Devenir membre
Devenir Membre

ou
Connexion
Se connecter

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Olympus LS-100
Photos
1/63

Olympus LS-100

Annonces LS-100

Me prévenir à chaque nouvelle annonce sur ce produit

News

Images

Avis

Note moyenne :
( 4.7/5 sur 7 avis )
5 avis
71 %
2 avis
29 %
Donner un avis
Rapport qualité/prix : Excellent
amichonamichon

Une excellent enregistreur portatif, mais certainement pas « de poche »

Olympus LS-100Publié le 18/02/21 à 00:40
Bon appareil, mais certainement pas « de poche »

Cet appareil est un petit bloc d’aluminium de 16cm de long, 7,5 cm de large & 3 cm d’épaisseur. Il pèse 280 g.

Je cherchais un enregistreur tout-terrain, solide, avec une vraie autonomie (pas le Tascam DR-100), pas surfacturé (PCM-D100), pas trop lourd (pas le DR-100 encore), et capable de connecter des micro à condensateur sur au moins 2 XLR avec alim fantôme. Bon, un micro stéréo intégré correct ne nuirait pas. Il n’y a pas des tonnes de matériel qui réponde à ça : Zoom H5, Olympus LS100. J’ai donc pris les deux (zoom neuf, olympus d’okaz moins cher), et dans mon avis sur LS100, j’incluerai pas mal de comparaison avec le best-seller de...…
Lire la suite
Bon appareil, mais certainement pas « de poche »

Cet appareil est un petit bloc d’aluminium de 16cm de long, 7,5 cm de large & 3 cm d’épaisseur. Il pèse 280 g.

Je cherchais un enregistreur tout-terrain, solide, avec une vraie autonomie (pas le Tascam DR-100), pas surfacturé (PCM-D100), pas trop lourd (pas le DR-100 encore), et capable de connecter des micro à condensateur sur au moins 2 XLR avec alim fantôme. Bon, un micro stéréo intégré correct ne nuirait pas. Il n’y a pas des tonnes de matériel qui réponde à ça : Zoom H5, Olympus LS100. J’ai donc pris les deux (zoom neuf, olympus d’okaz moins cher), et dans mon avis sur LS100, j’incluerai pas mal de comparaison avec le best-seller de chez Zoom.

J’ai commencé à m’enregistrer au siècle précédent avec un DAT Phillips, puis de MD Sony + micro externe sony ECM-MS907 auto-alimenté, qualité correcte mais pas de rerecording.

Ensuite, il y a plus de 10 ans , j’ai commencé mes premiers re-recording (sax, flûte, guitares, violon, basse, chant,etc…) avec une microBR (une petite merveille méconnue). Puis une Zoom R16 (toujours le meilleur rapport qualité-prix et toujours en vente depuis 12 ans!). Ensuite PC+logiciel+carte son Tascam US122MKII, puis Scarlet 2i2.

Côté enregistreur portatif, Yamaha Pocketrak2G (autre petite merveille méconnue), Yamaha W24, Olympus LS-5 & LS-14, Tascam DR04MKII & DR08. Tous très bien pour enregistrer en toutes circonstances (autonomie de dizaines d’heures avec 1 ou 2 LR03, ou LR06!), surtout le LS-14 et ses 3 micros intégérés. Mais pas de XLR, ni d’alim fantôme, donc pas de micro vraiment sérieux, et pas de rerecording, ni de multipistes (sauf le LS14 qui offre un peu les mêmes possibilités d’overdub que le H5.

D’où les LS100 & H5.
Deux bons appareils, mais pas pour la même chose.

Ce genre d’appareils a deux fonctions bien distinctes :

1) multipistes pour de la prise directe en simultané de plusieurs sources. Les deux ont le même schéma : 1 piste stéréo (micro interne L/R) + 1 piste stéréo (micro XLR 1/2 sur piste appairée) ou 2 pistes mono des XLR 1 & 2 différents.
2) multipistes pour du re-recording en empilant les prises et en mixant si nécessaire, par overdubb (H5) ou vrai multipiste (LS100).

Je ne parle pas de leur fonction enregistrement à la volée depuis le micro interne, qu’il partagent avec tous les enregistreurs de poche ou de sac comme les petits appareils cités plus haut.

Multipistes prise directe, pour tester la qualité des micro intégrés, des préampli sur XLR, et des convertisseurs internes.

