BBE Sonic Maximizer 482i
+
BBE Sonic Maximizer 482i
Spawn-X 12/11/2008

BBE Sonic Maximizer 482i : l'avis de Spawn-X

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Voir avis global.

UTILISATION

Voir avis global.

QUALITÉ SONORE

Voir avis global.

AVIS GLOBAL

Je suis amoureux!!! Voila, c'est dit!!!

Bon, faut quand m^m que j'essplique...

Je suis guitariste. Je joue sur un système entièrement racké et qui comporte à la fois de l'analogique et du numérique pour la partie guitare, et... un système de guitare synthé composé d'un AXON AX100MKII et d'un Nord Modular G2 Engine. Le tout repasse dans le BBE avant de sortir sur un système d'amplification neutre à basse d'ampli de puissance à transistor et d'une paire d'enceintes de sono passives.

Jusqu'à l'été dernier, je jouais sur principalement sur un Boss GT-Pro pour les effets et simulations d'ampli/HP et un Rocktron Piranha côté préampli à lampes. Depuis, je suis passé sur un AXE-FX Ultra pour tout les préamps et la plupart des effets. On est dans la catégorie des Eventide-Like, donc, qualité sonore largement supérieure à ce qu'on s'attend à trouver sur un GT-Pro. Bref, à priori, le BBE ne devrait plus avoir de grande utilité pour moi, mais justement, c'est là qu'est le problème: Je suis accro!!!

Le 482i est tout simplement... addictif... Voila, c'est le mot.

Le problème, c'est qu'il ajoute ce je ne sais quoi de dynamique dans le grave et de clarté dans l'aiguë qui rend n'importe quelle source largement exploitable et agréable quelque soit sa qualité sonore initiale.

J'ai une paire d'enceintes actives Wharfedale de 400W pour les lives dans les bars ou les petites salles, et depuis le débit, j'utilise un second 482i, au point que récemment, je me suis aperçu, suite au prêt de mon 482i "sono", que ces enceintes sont en fait des boites à chaussures...

Je sais, j'aurais pu m'en rendre compte plus tôt, mais bon, personne n'est parfait.

Sur des mixdowns, BE CAREFULL!!! Ça sonne si bien qu'on se fait avoir à en mettre partout, et évidemment, trop...
Si on a le malheur de le couper 30 secondes, on s'aperçoit que notre mixage est en réalité très déséquilibré et imparfait. Il ne faut surtout pas l'utiliser comme correcteur mais comme enjoliveur sonore. Autrement dit, faites vraiment l'effort de ne l'activer qu'à la fin lors de l'export, sinon, gare aux galères.

Petit bémol côté fabrication. Avec le temps, l'alim interne a tendance à vrombir un peu et fait légèrement vibrer le châssis du rack. Rien de grave, évidemment, mais la première fois qu'on s'en rend compte, ça fait bizarre de devoir tendre l'oreille au cul du flight case pour trouver d'où vient ce bruit de bourdon. Sur le mien, il a suffit de presser un peu le châssis entre le pouce et l'index pour que ça cesse, mais il n'est pas impossible qu'à terme il faille ouvrir le boîtier pour y caler le transfo.

Ça reste un 10/10 malgré tout, mais je dois avouer que cette note n'a rien de très objective...