Johnson Guitars MG-10
+

Johnson Guitars MG-10

  • J'aime
  • Tweet
  • Pin it

MG-10, Guitare à résonateur de la marque Johnson Guitars.


2 avis d'utilisateurs
Comparateur de prix
Petites annonces
Forums

Fiche technique Johnson Guitars MG-10

  • Fabricant : Johnson Guitars
  • Modèle : MG-10
  • Catégorie : Guitares à résonateur
  • Fiche créée le : 26/03/2006

Nous n'avons pas de fiche technique sur ce produit
mais votre aide est la bienvenue

»

Avis utilisateurs Johnson Guitars MG-10

Note moyenne :5.0( 5/5 sur 2 avis )
 2 avis100 %
25/02/2009

L'avis de Anonyme

Johnson Guitars MG-10
Un peu d'histoire : dans les années 20, les guitaristes étaient, encore et toujours, à la recherche d'un moyen d'augmenter le volume sonore de leur instrument pour se faire entendre. George Beauchamp, guitariste de lap steel, s'adresse aux frères Dopyera, émigrés austro-hongrois, réparateurs d'instruments divers, pour la conception d'un modèle de lap steel "amplifié". Nous sommes en 1927 et les frères Dopyera, et principalement John Dopyera, présentent à Beauchamp le Tricone, un lap steel avec corps métallique et trois cônes métalliques faisant fonction de haut-parleurs internes reliés au chevalet par un T. Ils s'associeront alors en 1928 pour fondé National et commercialiser ce modèle : le National Tricone, qui sera fabriqué dans les usines d'un certain Adolf Rickenbacher (enfin Rickenbacker en version américanisée), émigré allemand. Mais l'histoire de la jeune société tournera court : John Dopyera dépose le brevet pour le Tricone en 1927, mais Beauchamp réussi à déposer en 1929 celui pour l'unicône, au nez et à la barbe de son inventeur, John Dopyera (cette fois un seul cône remplace les trois). Les Dopyera fondent alors parallèlement Dobro (Dopyera Brothers) et intente une procédure judiciaire contre Beauchamp avec l'idée de récuperer le contrôle de National. Le procès durera 4 ans et se terminera finalement sur la condamnation de Beauchamp. La National-Dobro est née. Beauchamp continera cependant travailler avec Rickenbacker et ils commercialiseront en 1931 la première guitare électrique solid-body sous le nom d'Electro puis de Rickenbacker : la A-22, mieux connue sous le nom ridicule de Fryin Pan, la poëlle à frire, équipée du micro en fer à cheval breveté par Beauchamp.
Pour les plus curieux, notons que l'idée du résonateur n'est pas nouvelle. Le luthier de génie Antonio De Torres, qui est à l'origine de la guitare classique telle qu'on la connait encore aujourd'hui, proposait au milieu du 19ème siècle des guitares munies de "résonateurs" : une pièce cylindrique en bois placée sous la rosace et censée améliorer la projection du son. Cet idée ne passa pas à la postérité dans le domaine classique. Peut être les frères Dopyera s'en sont ils inspiré pour le Tricone ?

- Fabriquée en Chine.
- Corps : Bell brass chromé,
- Cône : aluminium,
- Sillet en os, chevalet en érable,
- Manche acajou du Honduras,
- Touche palissandre 19 cases avec repère en nacre,
- Largeur manche au sillet : 45 mm, à la 12ème case : 55 mm,
- Jonction manche/corps à la 14ème case,
- Diapason 632 mm,
- Diamètre résonateur : 24 cm,
- Mécaniques bain d'huile chromées (Gotoh)
- montées avec cordes 13/56 !!!

La qualité de fabrication est bluffante pour 440 euros !!! "elle a tout d'une grande ..."

UTILISATION

Manche très agréable, accés aux aigus rendu difficile du fait de l'absence de pan coupé, mais d'un autre côté c'est une guitare de slide !
Assez lourde du fait des matériaux.
Bien équilibrée, la forme "classique" aidant.
Pas facile pour les petits doigts les cordes de 13/56 mais c'est la loi du dobro (il faut que ca sonne !!!)

SONORITÉS

Guitare pour le slide bien evidemment. Le résonateur métal renvoie un son métallique plutôt chaud, et surtout puissant. Excellentes sonorités quelque soit le genre (hawaien, rock, blues, ...).

AVIS GLOBAL

Je l'utilise depuis quelques mois et quel plaisir pour le slide d'avoir une guitare dédiée.
Bien fabriquée, avec cette finition metal qui en fait tout de suite un instrument un peu à part : on est dans l'ambiance rien qu'en la regardant.
Qui dit mieux pour 440 euros ?
Seul bémol : pas de housse fournie (dommage pour ce type d'instrument quand même, ils pourraient la vendre un peu plus chère avec un gig-bag) et difficile à trouver.
»
rhum6617/02/2008

L'avis de rhum66

Johnson Guitars MG-10
Pour les spécifications se refferrer aux site jonhson.
A retenir toutefois : un trés beau manche en acajou massif du honduras avec touche palissandre et mécaniques à bain d' huile, le tout dans un design denudé trés comptemporain ...
Un caisse metallique bien copié sur national en termes de côtes et des assemblages vissés qui semble tenir la route.
Il s' agit d' un "biscuit" et pas d'un spider bridge.