J’ai mené divers tests, en enregistrant simultanément du même point avec les micro stéréo internes + un petite membrane (T-bone SC140) sur l’entrée XLR 1 & un large membrane (t-bone SC450) sur XLR2 :

Guitare 12 cordes battue & arpèges, Guitare 6 cordes idem(30 cm), Flûte (20 cm), Saxo ténor (50 cm), Chant (20 cm) , Voix parlé (15 cm), dans une bibliothèque (pièce sourde).

J’ai tout fait en 48000 / 24 bits, bien que chaque appareil puisse aller jusqu’à 96000/24 bits.

Guitares en arpèges, saxo ou chant: l’enregistrement le plus rond, le plus équilibré est celui du large membrane, SC450. Puis le SC140, puis les micro internes, avec un plus sur le LS100 - un poil plus de corps dans le grave -et un moins sur le LS100 - la forme des micro en oreille de Mickey fait qu’aucun micro n’est dirigé vers la 12 case de la guitare, il faut en choisir un des deux. Avec le zoom, c’est un peu moins flagrant (micros croisés).
Pour le saxo, les deux micro intégrés font jeu égal, Globalement, on n’entend pas de différence entre les deux enregistreurs sur la prise des micros externes.

Avec la 12 cordes en strumming, aucun de micros ne s’en sort brillament, c’est un peu confus, en les harmoniques ne sont pas toutes là. Finalement, les micros intégrés font jeu égal avec les micro externes.
Pour la flûte & le violon et la voix parlée, les prises sont plutôt correctes. Aussi bien externe qu’interne.
J’attends un Oktava MK012, je verrai s’il s’en sort mieux que les t-bones pour les guitares en strumming.
Maj : j'ai reçu l'Oktava. 177 € alors que le SC140 coûte 48 €. Bon, la différence de prix est justifiée. Le SC140 ne démérite pas, le rendu de la release du son et du sustain est quasi aussi bon que l'Oktava et il se défend bien dans le grave et le medium. En revanche, l'Oktava est plus fidèle & plus doux pour l'attaque & les aigus. Du coup, l'attaque de la corde acier d'une Norman 12 cordes sonne un peu métallique sur le SC140. Et l'Oktava s'en sort aussi mieux pour le strumming.Mais le rapport qualité-prix est quand même nettement en faveur du SC140.

Multipistes et re-recording.

Alors là, il n’y a pas photo. Le LS100 est le seul vrai multipistes, avec 8 (oui huit!) pistes enregistrables avant d’être contraint à applatir les pistes en les mixant. Et la gestion du multi-pistes sur le LS100 se rapproche d’une vraie console multi-pistes, sur un écran couleurs bien plus grand & plus détaillé que celui en NB du H5. (LS100 : 35x 42 mm 240x320 pixel, H5 : 35 x 27 mm, 128x64 pixels). Armer les pistes, régler séparement niveau, balance, muet & solo, tout y est.

Le LS100 a aussi un mode overdubbing, rapide et pratique, en plus du multi-pistes 8 pistes

C’est ce même mode overdubbing qui tient lieu de multipistes au H5. Le zoom n’a lui que 3 pistes avant de passer au mix. Et, en plus, on ne peut pas facilement associer une entrée à n’importe quelle piste : la piste stéréo L/R est câblée sur les micro internes, et les deux pistes mono 1 & 2 sur les entrées combo XLR/line in.

Pour pouvoir faire du re-recording avec seulement les micro internes, il faut ruser et réaffecter la prise L/R au pistes 1/2 XLR. Et on n’a que 2 pistes stéréo différentes, avant de devoir faire un mix pour libérer la piste L/R pour une nouvelle prise supplémentaire. Ceci n’est même plus possible sur le zoom H6 plus récent, alors que c’était tellement simple sur le vieux zoom H4. Le progrès à l’envers chez Zoom ?

On a vu que pour l’enregistrement audio direct depuis des micro externes, les deux machines offrent de très bonnes prestations comparables. L’ergonomie est parfois du côté du LS100 qui a carrément des interrupteurs dédiés aux alim fantôme XLR1 & 2 alors qu’il faut aller dans 3 niveaux de sous-menu pour activer les alim fantômes sur le H5. D’autres fois, elle est du côté du H5 dont les boutons de réglage de gain sur la face avant sont plus pratiques que la double couronne sur le côté du LS100, et les petits boutons pour armer enreg ou lec des 3 pistes du H5 bien plus immédiats que les multiples coups de joystick dans l’écran des 8 pistes du LS100,

En revanche, pour l’utilisation des 2 entrées combo externes en line in, le LS100 écrase à nouveau le H5. C’est bien simple, l’impédance des entrées line in du H5 sont telles qu’elles sont complètement inutilisables pour brancher une guitare, fut-elle active. Branché directement avec le volume à fond sur la gratte, et bouton de gain sur 10, rien, nada, pas même une ombre de début de soupçon de murmure lointain. Gonflé par un preamp costaud avec +20 db on, ou un interface de mixage, le rapport signal-bruit est exécrable : il y a un souffle d’enfer alors qu’on entend à peine la guitare ou la basse.

