bicarbone

« je suis conquis »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct
Depuis combien de temps l'utilisez vous ?

Je l'utilise depuis quelques jours à peine, donc ça va être un avis à chaud, genre première impression, prématuré peut-être. Je n'écris jamais d'avis ou si rarement, mais là j'ai envie parce que c'est une sorte de révélation les gars.

Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?

J'ai essayé toutes sortes de vieilles croûtes puis du meilleur et enfin des trucs moyen à haut de gamme. Je possède depuis 5 ans un AKG K271s MK1 que j'aime beaucoup et depuis 2 ans un Sennheiser HD25 que j'aime bien quand je voyage léger. J'ai chaussé, depuis, sur mes zoreilles des Sony MDR 7506, Beyer DT 770, Sennheiser je ne sais plus quoi, AKG K171, Audio Technica ATHM-50 et rien ne m'a tellement emballé par rapport aux écouteurs déjà en ma possession, même si ces casques sont très bien (à l'exception du Sony qui est criard, agressif et fatiguant).

Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?

Le DT 880 est un casque semi-ouvert; ainsi donc, enfin le son respire par rapport à mon AKG et surtout mon HD 25 ou tout sonne comme en 2D. Ah oui, là le son se balade dans ma tête en 6 axes distincts et leurs variables: gauche-droite, haut-bas, avant-arrière. J'ai l'impression que...je suis sous drogue, c'est complètement spatialisé. Livré avec une housse en cuir du plus bel effet genre nerd SM, les coussinets façon velours son très, mais alors, très, très doux, comme si deux chatons affectueux se lovaient autour de mes lobes. Ben ouais, et je peux te dire que ça ronronne en plus. Non vraiment la définition est hallucinante, c'est LE very LE ultimate LE CASQUE qu'il me fallait en complément de mes moniteurs Dynaudios BM5a, jusqu'à nouvel avis bien entendu.

Analytique et impardonnablement critique quand un machin est mal enregistré ou mixé, il révèle: souffle, pleurage, saturations, aigüs criards, médiums flous ou agressifs, réverbes dégueus ou trop longues, artefacts de mp3 mal compressés. Et quand de la musique enregistrée est bien produite, quel régal, je m'en relèverait la nuit! Je réécoute cent-cinquante trucs depuis trois jours: comment, pourquoi, n'ai-je pas entendu avant ces détails-là? Pour ce qui est des basses, je trouve qu'il en a exactement la bonne dose.

J'ai pris la version 32 Ohms, pour être sûr d'avoir assez de patate sur plusieurs systèmes. Là je l'ai surtout utilisé sur la sortie casque de ma carte Metric Halo ULN2, laquelle a un preamp phones tout-terrain et je remarque qu'il faut quand même attaquer pas mal le potard pour avoir un gain raisonnable: c'est-à-dire à mi-course pour de l'audio déjà masterisé. Ça me conforte dans ce choix d'impédance. Sur un iphone ça va bien aussi cela dit. La version 250 Ohms n'est pas conseillée matondit, et la version 600 Ohms serait excellente avec un préampli casque sérieux, du type audiophile hors-de-prix. Bon ben c'est à plugger sur ma carte son en ce qui me concerne, alors hop, 32 Ohms.

Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?

Je l'ai payé un peu moins de 200 zeuros et je pense que ça les vaut bien. En lisant l'avis précédent, je me soucie un peu de sa longévité, mais je touche du bois et inch'allah.

Avec l'expérience, referiez vous ce choix ?

Peut-on parler d'expérience après 3 jours d'utilisation? Non, bien sûr, mais pour avoir utilisé et essayé d'autres modèles, je pense que ce casque est vraiment un bon cheval. Pour vous aider à vous faire une opinion, voici encore ce que je peux vous apprendre sur moi, pour ce que ça vaut: ça fait 5-6 ans que je fait de l'enregistrement et du mixage, en studio avec des ingés son ou tout seul à la maison et où on m'appelle, mon ouïe est préservée et je m'énerve assez vite quand ça sonne pas bien.