Nap4 15/01/2012

Duesenberg 49er : l'avis de Nap4

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Les 49er ne sont pas que des basketteurs californiens, ce sont ceux qui, en 1849, ont traversé l'Amérique pour se ruer vers l'or de l'Ouest.

Fabrication rigoureuse, ça sent le costaud. Inutile de la règler, sortie du carton elle est accordée au poil et prête à jouer. Rien ne frise, c'est stable.

Aspect et concept LP, mais ce n'est pas du "Canada Dry".
Acajou, Erable, Palissandre, tout comme il faut.
22 frettes, P90 au manche, double au chevalet. Cordier traversant.
2 selecteurs d'utilisation agréable et progressive.
Bref, fabrication Teutone. On sait maintenant pourquoi ils nous ont collé une branlée en 40...

UTILISATION

Manche plat et bien rond, avec un vernis très agréable au toucher, qui ne colle pas au début comme sur certaines LP.
Joli poids, mais on fait du rock, non ?
Accès aux aigüs moyen. On vient vite se cogner au talon du manche quand on cherche la 22ème frette.

Le son est conforme à ce qu'on doit attendre d'une "LesPauloïde". Le P90 manche est superbe ! Le double au chevalet envoie du bois.
Surtout, en son clair les notes sont très distinctes, comme s'il y avait un micro par corde. Etonnant.
La progressivité des potars permet d'accéder à plusieurs sonorités variées.

SONORITÉS

Les sonorités me conviennent parfaitement. C'est chaud, c'est gras. Le P90 est bluffant !
On peut se faire plaisir en son clair, mais son registre est bien sûr ailleurs.
Je la joue soit sur un AC30 et ça arrache, soit sur un Mesa Express 5-50. Pas de faute de goût (enfin, selon moi)


AVIS GLOBAL

3 mois qu'on jour ensemble.
Je la préfère maintenant à ma LP standard, qui commence à prendre la poussière. Plus polyvalente dans les styles, plus stable et costaude dans la fabrication.
Rapport qualité prix : Oublie la Gibson, sauf si tu penses que son logo suffit à faire de toi un homme.
Triple A largement mérité.
Bon choix.
C'est de l'or en barre, il faut se ruer dessus, comme son nom l'indique