Même essai avec le LS100 : miracle, l’entrée line in joue son rôle. Bon d’accord, pour un instrument passif, mieux vaut un préamp, mais par exemple, en branchant la basse Warwick passive sur ma microBR, et la sortie ligne de la BR sur l’entrée Line in du LS100, on a un niveau correct sur le LS100 sans souffle audible. Je peux rajouter mes lignes de basse et mes solos de guitare électrique aux prises accoustiques par micro de mes guitares non électro, et de mes bois.

Autonomie : Il y a deux accus LR06 de 2400 mAh dans le H5 & une petite 900 mAh olympus rectangulaire dans le LS100. Eh ben, le LS100 a au moins 10 heures d’autonomie en enreg, alors que le zoom canne vers 8 heures. Et, miracle, les batteries olympus sont exactement les mêmes que dans mes appareils photos olympus XZ1 et EPL3, et dont j’ai plusieurs exemplaires d’avance ! Et pas besoin du chargeur Olympus à prix d’or : n’importe quel transfo de smartphone & câble USB2 fait le taff. Le LS100 charge sa batterie lui-même en moins de deux heures.

Conclusion provisoire :

Zoom H5 & Olympus LS100 sont deux très bons outils pour l’enregistrement direct, jusqu’à 3 sources différentes en même temps. Ils sont aussi très bien en enregistreurs de terrain, d’extérieur, avec un plus pour le Zoom H5 plus dépouillé mais plus pratique en usage courant. Armer une source, régler le gain, enregistrer, lire une piste ou toutes les pistes, tous les boutons sont là sur la face avant,alorss qu’il faut joysticker pas mal pour la même chose sur le LS100.

Après, en studio, en multipistes, en gestion de fichier (bien pratique le bouton erase), le LS100 reprend l’avantage. C’est possible sur le Zoom H5, mais bien plus laborieux : c’est son tour de joysticker et sous-menu-iser à tout va pour gérer le re-recording, ou les fichiers,

Mais j’ai pu m’enregistrer à faire seul les huit voix d’un canon à huit voix uniquement avec les micros intégrés aussi bien avec le LS100 qu’avec le H5.

Interface audio : égalité. En plus de serveur de fichiers, les deux appareils peuvent servir de carte audio externe pour un PC. J’ai essayé, c’est bluffant : on a un réglage du niveau casque/enceintes par potar, on a même accès aux deux sources entrée des combo XLR/Line in, avec contrôle manuel du gain. J’ai deux scarlet portable et autonomes en rab, super !

Quelles merveilleuses machines tout de même !
Quel progrès depuis mon DAT Phillips et son micro externe Sony !
Bon, le LS100 était vendu 350 € au même moment où le H5 en coûtait 280 €.
Mais le LS100 est costaud et fiable et se trouve facilement d’okaz à 150 € , tandis que le H5 est tombé à 225 € neuf, et 150 € d’okaz. Egalité !



Lire moins
»
IEM AdelIEM Adel

Super enregistreur de poche

Olympus LS-100Publié le 23/02/20 à 11:55
* Pour quels styles de musique et dans quel contexte (home studio, studio, live, etc.) utilisez-vous cet enregistreur ? Quelles sont ses caractéristiques ?

J'utilise cet enregistreur depuis près de 5 ans maintenant, on me l'a offert lors de mes études. Au premier abord j'étais déçu de me retrouver avec cette machine qui n'avait ni la notoriété ni les fonctionnalité des zoom. Quel idiot :mrg: !!

Je l'utilise principalement pour deux choses :
- des prises de sons extérieures avec les micros internes (field recording / reportages radio)
- enregistrement de concerts en sortie de console

Le LS100 offre plusieurs fonctionnalité. Il intègre un enregistreur multipiste (qui fonctionne en overdub,...…
Lire la suite
* Pour quels styles de musique et dans quel contexte (home studio, studio, live, etc.) utilisez-vous cet enregistreur ? Quelles sont ses caractéristiques ?

