Devenir membre
Devenir Membre
Continuer avec Google

ou
Connexion
Se connecter
Se connecter avec Google

ou

Sujet Le rap est-il encore un art ?

Mode clair
  • 1 réponse
  • 2 participants
  • 680 vues
  • 3 followers
alexHarez

alexHarez

5 posts au compteur
Nouvel AFfilié
Premier post
1 Posté le 05/11/2020 à 11:14:16
Bonjour à tous, permettez-moi de me présenter. Je fais parti d'un collectif artistique et représente un rappeur nommé Keymon.

A l'origine, mon domaine c'est le cinéma. En grandissant, j'ai découvert la musique autrement que simplement en mettant mon casque aux oreilles.
J'ai donc adopté une approche approfondie d'enquêteur a la recherche du "bon son" (pas forcement objectif mais dans lequel se place ACDC, Led Zeppelin, Wu Tang-Clan, Prokofiev, Kraftwerk, ...) la liste n'est bien sur pas exhaustive mais vous voyez l'idée.

Le rap est fascinant car il constitue avec les courants deep house/pop electro, l'un des genres les plus représentés aujourd'hui.
Né comme un moyen contestataire au sein de la culture hip hop (le rap étant 1 des composants auquel s'ajoute la danse, le graffiti, le Djing et le beatboxing), il est devenue une musique populaire.
Sa traversée me rappelle celle du rock (le rock est-il mort ? C'est un autre sujet).

Une grande partie des rappeurs actuels sont moins des artistes (au sens traditionnel du terme, a savoir amener une vision du monde a travers des oeuvres) que des performeurs entrepreneurs.
Il est notamment question de réussir, d'argent, de belles voitures et de femmes dénudées.
Généralement, je découvre des gros beat, des clips bien faits mais sans profondeur et des paroles qui valorisent l'artistes comme s'il était un produit à vendre.

D'un autre coté, il y a Népal, Damso, Alpha Wann pour les francophones et Kendrick Lamar, ASAP Rocky ou Childish Gambino pour les anglophones (la situation est toutefois bien différente aux US et en France, notamment sur la popularité de certains artistes, le traitement par les médias et l'aspect sociologique de la consommation).
Ici, le coté personnel, plus mature, analysé, introspectif et parfois tragique nous permet de mieux comprendre l'artiste, ses tourments et sa vision du monde.
Ce rap, plus marginalisé (meme s'il est populaire dans des niches spécifiques) est un contrepied à l'art urbain mainstream.

Les deux visions du rap citées plus haut ne s'excluent pas. Des collaborations sont faites entre rappeurs et certains artistes rap-conscient sortent parfois des musiques à vocation de mettre l'ambiance dans les soirées.

Bref, le rap est artistique autant que les films de cinéma long-métrages le sont. C'est a dire que la partie la plus populaire est commerciale et remplis de phrases mielleuses mais une partie plus nichée présente des pépites et rendent au rap ses lettres de noblesses.

Bien sur je n'ai pas cité TOUS les rappeurs d'un style comme un autre (Oui il y a bien sur Nekfeu, Hugo TSR, Sneazzy, Lomepal, Vald, Tyler the creator, Frank Ocean, ...).

Qu'en pensez-vous ?


Par ailleurs, si vous êtes intéressé par un rap goûtu (sans sucre d'autotune et avec des paroles sans OGM), je vous invite à découvrir Keymon ici
hadoq

hadoq

4464 posts au compteur
Squatteur d'AF
2 Posté le 27/11/2020 à 09:23:17
Rien de bien nouveau à l'horizon, perso.

comme tu l'as dit, tu as le côté pognon, biz, bling, inhérent à un style artistique populaire.
et t'as le bon quand tu creuse.

perso, j'ai décroché complètement du rap FR actuel populaire (4 accords de la pop musique, autotune, fautes d'ortographe qui s'entendent à l'oral, paroles vides au mieux, super négatives au pire etc...)

et étant prod, je fais simplement ce qui me plaît, avec ceux qui désirent collaborer avec moi (généralement personne en france), que je qualifierais de "lo-fi psychédélique", je pioche dans la vaporwave, le jazz, electro, mais toujours avec un sens du groove prononcé, explorations sonores, cassette, analo, hardware, organique.

bref, rien de "tendance" les tendances vont, viennent et partent, je fais de la musique qui durera.

c'est là la fracture
ça se voit dans le hip hop mais elle est partout, on a l'immédiat, gratification instantanée, clics, streams, downloads, cash et hop on passe au suivant, personne ne se souvient du nom des artistes, parce qu'aucun artiste ne cherche à marquer les esprits.

chacun voit midi à sa porte, il n'y a aucun souci à prendre ça comme un job, c'est toujours mieux qu'un 9to5 à la con.

Je considère qu'être musicien est un privilège, avoir la capacité de toucher les gens à leur âme est quelque chose de précieux, à cultiver. Et ça implique de se sacrifier, bosser, progresser et toujours chercher à aller de l'avant.

c'est un choix de vie, un choix personnel, je sais pas si c'est le bon choix mais c'est le mien, et celui d'autres artistes également. Je vis pour ce choix, je mourrais pour ce choix, mais je peux comprendre que d'autres fassent des choix différents, il y a de la place, et du public pour tout le monde.

Patterns collective

patterns.ooo

cookies

Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives. Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus). Pour personnaliser vos cookies, merci de cliquer ici.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies

Cookies non soumis à consentement

Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine et permettent son optimisation. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies.

Préférences du site

Nous retenons vos préférences afin que vous n’ayez pas à effectuer les mêmes actions chaque fois que vous revenez (options forums, mode sombre ou clair, filtres petites annonces, choix onglets news ou buzz, popups newsletters...).

Connexion

C'est grâce à cela que vous n’avez pas à vous reconnecter à chaque fois que vous venez sur Audiofanzine.

Analytics

Ces données nous permettent de comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :)


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.