Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Orville Les Paul Jr TV
Photos
1/60

Tous les avis sur Orville Les Paul Jr TV

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?
Filtres
Mots clés
Note moyenne :
( 5/5 sur 2 avis )
2 avis
100 %
Donner un avis
Cible : Tout public Rapport qualité/prix : Excellent
Avis des utilisateurs
  • Une petite bombe 100% Rock'n'Roll !

    Orville Les Paul Jr TVPublié le 11/07/16 à 13:41
    Une fois n'est pas coutume, un petit préambule : ayant eu la chance de faire un voyage au Japon, j'ai squatté quelques magasins de Tokyo et Osaka, avant qu'un vendeur d'une petite boutique de Hirsohima ne sorte une housse horrible de derrière son comptoir, alors que je tournais les talons. Je dois dire que jusqu'ici, je n'avais jamais envisagé de m'offrir une Les Paul Junior ou Special, single ou double cut. Elle était en plus dans un sale état côté jouabilité : frettes totalement rincées, 2 mécaniques cassées... Je l'ai pourtant emmenée avec moi. La gratte avait manifestement beaucoup tourné, vibré et bonifié de nombreuses années, et ça s'est entendu quand je l'ai branché dans l'ampli......
    Lire la suite
    Une fois n'est pas coutume, un petit préambule : ayant eu la chance de faire un voyage au Japon, j'ai squatté quelques magasins de Tokyo et Osaka, avant qu'un vendeur d'une petite boutique de Hirsohima ne sorte une housse horrible de derrière son comptoir, alors que je tournais les talons. Je dois dire que jusqu'ici, je n'avais jamais envisagé de m'offrir une Les Paul Junior ou Special, single ou double cut. Elle était en plus dans un sale état côté jouabilité : frettes totalement rincées, 2 mécaniques cassées... Je l'ai pourtant emmenée avec moi. La gratte avait manifestement beaucoup tourné, vibré et bonifié de nombreuses années, et ça s'est entendu quand je l'ai branché dans l'ampli pourrave (décidément !) du petit magasin... la baffe !

    PRESENTATION :

    Configuration minimaliste : corps et manche acajou, touche palissandre, mécaniques boutons nickel, 1 micro P90 dog-ear, un volume et une tonalité... et let's rock ! Le chevalet est un badass, plus précis que le chevalet d'origine. J'ai également fait remplacer les mécaniques originales par des Gotoh à blocage, au diamètre Gibson/Kluson pour éviter de percer et rendre l'opération réversible. L'épaisseur du corps correspond à la partie acajou d'une LP standard, sans la table érable.

    UTILISATION

    Le manche est dans l'esprit 50's. Si vous êtes adeptes des manches Ibanez ou Jackson, mauvaise pioche, mais vous vous en doutiez. C'est rond (moins que le rounded Les Paul), plutôt en C. Le vendeur avait replacé l'attache-courroie au niveau de la jonction corps manche, mais ça nuit à l'équilibre de la guitare. J'ai donc passer cette fixation sur la corne supérieure, comme font tous les utilisateurs intensifs de LPDCJr.

    Là, il n'y a pas d'autres options que le jeu au bouton de volume, ce qui me va très bien. Oui, il y a la tonalité, mais je n'y touche jamais car le son est incroyablement bien équilibré de base.

    SONORITÉS

    Déjà, à vide, j'avais été bluffé par la projection, la résonance de ma belle. Elle est de 93 et, comme expliqué plus haut, elle a déjà bien vécu. Et ça se ressent même unplugged, le bois et la lutherie s'est bonifiée avec le temps et surtout le jeu. Je partais du principe que j'aurai à changer ce P90, comme on change les micros de toutes les Orville... Et pas du tout ! Il est juste parfait ! Dynamique importante qui retranscrit bien l'amplitude de jeu, mais attaque aussi très facilement. Elément important du son, ce chevalet a un impact majeur sur l'équilibre tonal de la guitare, en faisant ressortir son bas mieux que le chevalet original (comparé avec une Junior Single Cut de la même année).

    Du coup, ça sonne trapu, punchy à l'envie, elle réagit aux doigts et à l'oeil sans qu'on ait besoin de toucher au potard, je n'ai jamais vu ça ailleurs, ou pas à ce point. Selon l'attaque, on peut avoir le jus d'une Les Paul qui rugit en lead, le twang d'une Tele agressée ou se faire velours en retenant sa main.

    On est à mi-chemin entre une SG, une Les Paul et une Telecaster pour la nervosité qu'on peut aussi en tirer. Balancer une pompe à la SRV, un riff à la AC/DC, elle peut aller partout. Si vous n'êtes pas super à l'aise en clean, comme moi, ça peut être un peu raide à gérer du coup, il faut des doigts de velours car elle mord facilement ! Ce qui peut être un atout dans certains styles.

    En drive, le mordant et la réactivité du micro, contrebalancé par la chaleur de l'acajou et le punch dans le bas (comme sur les LP Custom) ramené par ce chevalet lui confère un équilibre tonal parfait. Contrairement à mon autre gratte en P90 (une Hohner), pas besoin de toucher au potard de tonalité. Pas d'agression dans le haut du spectre, ce qui permet de se faire plaisir pour ceux qui aiment faire twanguer leur guitare. En lead très saturé, ça reste très précis, avec la chaleur Gibson, mais une attaque P90 parfaitement placée. On part en solo sans souci et sans toucher les réglages en passant d'une guitare en humbuckers à cette petite bombe.

