Classique
Compos Classique
  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail

Passacaille pour piano

 
AuteursMessages

Hugues Bedouelle

offline
Hugues Bedouelle
2 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 1Cet utilisateur possède un compte compos

1 Posté le 16/09/2020 à 19:40:53
"Passacaille pour piano" de Hugues Bedouelle. Le morceau peut être écouté à l'URL ci-dessous. Vos critiques et commentaires éventuels, que j'espère constructifs, seront considérés avec attention et intérêt.
https://soundcloud.com/hugues-bedouelle/43hb8
Description: Cette Passacaille est entièrement écrite dans la gamme heptatonique (0,2,4,6,7,9,10) qui correspond à la gamme mineure mélodique ascendante de Sol. Les rôles des deux voix alternent entre voix principale et accompagnement. La mélodie de la voix principale s'étend progressivement. La mélodie de l'accompagnement utilise la nature palindromique de la gamme et change dans la section médiane.

laurent1407

offline
laurent1407
139 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 174

2 Posté le 17/09/2020 à 23:31:29
bonjour Hugues,
j'avoue j'ai rien compris à l'explication théorique mais peu importe...
le résultat est très bon quant à l'ambiance dégagée par cette "gamme" qui doit pas être facile à manipuler.
j'aime beaucoup mais attention c'est pas pour toutes les oreilles.
pour moi le seul hic : c'est une machine qui joue et à ce niveau de composition rien ne vaut l'erreur humaine
et pour mes goûts perso je trouve quelques manques de respirations (j'ai aussi ce souci avec bach)
en tout cas bravo ! et bonne continuation.


Hugues Bedouelle

offline
Hugues Bedouelle
2 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 1Cet utilisateur possède un compte compos

3 Posté le 18/09/2020 à 20:19:49
Bonjour laurent1407
Merci pour vos encouragements. J'essaie de répondre à vos commentaires.
1) La gamme utilisée est la suivante: Sol-La-Sib-Do-Ré-Mi-Fa#-Sol = (7,9,10,0,2,4,6) avec Do = 0. Elle est invariante par inversion (symétrie) autour du Ré.
2) Chacune des deux voix joue des notes longues et des notes brèves mais à des temps différents si bien qu'il semble y avoir un flux continu de notes.
3) Ma technique pianistique et ma mémoire ne sont plus assez fiables pour que mes interprétations réelles soient satisfaisantes. Cependant je fais un travail sérieux d'écriture, en particulier au niveau des nuances, pour que mes interprétations virtuelles soient les plus vivantes possibles.
Revenir en haut de la page