J'utilise cet enregistreur depuis près de 5 ans maintenant, on me l'a offert lors de mes études. Au premier abord j'étais déçu de me retrouver avec cette machine qui n'avait ni la notoriété ni les fonctionnalité des zoom. Quel idiot :mrg: !!

Je l'utilise principalement pour deux choses :
- des prises de sons extérieures avec les micros internes (field recording / reportages radio)
- enregistrement de concerts en sortie de console

Le LS100 offre plusieurs fonctionnalité. Il intègre un enregistreur multipiste (qui fonctionne en overdub, piste par piste, on ne peut pas enregistrer plus de deux pistes en même temps), un accordeur, un métronome et un lissajou.

Gros point positif, il a une mémoire interne de 4gb, ce qui est plus que suffisant dans la majorité des cas.

Il peut enregistrer en mp3 directement et monter jusque 24bit et 96Khz. Petit bémol, le mode mono (qui fait la sommation des deux micros internes) n'est disponible qu'en 44.1HZ 16bit.

* Sa finition vous semble-t-elle de bonne facture ? Vous semble-t-il solide ? Est-il ergonomique et bien pensé ? Quelle est son autonomie électrique ?

L'enregistreur est assez bien conçu. Plusieurs fonctionnalités sont disponibles sur le boitier.
La molette de gain est constitué de deux potards qui peuvent se désolidariser pour offrir un gain différent à gauche et à droite.
On a également accès au 48v qui est activable indépendamment pour chaque canal. On peut régler le voltage dans le menu, on a le choix entre 48 et 24v.

La machine est assez solide. Je l'ai faite tomber plusieurs fois, il a pris l'humidité, le sable et pourtant il fonctionne comme au premier jour.

Concernant l'ergonomie, c'est là ou on trouve un des seuls points négatifs de la bête : la molette de gain est montée trop haute dans le boitier, du coup ça pose problème quand on ajoute une bonnette anti vent. La bonnette recouvre la molette et il faut etre hyper délicat pour pouvoir regler le gain sans provoquer de frottements sur les capsules.

L'autonomie est vraiment bonne. Il se charge assez vite et la batterie dure assez longtemps pour que ça m'ait pas choqué.

Qu’en est-il du son obtenu ? Les micros saturent-ils facilement en environnement bruyant ? Les traitements embarqués sont-ils de qualité ?

Les micros internes on une dynamique énorme. Plus d'une fois je me suis fait surprendre en enregistrement extérieur, en prenant des grosses pêches qui font grimper le ppm dans le rouge. Et bonheur, aucune saturation ni distorsion audible ! Alors je ne vous dis pas de creter en permanence sans faire attention à vos niveaux mais de temps à autre ça peut ne pas être un problème.

Le son est plutôt bon. Avec une bonne eq on peut avoir quelque chose de vraiment cool. L'image stéréo est bonne, mais construction oblige, elle est un peu restreinte. Mais encore une fois on peut palier à ça en mixage (ozone imager / S1 / etc).

La sensibilité est très bonne. On a le choix entre trois réglages dans les menus. Low / Mid / High. Dans la majorité des cas je reste en mid. Mais de temps à autre je peux changer. Il m'est arrivé d'enregistrer des sons en environnement très bruyants (autocar) dans ce cas je choisi Low. Et à l'inverse pour enregistrer des sources très faibles où lointaines je choisi High (le souffle et la sensibilité aux interférences radio et téléphones augmentent pas mal du coup).

Pour donner un exemple des capacité des micros internes : j'ai comparé des enregistrements que j'ai pu faire avec le F4 et un s502 d'une part et le LS100 d'autre part. Et honnetement l'Olympus est vraiment bon, bien sur l'image stéréo est plus réduite qu'avec le s502 mais il m'est arrivé plus d'une fois de préférer ses enregistrements à ceux du f4.

Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?


Points positifs :

- La qualité des microphones internes
- Les différents choix de sensibilité
- Headroom assez importante
- Le fait de pouvoir régler le gain des deux canaux indépendamment
- 4gb de mémoire interne
- la possibilité de monter jusqu'en 24bit et 96khz
- pre rec de 6sec


Points négatifs :

- Les micros sont assez sensibles aux interferences radio
- Difficile de faire ses réglages de gain et de niveau casque avec une bonnette antivent
- Un peu lent à allumer et pour lancer l'enregistrement il faut passer un sous menu du coup ça rajoute quelques secondes en plus.
- mode mono bloqué sur 44.1khz 16bits
- Le corps de l'enregistreur est hyper microphonique, il ne faut vraiment pas le toucher quand on enregistre ... La solution serait peut etre d'utiliser la télécommande qu'Olympus commercialise.


