ProCo Sound Limited Edition '85 Whiteface RAT
+
ProCo Sound Limited Edition '85 Whiteface RAT

Limited Edition '85 Whiteface RAT, Distorsion Guitare de la marque ProCo Sound.

Comparateur de prix
Petites annonces
ENG152 15/03/2014

ProCo Sound Limited Edition '85 Whiteface RAT : l'avis de ENG152

« Fabuleuse ! »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Je vais tenter d'être aussi objectif que possible dans cet avis sur cette pédale "coup de coeur" en gardant en ligne de mire la question suivante : "Est-ce que cela vaut le coup de claquer entre 100 et 150 euros en plus par rapport à la RAT2 ?".

1) comment j'en suis venu à la White face ?

Très simple, je cherchais une bonne distorsion plutôt polyvalente pour jouer sur un ampli autre que le mien , en dehors de chez moi (en fait dans le cadre d'un atelier au conservatoire). J'ai acheté la "YOU DIRTY RAT" parce que le son me plaisait vraiment. En fait, à force de jouer avec je me suis rendu compte que j'adorais carrément ce grain et cette chaleur. Cela dit, la "YOU DIRTY RAT" manquait un peu de polyvalence et la sonorité était vraiment très typée "Blues crade" / "Garage". A force de recherche, j'ai fini par m'offrir la White face, beaucoup plus polyvalente et encore meilleure.

2) Présentation et impressions

Il s'agit d'une ré édition de la RAT White face de 1985. C'est une pédale de Distorsion / Overdrive / fuzz / boost selon la manière dont on l'utilise. Elle repose sur un circuit assez basique s'apparentant à celui de la BOSS DS1. On doit ce morceau d'histoire du Rock à Scott Burnham et Steve Kiraly, deux ingénieurs qui réparaient des FUZZ FACE et qui ont décidé de créer leur propre pédale... la RAT a été utilisée par de nombreux guitaristes dont beaucoup ne sont pas des manches.

Elle présente plusieurs différences par rapport à la RAT actuelle appelée RAT2.
-- Elle est fabriquée aux states
-- Sa finition est de haute volée, dans un très jolie metal noir mat.
-- Elle est équipée de la fameuse puce LM308
-- Le son est beaucoup plus moelleux.
-- elle est trois fois plus onéreuse.

La pédale est parfaitement conforme aux spécifications du modèle de 1985.

On y trouve donc une entrée et une sortie guitare , un prise pour adaptateur secteur, un cache pour pile 9 volt fermé par une petite visse qui se desserre à la main (ce qui est bien pratique par rapport à la You Dirty RAT sur laquelle il faut une clef BTR). La consommation en pile est très raisonnable : vous dépassez les vingt heures sans noter d'altération du son. Notons qu'il n'y a pas de voyant de mise en marche et que l'engin est TRUE BYPASS.

Il n'y a AUCUN souffle.

Les boutons sont ceux que l'on retrouve sur toutes les RAT's et que tout le monde connaît... ah, pas tout le monde ? Alors voilà :
DISTORTION : le gain mais aussi la fonction de la pédale. Jusqu'à environ 9 h c'est un très bon boost que l'on conjurera avec l'action du bouton VOLUME, ensuite un overdrive jusqu'à 12h. La distorsion commence ensuite, avec une perte progressive de la dynamique jusqu'à 3h. A partir de là c'est une FUZZ vraiment massive.
FILTER : ce bouton de tone inversé me rappelle un peu le TONE CUT des VOX AC15 et AC30 ( l'AC15 est d'ailleurs un excellent ampli avec lequel la RAT fait des merveilles). En dessous de 12h on a une arrivée d'aigus qui percent le mix mais pas les tympans. Au delà de trois heures le son devient extrêmement "bassy".
VOLUME : Porte bien son nom et interagit beaucoup avec les deux autres réglages. Cette pédale dispose d'une patate nucléaire à partir de 12h

L'impression de qualité est excellente : c'est lourd, ultra solide, c'est garanti 5 ans quelque soit l'usage ("Any use ,Even abuse !" claironne fièrement le mode d'emploi). On pourra s'en servir sans problème comme arme de jet dans les manifestations citoyennes, ce qui pourra faire des heureux si la cible s'avère être aussi guitariste. Je précise que moi, je l'ai achetée. Les boutons offrent une résistance bienvenue (je crois qu'on appelle ça "à bain d'huile"). C'est rassurant et ça fait sérieux.



