Emagic AMT8
+
Emagic AMT8

AMT8, Interface MIDI de la marque Emagic.

.: Don Quelconque :. 10/07/2004

Emagic AMT8 : l'avis de .: Don Quelconque :.

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
J'étais à court de ports MIDI pour brancher tous mes jouets en IN & OUT, et je voulais une interface en rack pour limiter le nombre de câbles allant au PC. Par ailleurs, disposant d'une machine ancienne à chipset i440BX, je souhaitais éviter l'USB (port série obligatoire donc), et il me fallait un produit qui ait fait ses preuves sous Windows 98SE et qui soit compatible avec tous les séquenceurs, même anciens (pilotes MME génériques).
L'AMT8 propose donc 8 ports MIDI indépendants, 1 entrée et 1 sortie pour chaque. Il semble même possible d'en empiler plusieurs, jusqu'à concurrence de 8! Par ailleurs, elle semble cohabiter sans problème avec les autres interfaces MIDI diverses présentes dans la machine (dans la limite des 64 disponibles sous Windows 98SE). Dans mon cas, elle est connectée en RS-232, en sortie du vieux dongle de Logic 3, ce qui ne semble pas poser de problème particulier.

UTILISATION

Pas de mise à jour des drivers (multi-client bien sûr) depuis bien longtemps, et aucune à espérer pour PC suite au rachat d'Emagic par Apple mais puisque tout fonctionne parfaitement, no problemo. Les pilotes unifiés Windows v2.2.7 datent de janvier 2002, et le logiciel Unitor8 Control v3.0.5 de la mi-2002 (ils se trouvent ici ( http://www.emagic.de/support/download/unitorW.php?lang=EN ) et le manuel en français là ( http://www.emagic.de/support/download/manuals.php?lang=EN )). Jamais testé la connexion USB, cependant certains semblent avoir eu des problèmes dans ce mode.
Utilisation avec Cubase 2.8 & 3 (oui oui - les versions 16bit), Logic Delta et divers éditeurs/bibliothécaires logiciels (ChangeIt! ( http://aragon.iitb.fhg.de/Software/ChangeIt.html ), versions OEM de SoundDiver...)
Il arrive que l'interface plante mon XP-50 lors de dumps SysEx, mais je pense que c'est le Roland qui est fautif (buffers MIDI un peu justes).
Le protocole AMT propriétaire est un plus dans la perspective d'un passage possible à Logic, mais le timing MIDI semble déjà irréprochable sans (testé avec le mode spécial du Virus B ( https://fr.audiofanzine.com/apprendre/faq_tips/index%2Cidproduit%2C10546.html )).
Le logiciel de contrôle (auquel la version complète de SoundDiver peut se substituer) permet de la configurer de façon très pointue, en déterminant quels sont les signaux filtrés et routés, port par port, que ce soit en mode ordinateur ou autonome. Le cas échéant, il est possible d'activer un port 0 "virtuel" supplémentaire, qui envoie les signaux vers tous les autres ports (Omni). Tout cela est stocké en interne dans 32 mémoires. On peut même régler l'intensité des LED.

AVIS GLOBAL

Achetée d'occasion fin 2003 sur eBay Allemagne en parfait état pour 350 Euros environ, contre 430 Euros neuve ( http://www.netzmarkt.de/thomann/thoiw9_emagic_amt8_prodinfo.html ). La construction métallique inspire confiance. L'adaptateur secteur externe un peu moins...

Fonctionnalités très pratiques :<ul>répercussion automatique de l'horloge MIDI reçue sur n'importe quelle entrée vers toutes les sorties, ce qui permet de contourner les limitations des logiciels ne sachant envoyer la synchro que vers un seul port (Cubase 16bit, Cakewalk...). Indispensable!
passage automatique du mode patch vers le mode ordinateur et réciproquement dès que les drivers sont sollicités par un logiciel MIDI. Ainsi, en ayant configuré l'interface en conséquence, un clavier en Local Off pourra recevoir ses propres signaux en retour ou piloter d'autres machines (routage matériel assuré par l'AMT8), ce tant qu'un logiciel MIDI ne sera pas activé. Dès que ce dernier est lancé, ce seront ses paramètres de routage logiciels qui prendront le dessus (MIDI Thru, filtres, sorties et canaux sélectionnés...) Le confort, en somme.</ul>
En conclusion: excellent produit, sans souci.