Pour mes enregistrements le LS100 me correspond amplement. Si je veux avoir plus de 2 canaux en même temps j'utilise le F4.
Je pense que comparé à un zoom H6 il est bien au dessus. Tant en terme de qualité des micros qu'en terme de rapport S/N.
J'aimerai bien faire une comparaison avec le PCM D100 de sony dont j'ai entendu beaucoup de bien.
Lire moins
»
Cyp DuhamelCyp Duhamel

Polyvalent et simple

Olympus LS-100Publié le 02/07/16 à 13:14
Acheté d'occasion étant étudiant je n'ai pas les moyens et le temps pour me mettre à la MAO, cependant ça ne remplace pas un pc. Mais pour des maquettes c'est sympas.
Mon avis est celui d'un musicien débutant, bassiste depuis 8 ans, guitariste depuis 5 ans, je touche un peu à la batterie.

Pour quels styles de musique et dans quel contexte (home studio, studio, live, etc.) utilisez-vous cet enregistreur ? Quelles sont ses caractéristiques ?

Pour un style rock alternatif et très noise rock (shoegaze, punk, indie rock, grunge, post rock...), dans un contexte home studio. Surtout pour faire des maquettes et enregistrer mes idées.
Pour les caractéristiques j'ai jamais était très loin...…
Lire la suite
Acheté d'occasion étant étudiant je n'ai pas les moyens et le temps pour me mettre à la MAO, cependant ça ne remplace pas un pc. Mais pour des maquettes c'est sympas.
Mon avis est celui d'un musicien débutant, bassiste depuis 8 ans, guitariste depuis 5 ans, je touche un peu à la batterie.

Pour quels styles de musique et dans quel contexte (home studio, studio, live, etc.) utilisez-vous cet enregistreur ? Quelles sont ses caractéristiques ?

Pour un style rock alternatif et très noise rock (shoegaze, punk, indie rock, grunge, post rock...), dans un contexte home studio. Surtout pour faire des maquettes et enregistrer mes idées.
Pour les caractéristiques j'ai jamais était très loin dedans, je n'ai pas eu besoin d'aller voir la notice pour l'utilité que j'en ai, c'est à dire enregistrer un rythme, puis la guitare, la basse et enfin le chant.
On peut y brancher deux micros, je ne m'en suis pas encore servis mais ça ne va pas tarder pour repiquer le son de mes amplis.


Sa finition vous semble-t-elle de bonne facture ? Vous semble-t-il solide ? Est-il ergonomique et bien pensé ? Quelle est son autonomie électrique ?


Il est lourd (je m'attendais à un truc ayant le poids d'un jouet), donc c'est bon signe. Il est solide je pense, son autonomie tiens la route, ça m'est arrivé de le laisser allumé pendant longtemps, je pense qu'il tient un concert.


Qu’en est-il du son obtenu ? Les micros saturent-ils facilement en environnement bruyant ? Les traitements embarqués sont-ils de qualité ?

Le son est bien, j'enregistre dans un grenier donc plafond bas et en plus mal isolé, donc l'acoustique d'origine n'est pas top, mais l'enregistreur arrive à donner quelque chose de bon. Les micros ne saturent pas facilement, je joue souvent de la basse avec une grosse disto, donc beaucoup de grave, beaucoup de disto, et il tient le coup, même à fond. Il est vraiment bon.


Quelles sont les choses que vous appréciez le plus et le moins ?

Les - : Peut être l'autonomie, il est long à rechargé, je ne vois que ça si on veut être tatillon.
Les + : Il fait accordeur c'est cool, pouvoir y brancher des micros, le rendu est top, simple d'utilisation. L'entré micro, parfait quand tu joues de la batterie par dessus une compos.

Il y a un mode très cool pour les musiciens comme moi qui font des compos seuls. Tu enregistres le rythme (moi avec une boite à rythme repiqué contre des enceintes de retour par ce que je rajoute de la reverb), ensuite tu enregistres ta basse, la guitare, le synthé, tout ce que tu veux, tu appuies sur le bouton magique mix, et en même temps tu peux gérer les niveaux de sortie de chaqu'une des pistes.

Je le conseil vraiment.