UTILISATION

Configuration aisée : cela sonne dans tous les cas, avec des résultats très typés et un grand spectre d'utilisation possible. Il faut néanmoins avoir conscience de certaines particularités : Le gain ne doit pas dépasser 2h pour avoir une vraie distorsion par exemple ; ensuite c'est de la FUZZ.
Je l'utilise principalement entre un FENDER Deluxe Reverb Reissue et une Stratocaster American Standard de 2012 équipée de micros Fender FAT 50 (donc d'origine). Utilisée avec différents effets elle s'est très bien comportée.
Le mode d'emploi est tout à la fois clair et sommaire, et montre que PROCO est très fier d'avoir réalisé l'une des meilleures pédales de saturation au monde (" Tried the rest ? Buy the best !" "A legend returns" et autres trucs du genre) on y trouve trois exemples de réglages et un bref historique.

La position VOLUME à midi procure un très leger boost sur le son.

QUALITÉ SONORE

Authentique, rageuse, rocailleuse avec pleins de grumeaux dedans...

Voilà la saturation que propose la RAT White face.

La dynamique est très bonne et toutes les notes ressortent très bien. Dès que l'on baisse le volume de la guitare, le son s'éclaircit rapidement, un peu à la manière d'une FUZZ FACE. On obtient ainsi d'excellent overdrives avec beaucoup de chaleur. La personnalité de la guitare est bien respectée, c'est un vrai plaisir pour jouer du blues ou pour juste salir un peu un son clair trop policé. Quand on remonte le volume de la guitare , le grain s'épaissit avec une bonne grosse saturation bien velue, tapageuse et très typée eighties. Avec des humbuckers , FILTER et DISTORTION à midi on est en plein dans le son RATT (le groupe !) ce qui est hyper cool. Avec des simples il y a encore énormément de dynamique et cela sonne DEF LEPPARD période PYROMANIA. Le bon gros heavy des eighties se situe un peu avant 2 heures sur ces deux potards avec un son hargneux, mordant et des leads soyeux qui tranchent dans le mix. Le Hi-gain moderne n'est jamais vraiment atteint puisque passé 2 heures sur le potard DISTORTION le son s'épaissit considérablement et on fonce vers le FUZZ, heureux d'aller voir Jimi et conscient de dire adieu à la précision . Fans de Néo Metal, hardcore et autres trucs, passez votre chemin, je garanti que cette pédale n'a pas été pensée pour vous : y'a plein de truc chez BOSS qui n'attendent que vous.

Répondons à quelques questions :

Comme Boost, est-ce que cela vaut une TS9 : OUI ! la RAT permet d'obtenir des sonorités crémeuses très comparable à la petite pédale verte d'IBANEZ. Collé avant mon LABOGA Mr HECTOR Mk2 , DISTORTION à 8 heures et gain de l'ampli un peu avant midi , on récupère un punch assez affolant (sans doute le plus gros overdrive que j'ai pu entendre). Au delà ça devient vraiment extrêmement velu et je recommande vivement cette configuration aux fans de MORBID ANGEL (je crois d'ailleurs savoir que TREY utilise régulièrement la RAT) : les palm mutes découpent vraiment ! et ne serait-ce que pour cet emploi, la White face vaut son pesant de cacahouètes.

Utilisé comme unique Distortion, est-ce que c'est adapté au Metal ? OUI, à la condition d'avoir une guitare péchue et de se rappeler qu'elle sonne plutôt vintage : en gros, pour du KING DIAMOND ou du MOTORHEAD elle est assez sensationnelle, avec une stratocaster pour jouer du GHOST ou du THE DEVIL's BLOOD elle s'impose, pour accrocher du DIMMU BORGIR vous allez manquer de gain. Il ne s'agit pas du tout d'une MT2 METAL ZONE (que j'ai aussi dans un tiroir) : la dynamique est respectée et il vous faut AT-TA-QUER. Par conséquent, vos nuances de jeu ressortent carrément et à gain raisonnable, vous retournez même vers un crunch en limitant vos attaques. Maintenant, je l'utilise aussi pas mal avec une ESP MII et franchement je me sens prêt à affronter n'importe quel groupe de fous furieux avec...

