Hohner XB-40
+
Hohner XB-40

XB-40, Harmonica de la marque Hohner.

Comparateur de prix
Petites annonces
Spawn-X 04/08/2012

Hohner XB-40 : l'avis de Spawn-X

« Extra-terrestre... »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
-Depuis combien de temps l'utilisez vous ?
Environ 2 ans.

-Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir ?
J'ai aujourd'hui 37 ans et l'harmonica est chronologiquement mon premier instrument puisque j'ai commencé à en jouer vers l'âge de 6 ans. Donc, oui, j'en ai eu quelques.. euh, probablement plusieurs centaines...

-Quelle est la particularité que vous aimez le plus, le moins ?
Les +:
-Évidemment, ce qui fait sa particularité à savoir son aptitude à bender n'importe quel trou dans les deux sens du souffle. C'est assurément une petite révolution dans le monde du diato.
-Sa sonorité puissante bien qu'un peu "étrange" par rapport aux diato conventionnels.
Les -:
-Sa taille en main. Il est en effet beaucoup plus gros qu'un diato courant et se rapproche des modèles chroma parmi les plus petits.
-À cause du point précédent, il est difficile de le tenir en main en m^m temps qu'un micro, surtout si ce dernier est au format phare de vélo.
-Les dimensions de l'embouchure qui sont largement surdimensionnées par rapport à un diato normal et qui réclame un sacré temps d'adaptation.
-Je parlais de sa sonorité plus haut. Elle est un peu spéciale par moment. La conception particulière de cet harmo fait que les lamelles de doublage ne se mettent à vibrer que par phénomène de résonance par sympathie avant de prendre la relève des lamelles de jeu normales lorsqu'on atteint la limite d'altération de celle-ci. Le résultat, c'est qu'à un moment donné, il se passe une sorte de "crossfade" entre les deux lamelles. La normale finit par cesser de vibrer alors que la doublée prends la relève pour permettre d'emmener le bend au delà de la limite de la normale. Selon les réglages, il arrive donc que l'on entende le passage de l'une à l'autre. Mais il arrive aussi que les deux sonnent en m^m temps à l'unisson créant ainsi un son légèrement chorussé ce qui confère alors à ces notes une sonorité un peu artificielle. C'est difficile à expliquer sans l'avoir testé soi m^m. Mais ça peut ne pas plaire à tout le monde.
-Les difficultés d'apprentissage liées aux techniques d'altérations car l'amplitude des bends est telles qu'il est difficile de jouer juste au début. Là où, sur un diato normal, il faut forcer pour obtenir un bend d'un ton précis, la m^m force sur le XB-40 va se traduire par un bend d'1½ ton, voir, de 2 tons et plus. Il faut donc réapprendre pour doser correctement l'effort mandibulaire et rester juste.
-Le côté très addictif de l'affaire. En effet, pouvoir altérer sur TOUS les trous et dans les deux sens pour chaque trou est longtemps resté un rêve qui devient réalité. Hélas, une fois habitué à ça, il devient difficile de revenir sur diato conventionnel sur ce plan.
-Cette addiction provoque un autre effet secondaire désastreux. La facilité de jeu du XB-40 rend l'harmoniciste particulièrement fainéant lorsqu'il revient sur diato normal. Ça n'a pas l'air comme ça, mais quand on passe quelques temps à ne jouer que sur le XB-40, le retour aux diatos normaux est vraiment difficile sur le plan physique. Je sais, c'est paradoxal comme défaut, mais je vous assure que c'en est un.
-L'odeur désagréable de plastique qui ne part pas vraiment de l'instrument. On s'y habitue car elle s'atténue un peu avec le temps, mais elle reste toujours bien présente.
-Un truc est un peu déstabilisant. La conception interne du XB-40 a un effet un peu particulier sur le son. Si, comme moi, vous tenez votre harmo un peu en biais par rapport à votre bouche, vous allez, contrairement aux autres diatos, avoir la curieuse sensation que le son vient de gauche ou de droite selon que vous jouiez des notes soufflées ou aspirées. Le peigne du XB-40 a en effet tendance à "spacialiser" les notes. Ce n'est pas très grave, mais il faut en tenir compte si vous jouez avec un micro tenu en main. Car selon le modèle de micro et selon votre façon de le tenir, certaines notes ont alors tendance à sonner moins puissantes que d'autres.
-Point négatif important: Je n'hésite pas à régler moi m^m mes harmos, mais le XB-40... Après l'avoir démonté pour voir comment il était foutu, j'ai vite compris qu'on n'était pas du tout dans le m^m monde que mes diatos habituels et j'ai clairement renoncé (pour l'instant) à mettre le moindre petit doigt dans le cambouis. En m^m temps, pour un Hohner, c'est une bonne surprise puisque, pour une fois, les réglages d'usine ne réclament pas le moindre ajustement perso. En tout cas, pour moi et par rapport à mon jeu...

-Comment jugez vous le rapport qualité/prix ?
Quand on considère l'avancée technologique apportée par ce modèle, on est clairement pas volé. Surtout si on compare avec les tarifs pratiqués par la plupart des constructeurs sur des diatos pourtant tout ce qu'il y a de plus standard si ce n'est un joli nom de star sur le capot ou je ne sais quel autre argument marketing difficilement compatible avec la réalité technique.

-Avec l'expérience, referiez vous ce choix ? ...
Difficile à dire. Il est clairement très différent de tout ce qui se fait sur le marché actuel. Je ne regrette clairement pas mon investissement d'autant qu'il semble plus robuste au niveau des lamelles que tout ce que je possède et joue. Mais il est justement tellement en dehors de la norme que ce n'est pas forcément un instrument qu'on va choisir pour en faire notre modèle de prédilection. Il est selon moi un peu à l'harmo diato ce que la Coral Sitar Danelectro est à la guitare.

Bref, un harmo qui pour moi possède une liste de points négatifs plus longue que celle des positifs, mais qui reste malgré tout un instrument excellent pour qui veut explorer de nouvelles terres d'expression. Cela dit, il existe d'autres alternatives en matière de bends extrêmes qui sont tout aussi intéressantes. Harmo valvés ou semi-valvés, harmo à chambres séparées type Suzuki Overdrive, etc... Ma note n'est donc pas mauvaise pour autant, mais attention, si vous débutez, évitez ce modèle à tout prix car il ne ferait que vous handicaper dans votre apprentissage futur. Mieux vaut se faire la main sur un gros standard style Special 20 ou autre, mais du traditionnel. Le XB-40 est vraiment à réserver à un usage averti et expérimenté je pense. Je le déconseille en tout cas clairement à mes élèves.