Lire moins
»
neuneutsneuneuts

parfait pour enregistrement live

Olympus LS-100Publié le 15/06/14 à 16:37
1: appareil acheté le 08/2013. Suite au retour d'un festival ou les enregistrements youtube étaient d'une médiocrité a toute épreuve pour les meilleurs, j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et de constituer moi même mes souvenirs audio.
2: Je n'ai essayé aucuns autres appareils, l'investissement pour celui ci étant déjà conséquent. En revanche j'ai comparé tous les tops de gamme des marques concurrentes. Les caractéristiques que je recherchais étaient les qualités d'enregistrement, et la résistance a de fortes pressions acoustique ( notamment les bass fréquences). Cet appareil remportait le bras de fer haut la main.
3: La particularité que j'aime le plus est les filtres:...…
Lire la suite
1: appareil acheté le 08/2013. Suite au retour d'un festival ou les enregistrements youtube étaient d'une médiocrité a toute épreuve pour les meilleurs, j'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et de constituer moi même mes souvenirs audio.
2: Je n'ai essayé aucuns autres appareils, l'investissement pour celui ci étant déjà conséquent. En revanche j'ai comparé tous les tops de gamme des marques concurrentes. Les caractéristiques que je recherchais étaient les qualités d'enregistrement, et la résistance a de fortes pressions acoustique ( notamment les bass fréquences). Cet appareil remportait le bras de fer haut la main.
3: La particularité que j'aime le plus est les filtres: possibilité d'un filtre 300hz et 100hz, ainsi que filtre d'ambiance et autre. Je m'explique: je fais ces derniers temps beaucoup de soirées, festivals reggae et dub musique (énorme bass). Il me fallait donc un outil capable de capturer cela sans saturer. Le premier enregistrement est au Télérama Dub Festival, aucuns réglages, le spectre audio est calibré sur les notes les plus haute (ici les bass), tout le reste c'est transformé en fond sonore (voix, aigüe, instru), avec les dialogues de foule présent sur la bande, pas vraiment l'effet voulu lol. Par la suite j'ai utilisé les différents filtres: homogénéité du son, disparition des dialogues tout en gardant l'effet live. Résultat sur ampli enceintes, des lives superbes a donner l'envie de jeter a la poubelle tout ceux achetés en CD.
Ce que je n'aime pas sur ce produit, peut etre la durée des batteries, mais je n'ai pas déterminé si cela était du a mon utilisation occasionnelle (1fois par mois), ou a la qualité d'enregistrement utilisée. On ne peut également pas retrouver les réglages utilisés sur les fichiers (donc prise de notes papiers, pour pouvoir comparer les lives en fonctions des conditions), du moins je n'ai pas trouvé. De plus il n'existe pas d'étuis en silicone pour protéger l'appareil: main qui transpire, pas a l'abris d'une éclaboussure ou d'une chute (dommage pour un produit de ce prix)...
4: Rapport qualité prix irréprochable jusqu'à présent, il remplit parfaitement mes attentes lorsque je me suis dit il me faut des souvenir audio irréprochable de mes lives. je n'ai pas encore tester en Outdoor ni sur les autres types de musiques que j'écoute, rock et éléctro et rave party mais ça devrait le faire. Je n'ai pas non plus de recul sur la longévité du produit... Sachant que je n'utilise que 25% des capacités du produit (enregistrement live), le reste concernant le travail studio ou de composition.
Lire moins
»

Fiche technique

  • Fabricant : Olympus
  • Modèle : LS-100
  • Catégorie : Enregistreurs/Studios de poche
  • Fiche créée le : 20/12/2011

PCM Linéaire 96kHz/24bit & BWF

Microphones stéréo 90°

Pression sonore jusqu’à 140dB

Multipistes & Over dub

Connexion XLR & USB

Alimentation Phantom48/24v

Ajustement automatique/manuel de la sensibilité des microphones

Microphones Gauche et Droit indépendants

Accordeur et métronome

Fonction Lissajous

Pré-enregistrement & Synchronisation à la voix

Filtres 300Hz/100Hz

4GB inclus + lecteur carte SDAccessoires

Distribué par Olympus France

»

Autres enregistreurs/Studios de poche Olympus

Autres catégories dans Enregistreurs numériques

Autres dénominations : ls 100, ls100, , ls 100, ref ls100, refls100, ref ls 100

cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages et vous afficher des publicités personnalisées (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste. Nous sommes susceptibles d’afficher des publicités provenant de notre propre plateforme, de Google Advertising Products ou encore de la régie Adform.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.