AVIS GLOBAL

Comme bien des guitaristes, j'ai testé et possédé d'innombrables saturations que ce soit sous forme d'ampli et de pédales. C'est en tout cas ma préférée : ça vaut ce que ça vaut comme avis... Je n'utilise plus qu'elle depuis bientôt deux ans...


J'adore sa présence, sa polyvalence et sa personnalité.
On peut obtenir des overdrive hyper dynamiques à le KLON CENTAUR ou à la BARBERSHOP de FAIFIELD ! on peut presque se passer de FUZZ FACE ou de Tube Screamer ! Le résultat obtenu est vraiment honnête !
Ses distos "Oldschool" me laissent pantois et paraissent beaucoup plus massives et moins chimiques que celles de la petite orange de chez BOSS. Avec le micro manche, le grain est vintage et viril : c'est vraiment une foutue excellente pédale.

Pour répondre à la question à 200 euros : OUI ! elle vaut cher, mais elle a tellement à offrir qu'il me parait difficile de le regretter. Je pense que la YOU DIRTY RAT reste une excellente alternative , offrant encore plus de chaleur bien que moins polyvalente car plus typée et offrant un peu moins de dynamique.

J'espère que cet avis aura pu répondre aux interrogations bien légitimes concernant cette version assez rare d'un incontournable classique. Je la recommande vivement aux guitaristes qui hésiteraient encore : essayez absolument de la tester, cela vaut VRAIMENT le coup.

EDIT : Comme je suis sympa, j'ajoute quelques photos de la mienne...

EDIT 2 : Le temps passe et à force d'un usage vraiment intensif (Entre 1 et 3 heures de jeu par jour depuis deux ans et demi ! ) , ma RAT a quelques peu "évolué" : elle délivre désormais plus de gain et le son crunch est encore plus dynamique (midi donne un bon gros Heavy metal avec une stratocaster, à 2h on est carrément dans le Hi-gain) : je n'ai pas trop d'explication sur ce phénomène... C'est toujours ma saturation principale en groupe, bien que j'utilise aussi parfois une Dunlop FUZZFACE JHF1, volume de la guitare baissée, pour des sons cradingues...

EDIT 3 (Décembre 2014) : Depuis que j'ai publié cet avis, l'eau a coulé sous les ponts : la RAT reste définitivement ma saturation préférée ce qui ne pas empêché d'aller voir ailleurs et de faire l'acquisition de menues pédales pour voir... Quelques unes ont d'ailleurs fait un passage remarqué chez moi, dont entre autre la Barbershop de Fairfield (taillée pour les Overdrives Legers, Vintages et Virils) ainsi que l'Electro Harmonix Soul Food (Clone de Klon par EHX, ultra transparente). Chacune se fait battre à plat de couture dans son domaine respectif par la petite boîte noire ! Je possède aujourd'hui une FULLTONE OCD : bien qu'il s'agisse là une d'excellente pédale d'overdrive (sur laquelle je rédigerai peut être un avis un de ces jours) , Je pense qu'elle ne peut tout de même pas rivaliser avec la RAT dans le domaine de la saturation. La PROCO est à la fois plus dynamique, plus présente et plus tranchante : à coté, l'OCD ressemble un peu à un cheval obèse (bien que sympathique) posant à coté d'un pur sang sur-volté... Allez, je rajoute une photo de la rencontre ! Je ne vois décidément pas ce qui pourrait aujourd'hui rivaliser avec la Whiteface Rat...

EDIT 4 : j'ai enfin pu me livrer à un très long comparatif entre la Whiteface RAT et la RAT2 : Elles sont extrêmement proche. La RAT 2 a légèrement plus de GAIN et un grain nettement plus serré. elle sonne aussi moins "Moelleuse". Voici le comparatif que j'ai effectué :


Photos liées à cet avis

photo photo photo photo photo