Devenir membre
Devenir Membre

ou
Continuer avec Google
Connexion
Se connecter

ou
Se connecter avec Google
Ajouter ce produit à
  • Mon ancien matos
  • Mon matos actuel
  • Mon futur matos
Beyerdynamic TG V96c
Photos
1/22
Beyerdynamic TG V96c
< Retour à la liste des avis
Pucelle_Dabidjan Pucelle_Dabidjan

« Tot capita, tot sensus »

Publié le 18/12/19 à 18:52
Rapport qualité/prix : Correct
Cible : Les utilisateurs avertis
Alors... pour celui-là... ça a été dur. Mais vraiment. Dur à en crever.

C'était le dernier micro de ma série d'essai. Il est arrivé après les autres, mais j'ai pu l'essayer dans les mêmes conditions. Mais les autres étaient déjà démontés. Bonjour le gros biais de psycho-acoustique bien sévère.

Je parlerai donc peu, en tous cas moins pour ce micro.

Je l'ai trouvé assez bien fait d'abord. Du joli ouvrage globalement, avec tout ce qu'on attend de la finition d'un micro aussi cher. Un intervenant en dessous à parlé d'un problème de carte. A surveiller donc, mais pas de retour signalé par mon potentiel vendeur.

L'engin n'avait pas d'interrupteur permettant de changer la directivité.


Sonorités :

J'ai été très impressionné par les sonorités. Après, je suis d'avis qu'à un certain niveau d'investissement, on arrive en face de micros qui sont tellement bons que tout se met à sonner super bien, et qu'on enc_le des mouches... accessoirement. