BeÑat 11/02/2018

Yamaha HS50M : l'avis de BeÑat

« Qualité/Prix correct »
3

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les débutants
Utilisées en Home-Studio comme écoutes et mix de proximité pour de la musique mainstream.

Tout a été dit sur les caractéristiques, je n'y reviens pas dans le détail sauf éléments personnels:
- Les évents sont derrière et mon local/placard m'obligent à les coller au mur ce qui est en soi une hérésie,
- D'autres avis soulignent apparemment des basses qui manquent quand même de définition (ce qui n'est pas illogique vu la taille des H.P.). Mais en ce qui me concerne, une analyse des conséquences des réflexions/réfractions/diffractions de ma pièce carrée et du positionnement de mes enceintes font clairement ressortir une instabilité dans le bas du spectre ce qui n'arrange rien,

La finition est de bonne facture, les réglages somme toute efficaces et la puissance adaptée pour 12m². Encore faut-il que la pièce le soit, adaptée et la mienne ne l'est pas, m'obligeant à contrôler en permanence aux casques (Beyer DT-770 et DT-880).

Les nuances de volume sont bien retranscrits. Les graves manquent donc de précision, les médiums sont corrects et les aigus pas agressifs. L'équilibre spectral global et la répartition dans l'espace semblent plutôt bien respectés. Mais le caractère flottant du bas du spectre chez moi m'empêche de bien juger de ces derniers aspects.

La fabrication est de qualité, l'aspect esthétique agréable, les réglages nombreux, le poids indéniablement léger est un plus car elles sont posées sur une étagère...

Je sais... ça aussi c'est nul. Et c'est bien cela que je veux aussi mettre en exergue dans cet avis. Au début, j'avais tripoté les réglages derrière. Je les ai remis droits. J'ai acquis d'occasion l'ARC2 d'IK Multimédia et étudié l'influence d'une pièce non dédiée à la musique (chambre à coucher) et non traitée (négociation avec mon épouse). Donc, donner un avis ici est pour rappeler ce fait. Si on ne connaît pas les caractéristiques de sa pièce, si on ne l'analyse pas, si on ne corrige pas les courbes par un plugin ou si on ne peut pas la traiter, sur quels critères objectifs juger de la qualité des enceintes ?

Il faut bien commencer quelque part: analyse, correction logicielle, plus tard matérielle si possible. Ensuite, c'est comme chacun: Habituation au matériel, contrôle au casque, sur d'autres systèmes d'écoute, ainsi qu'aux représentations spectrales du son dans le DAW pour faire le lien entre mon ressenti et le comportement du matériel dans la pièce.

Conclusion: Je ne doute pas que dans cette gamme, ces enceintes, sans leur caisson de graves, fassent leur job et soient d'un rapport qualité/prix tout à fait correct. Mais je suis lucide. Dans ma situation, elles me servent plus à écouter comme un spectateur lambda le résultat d'un travail plutôt que de juger avec rigueur de sa qualité.