    Cette guitare est "corpulente" comme une Les Paul, ce bas punchy propre aux LP Custom, mais avec ce twang typique des bonnes SG. Elle n'est ni l'une, ni l'autre. C'est le chainon manquant entre les deux. Pour moi, c'est tout simplement un best-of de mes Orville préférées, j'y retrouve tout ce que j'aimais dans la Custom ou dans la SG, sans leurs défauts inhérents. Elle est rageuse, avec du coffre et du mordant parfaitement équilibré. Le P90 est parfaitement équilibré. J'avais peur qu'il soit trop bright pour le lead, surtout dans mon Cornford MK50H qui ne s'accommode d'une Telecaster quand baissant la tonalité au moins à moitié.

    AVIS GLOBAL

    Je n'avais jamais convoité de Junior jusqu'ici (c'est réprimé par la loi il paraît :-Dhttps://img.audiofanzine.com/images/audiofanzine/interface/smileys/icon_facepalm.gif) car j'aime bien avoir une palette de son minimale sous le coude, accessible à la volée. Là, c'est franchement minimaliste, mais la dynamique laisse toute latitude aux mains pour faire le boulot. C'est vraiment le coup de coeur que je n'attendais pas, je ne l'ai pas vu venir. Si elle ne sonne pas comme une Tele, on peut en tirer du twang avec la bonne attaque, tout en ayant la compression et la balance tonale Gibson. Et contrairement à la Tele, son timbre Gibson lui permet d'aller très loin en drive sans devenir agressive ou aigrelette, on a toujours du corps quoi qu'il arrive, avec cette attaque simple bobinage si flatteuse qui booste les rythmiques blues, rock ou punk. Cette guitare est non seulement la meilleure Orville que j'ai jamais eue, mais aussi la meilleure japonaise que j'ai eue. Elle se hisse sans problème à la hauteur de mes guitares principales, des Music Man US, avec cette touche vintage et ce caractère unique que mes californiennes ne sauraient restituer.

    C'est tout simplement la meilleure Gibson ou Gibson-like que j'ai eue entre les mains, devant des LP US des 90's ou début 2000, ou même mon ex Bacchus Live Road, excellente elle-aussi. Une révélation. Elle a vraiment un truc en plus, ce truc qu'on ne trouve normalement que sur des guitares vintage assez anciennes, mêlant une grande dynamique de jeu à une richesse sonore dans un rendu à la fois mordant et moelleux. On a l'impression que chaque note décolle, prend vie. Je ne sais pas si elles sont toutes comme ça, car là, j'ai vraiment quelque chose de rare sous les doigts, que je n'ai pas souvent retrouver ailleurs, et qui me laisse penser qu'il s'agit d'une exception, dans tous les sens du terme.

    Si vous aimez le blues rugueux, le rock'n'roll et tous ses dérivés, que vous aimez avoir un instrument épuré pour aller à l'essentiel et/ou être en prise directe avec votre son et votre jeu, c'est une guitare qui vous ravira. Elle n'est pas simple d'usage, elle ne vous rendra que ce que vous lui donnez. Il m'arrive de ne prendre qu'elle en répétition, où elle assure des parties normalement jouées par des guitares radicalement différentes (Music Man Axis Sport, en double-bobinages), et elle ajouterait même un petit truc en plus côté son, grâce à son attaque qui fait que le son respire, même en gros drive. Si elle avait le manche de mes Music Man, ce serait le nirvana. Si on la prend pour comme elle est et pour ce qu'elle est, on en tire le meilleur et c'est un pur kiff. Si vous en voyez une, foncez !!! Les Gibson actuelles ne font juste pas le poids à côté !

    Lire moins
  • Orville Les Paul Jr TVPublié le 14/10/08 à 20:00
    Fabriqué au Japon
    22 frettes, 1 micro Gibson P90
    Chevalet wraperound
    1 volume et 1 tonalité
    Manche en 1 pièce type Gibson avec long tenon (amélioration du sustain)
    Verni nitro

    UTILISATION

    Le manche est parfait de même que l'accès aux aigus. La guitare n'est pas trop lourde et vu la configuration de la guitare on a qu'un seul son mais quel son!!!

    SONORITÉS

    Jouant du rock, cette guitare me convient parfaitement, elle est tout simplement parfaite.
    Elle m'apporte toute la gnac que je désire tout en me procurant un confort de jeu incomparable.

    AVIS GLOBAL

    Cela fait moins d'une semaine que je l'ai et je n'ai jamais été autant satisfait par une guitare. La gibson a titre de comparaison......
    Lire la suite
    Fabriqué au Japon
    22 frettes, 1 micro Gibson P90
    Chevalet wraperound
    1 volume et 1 tonalité
    Manche en 1 pièce type Gibson avec long tenon (amélioration du sustain)
    Verni nitro

    UTILISATION

    Le manche est parfait de même que l'accès aux aigus. La guitare n'est pas trop lourde et vu la configuration de la guitare on a qu'un seul son mais quel son!!!

    SONORITÉS

    Jouant du rock, cette guitare me convient parfaitement, elle est tout simplement parfaite.
    Elle m'apporte toute la gnac que je désire tout en me procurant un confort de jeu incomparable.

    AVIS GLOBAL

    Cela fait moins d'une semaine que je l'ai et je n'ai jamais été autant satisfait par une guitare. La gibson a titre de comparaison fait difficilement le poids concernant l'ergonomie (c'est une faded de m....) mais se défend plutôt pas mal au niveau du son, mais on est loin du niveau atteint par l'OBG.
    Franchement pour le prix d'une Epiphone neuve, on peut acquérir un instrument équivalent à l'originale pour la moitié du prix de cette dernière.
    J'ai longtemps hésité avant de faire le pas mais maintenant je vous assure que je ne me poserais plus de questions concernant les MIJ.
    Lire moins
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.