Dean Guitars Dave Mustaine VMNT Angel of Deth
+
Dean Guitars Dave Mustaine VMNT Angel of Deth

Dave Mustaine VMNT Angel of Deth, Guitare de forme Flying V / Explorer / Firebird de la marque Dean Guitars appartenant à la série Mustaine VMNT.

Comparateur de prix
Petites annonces
Dlz 13/05/2018

Dean Guitars Dave Mustaine VMNT Angel of Deth : l'avis de Dlz

« La beauté du diable »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Les utilisateurs avertis
Préalable sur la forme Flying V

Cette guitare est une flying V ce qui, il est sans doute préférable de le rappeler à ceux qui n'en n'ont jamais possédé, implique en contrepartie d'un look "badass" pas mal de contraintes au quotidien.

En premier lieu le flycase est notablement plus volumineux que pour une superstrat ou pour une LP (en terme de rangement/déplacement au quotidien ça compte).

En second lieu, la forme suppose l'utilisation de trépieds spéciaux (ou d'une fixation murale), les trépieds standards ne permettant en effet pas d'éviter le contact des pointes avec le sol ce qui inévitablement finira pas endommager (esthétiquement) la guitare (peinture dans un premier temps puis le bois lui-même). Pour ces raisons il est difficile de la poser à l'arrache au sol contre un mur ou un meuble, ce alors que pour une superstrat ou une LP (par exemple) celà ne pose pas vraiment de problème puisque dans ce type de situation la guitare touche le sol via les straplock ou l'attache sangle d'origine. Sur une flying V les straplock ou l'attache sangle ne sont pas situés sous la guitare, il est important d'en avoir conscience avant l'achat.

En troisième lieu, la forme flying V est très difficilement compatible avec le jeu assis. C'est très clairement la forme la moins ergonomique pour une position assise ; celà implique de jouer presqu'exclusivement debout et donc l'achat d'une excellente sangle (par exemple une Tobago en cuir rembourré).

Caractéristiques générale et lutherie

Si vous n'êtes pas trop découragés par ce que j'ai exposé sur la forme de la guitare :-D ; je poursuis sur les qualités/caractéristiques de cette Dean.

On est en présence d'une très bonne lutherie (comme élément de comparaison je possède une dizaine de guitares en ce compris des classiques : Gibson LP et SG, Ibanez Prestige et ESP made in japan ou Fender Telecaster etc...). Le Sustain est très bon (équivalent à une Les paul) et d'une manière générale la qualité de fabrication est tout à fait satisfaisante.

Le manche est fin (la troisième photo que j'ai ajouté doit vous permettre de bien apprécier ce point) et très agréable ; j'en suis très satisfait.

Malheureusement n'ayant jamais pu mettre la main sur une Jackson Randy Roads (le modèle qui me semble être la concurrente principale à cette Dean), je ne peux donner un avis comparatif avec le manche d'une Jackson.

En tout cas, c'est du très bon. Je préfère très légèrement le manche de cette Dean à celui de mon ESP (M II deluxe), mais je le classerais (avis très personnel j'en conviens) un chouia en dessous du manche de mon Ibanez (Prestige RG 3120) qui est une autoroute sans radar (vitesse illimitée).

Son/Micro

La guitare est livrée d'origine avec des micros actifs seymour duncan qui dans un premier temps font leur effet.

De manière suprenante, ces micros sont épatants en son clair, mais ce n'est pas spécialement ce qu'on attend d'une guitare avec un look aussi aggressif. En son saturé ils font illusions un temps et puis ils se révèlent assez fadasses.

Par rapport au couple actif classique EMG 81/85 ou 81/60 le rendu est moins "rentre dedans" plus médium, plus gentil ; surtout les défauts traditionnellement attribués aux micros actifs (son clinique, froid, pas très organique etc...) sont très présents.

Enfin ces micros ne laissent quasiment aucune place place aux sons crunch/overdrive soft ; on passe du clair au son très saturé presque sans intermédiaire. En outre, si vous aimez les fuzz ces micros ne sont pas du tout adaptés.

En synthèse, j'ai du me résoudre à changer ces micros finalement très décevant. Sur ce point, vous noterez sans doute que deux des précédents avis sur cette guitare font également état d'un changement des micros d'origine ; avec moi ça fait trois ce qui commence à faire beaucoup pour une guitare avec des micros "signature".....

En remplacement, j'ai opté pour des passifs (Barenuckle Holy Diver et War Pig) qui rendent enfin honoreur à la très bonne lutherie de cette guitare (mon luthier est fan du résultat tant sur le plan sonore qu'esthétique et moi aussi :-D )

Avis global

A partir du moment où vous êtes clairement avertis des contraintes d'une flying V à savoir qu'il est quasi-indispensable d'investir dans une fixation murale ou un trépieds dédié et qu'une sangle de qualité est nécessaire, cette guitare a la beauté du diable et une lutherie d'une qualité tout à fait remarquable.

Pour tout dire mon luthier a, comme moi, eu un coup de coeur pour la bête avec ces nouveaux micros commandés sur mesure en zébré assorti avec la robe de la diablesse.

N'oubliez pas d'intégrer à votre budget prévisionnel le surcoût lié à une très bonne sangle ainsi qu'à un (malheureusement probable) changement de micro.

Je ne recommande pas cette guitare pour un débutant ; elle peut toutefois compléter avantageusement une guitare principale plus conventionnelle.

Photos liées à cet avis

photo photo photo