• Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Yamaha D1500 notés 4/5

  • J'aime
  • Tweet
Note moyenne :4.7( 4.7/5 sur 3 avis )
 2 avis67 %
 1 avis33 %
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
blackle25/03/2012

L'avis de blackle"Pas aussi mythique qu'un Lexicon PCM 42, et pourtant.."

Yamaha D1500
Delay numérique monophonique proposant un temps de retard maximal de 1023 millisecondes. Il dispose de 16 mémoires éditables par l'utilisateur. Les commandes MIDI sont bien entendu possible. D'ailleurs, il me semble bien qu'il a été le premier appareil (hors instruments de musique) proposant cette interface.
Je ne connais pas la fréquence d'échantillonnage, en revanche la bande passante est comprise entre 20 et 18kHz. La quantification s'effectue quant à elle sur 16 ou 15 Bit, la gamme de dynamique étant de 90 dB.
Il dispose également d'un LFO commutable en ondes carré ou sinusoïdale. Cet appareil est totalement monophonique de l'entrée à la sortie. La connexion se fait soit en jack 6,35 mm, soit en XLR. Dans les deux cas en liaisons symétriques. Une troisième sortie dénommée « Delay Out » permet de récupérer uniquement le signal traité, la balance signal direct/delay n'ayant alors aucun effet. Là il est important de savoir que cette liaison est asymétrique.
Deux potentiomètres de niveaux, un pour l'entrée, un pour la sortie. 18 touches, avec pour certaines d'entre elles, affublées d'une petite Led indiquant leurs mises en action.

UTILISATION

Utilisation simple et intuitive. On choisi l'effet avec les touches « Bank », on choisi les paramètres accessibles immédiatement par les touches « Time », « Rate », « Level », etc.. On ajuste avec les deux touches « Data Entry », et le cas échéant on mémorise avec la touche « Store ». Difficile de faire plus simple. De plus grâce au grand écran Digit on a un regard constant sur les changement de valeurs.

QUALITÉ SONORE

Si vous recherchez la fidélité absolue passez votre chemin, car là n'est pas le propos. Cette machine n'est pas du tout fidèle, mais c'est ce qui en fait tout son intérêt! Le signal une fois passé dans la bête est loin, mais alors très loin d'être neutre. Quelque soit les réglages opérés le son prend de l'ampleur et s'épaissit d'une manière assez déconcertante. C'est comme si il y avait un petit chorus simissant dans sa propre ligne à retard. Bien entendu il n'en est rien, c'est probablement dû à la conversion AN/NA.. Toujours est il, quand c'est le but recherché, la couleur apportée par cette machine reste très appréciable. Là ou le bonheur est total, c'est quand le LFO entre en action. Les échos produits par ce D1500 virevoltent dans tous les sens et produisent des effets tout aussi intéressants que spectaculaires.
Les effets de chorus et de phasing, comme vu plus haut s'obtiennent en inversant la phase de la ligne à retard par rapport au signal direct grâce par la touche idoine dénommée « Inv » Le hors phase est alors en perpétuel mouvement aidé en cela par ce même LFO.. Malheureusement comme le D1500 est une machine monophonique il n'y aura pas de mise dans l'espace de l'effet. En revanche la profondeur de l'effet est bien présent, et il ne faut pas avoir le vertige..

AVIS GLOBAL

Vieille machine proposant un son tout particulier.. On aime ou pas.. Comme mon prédécesseur ce D1500 me fait penser au Lexicon PCM 42, mais avec un son que je trouve encore plus coloré. Malgré ses 27 ans passés il arbore encore fièrement notre rack d'effets. Avec notre Roland SRV 2000 il a toujours une place de choix. Pas aussi mythique qu'un PCM 42 Lexicon, et pourtant lui aussi a été un standard de l'audio pro. Certes il est moins complet que se dernier, à vrai dire son seul et grand défaut c'est d'être moins connu que le Lexicon..