UTILISATION

Comme je le disais ce manche est trés beau bien que ne présentant aucun luxe ostentatoire : pas de filet, juste les repére de manche en nacre ( plastique) sur la touche, mais l' acajou du Honduras est magnifique en soi.
Question côtes ; assez proche d' un manche de guitare classique, tant pou le coté ventru que pour la largeur de touche et la longuer du diapason ...
Radius plat, ideal pour le slide, 14 case hors case, largement suffisant pour le delta blues et le picking bluegrass.
Attention, l' action du MG 10 est réglée en usine pour un juste milieu picking et slide.
Les sliders pures (qui ne frettent jamais) devront relever le sillet de manche, les autre (comme moi) qui alternent riff bluesy sur la fondamentale en open de Sol en 3e et 5 eme case puis avec slide sur le 4 e et 5e degré pourront s' en contenté en slidant léger.
Le problème se situe surtout à la troisiéme case sur le Ré grave ( en open de sol.).
En ce qui me concerne, j' envisage de faire rehausser le sillet de manche à 4 mm à la troisième case.

Coté son :
- Muni d' onglet Dunlop et d' un bootleneck en métal, on obtient le vrai son de l' engin : Un médium trés rond et trés velouté avec un zeste d' éraillement métallique que l'on peut selon l' attaque et la pression du slide rendre trés ou pas présent .Donc le blues en open de sol et encore le blues, façon marécages de la nouvelle Orléans, de ry cooder à Alvin youngblood Art.
-En utilisation type guitare folk, on obtient un son médium qui manque d' équilibre sur les autres fréquences, par contre, aucun son malvenu type Banjo comme sur le fender FR48, ou certaines autres marques, mais la ca dépend des gouts, certains aimeront le coté banjo, mais avec le MG 10 : No banjo !.(mais ce n' est pas sa spécialité, mieux vaut l( utiliser pour le slide rural ...).
-N' a pas le sustain et la réverbe naturelle des hauts de gamme type National et dobro : Le changement de cône pourrait être envisagé ...

SONORITÉS

-Je suis dans ma période son "roots" et c' est parfait pour ça : pas d' ampli ni d' effets ( aprés 22 ans d' éléctricité ..), les doigts rien que les doigts et le son du résonateur qui pousse l' air hors de la caisse.
Le son du "sud", poisseux, qui s' étire comme un vieux chat dans le soleil couchant ...
Vous aurez tout ça au bout du slide.

AVIS GLOBAL

-Je slide depuis 1 an sérieusement, je suis plus à la recherche de l' esprit d' un type de blues essentiel : pas de guitare héros, la guitare sert la musique et pas l' inverse; marre des dactylo de la gratte, du feeling rien que du feeling.
Paralléllement, je slide en éléctrique aussi ( open de sol) et c' est l' éclate, je me replonge dans le blues rock avec une approche plus minimaliste.
-J' ai essayé de nombreux modèles :
Jonhson Mw 10 hybride : très bien, ultra crade et roots et pas cher du tout ( mais je voulais un tout métal )
Fender Fr48 : Un superbe tank, très lourd avec un manche énorme mais le son était trop typé banjo.
Fender FR50 : Très beau en noir, et un sustain interressant en single note, malheureusement un peu typé banjo en arpéges et picking.
Aria : beau petit reso sunburst avec un son trés clean et equilibré
Régal ( modèle à 700 euros) : trés déçu, beaucoup de vibrations parasites;;; bref j' ai pas insisté.

Je regrette de ne pas avoir pu acheter le modèle electro : j' étais pressé et ne voulais pas attendre deux mois et refuse d' acheter par internet des guitares que je n' ai pas testé avant.

Pour 470 Euros vous avez un excellent instrument (solide et juste ) pour commencer le slide et les open tuning sans vous ruiner.
Par la suite et si je continue dans la voie du slide et du "roots" avec passion, j' envisage une "customisation" lourde :

-Pose d' un micro lipstick dans le genre d' eric sardinas
-Pose d' un cône national
-pose d' un capteur fishman
-une electronique avec potard "blender" pour mélanger le micro lipstick au fishman.
»

Images Johnson Guitars MG-10

  • Johnson Guitars MG-10
  • Johnson Guitars MG-10
  • Johnson Guitars MG-10
  • Johnson Guitars MG-10

Découvrez d'autres produits !

Autres dénominations : mg 10, mg10

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.