Hohner Larry Adler 64
+
Hohner Larry Adler 64

Larry Adler 64, Harmonica de la marque Hohner.

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
Spawn-X 07/06/2009

Hohner Larry Adler 64 : l'avis de Spawn-X

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
<p class="bbcode-cite">Citation : <span>- Depuis combien de temps l'utilisez vous?</span>Euh... Voyons voir... J'ai 34 ans à l'heure où je rédige cet avis, et le Larry Adler 16 m'accompagne depuis que j'ai commencé à souffler dans un ruine-babine à l'âge de ... 6 ans... donc, ça fait 28 ans!!! Glups 80? Ca me rajeuni pas c't'histoire...
<p class="bbcode-cite">Citation : <span>- Quelle est la particularité que vous aimez le plus?</span>
Le son, évidemment. Parmi les chromatiques, il est un peu à part car il a un son très ample assez caractéristique. C'est sans doute lié à ses mensurations qui sont quand m^m un poil (euphémisme) plus élevées que ses confrères. La douceur de l'embouchure est également très agréable. En effet, comparé au modèle à 12 trous de la m^m série, le 16 dispose de trous rond alors que sur le 12 trous, ils sont carrés. Ca contribue fortement à une impression de confort générale très agréable. J'aime aussi beaucoup son étanchéité, disons, intermédiaire. Entendez par là qu'il n'offre pas l'étanchéité maximum qu'on peut trouver sur d'autres modèles, mais que c'est justement ce que j'apprécie. Sur diatonique, l'étanchéité est primordiale pour maitriser les bends, mais sur chromatique, c'est moins sensible puisqu'à priori, on ne bende pas avec ce type d'harmo. Mais ça, c'est vraiment "à priori" car en fait, avec un peu de pratique, on s'aperçoit que ce Larry Adler 16 permet bel et bien quelques petits écarts de conduite et qu'on peut effectivement y bender quelques notes. Pas toutes, certes, mais sur les 16 trous, on peut aisément en bender 8. Du coup, ça donne un son général très particulier comparé aux autres chromatiques. L'étanchéité dont je parlais plus haut m'est agréable parce que j'aime entendre la respiration de l'harmo. Et là, je suis servi. C'est pas excessif non plus hein, mais on sens bien l'air qui lui passe dans les poumons. Ce que je reproche habituellement aux autres chromatiques est justement cette absence de respiration qui leur donne souvent un côté trop robotique. Ca peut plaire (Stevie Wonder par exemple), mais m^m si j'apprécie aussi, je préfère plus de vie dans le souffle.
<p class="bbcode-cite">Citation : <span>- Quelle est la particularité que vous aimez le moins?</span>
Le poids et la taille. Mais pour un 16 trous chromatique, on peut difficilement éviter cet écueil...
Pour mes petites mains d'enfant de 6 ans, à l'époque, il en imposait sévère. Mais en grandissant, j'ai pu le jouer de plus en plus et de plus en plus souvent. J'avoue que jusqu'aux environs de 10 ans, je lui préférait un Chromatica 12 et quelques diatoniques (blues harp surtout) pour cette raison. Mais le son n'est décidément pas le m^m sur ce jouet ;) ...
<p class="bbcode-cite">Citation : <span>- Aviez vous essayé beaucoup d'autres modèles avant de l'acquérir?</span>
Alors en fait, sans vouloir raconter ma vie, j'ai pas eu à l'acquérir moi m^m au début car celui que j'ai utilisé à mes débuts appartenait en fait à mon père qui aimait l'harmonica sans savoir en jouer et avait été plus ou moins atteint d'un GAS (Gear Access Syndrome) lié à une collectionnite aiguë.
J'ai donc commencé avec ce que j'avais sous la main à l'époque poussé par le western addicting de ma mère qui m'envoya en pleine face quantité de BO farwest toutes plus chargées d'harmo les unes que les autres.
Par contre, une fois plus agé, j'ai pu m'offrir mes propres harmos et remettre le Larry Adler 16 de mon papa en état car il avait vécu le bougre. Imaginez, plusieurs années passées dans les mains d'un gamin entre 6 et 10 ans, suivies de plusieurs années passées à camper avec des scouts tous plus curieux de l'instrument les uns que les autres.
Capots cabossés, lamelles grippées et/ou bloquées, valves décollées, vrillées, et distendues, sommier fendu même... bref, une catastrophe. J'aurais aussi bien pu en acheter un nouveau, mais sa valeur sentimentale m'a plutôt incité à le réparer. Et la bonne nouvelle, c'est que toutes les pièces sont disponibles à l'achat. Oui oui, toutes les pièces, y compris les petits taquets qui supportent les capots en les tenant à l'écart de la lame porte-lamelles. le tout dispo par exemple sur www.harponline.de. Et finalement, ça ne m'a pas couté plus cher que ça et j'ai la satisfaction d'avoir toujours le m^m compagnon d'enfance qui a retrouvé une seconde jeunesse.
Alors évidemment, depuis, j'ai eu pas mal d'autres modèles, mais surtout des diatoniques, instruments qui emportent évidemment ma préférence maintenant, mais ma malette contient toujours ce chromatique à côté de mes diatoniques.
<p class="bbcode-cite">Citation : <span>- Comment jugez vous le rapport qualité/prix?</span>
Difficile à dire pour ma part. D'abord parce qu'il n'a évidemment pas été acheté au prix actuel vu qu'il a environ 30 ans, mais en plus parce qu'il existe de nombreux modèles chromatiques qui dépassent les 1500€!! Oui oui, vous ne rêvez pas. Certains modèles culminent m^m au delà de 3 ou 4000€!!! L'halu!!! L'Adler 15 lui est aux alentours de 150€ en moyenne, donc, c'est pas le m^m prix...
Je pense quand m^m qu'il est bien placé, mais il faut comparer sa sonorité aux autres chromatiques pour être sûr de son choix car il est quand m^m à part de ce point de vue.
<p class="bbcode-cite">Citation : <span>- Avec l'expérience, referiez vous ce choix?...</span>
Sans doute que oui, mais étant à présent plus diatonique que chromatique, mon Adler 16 en C me suffit et je n'ai pas besoin d'en acheter un nouveau.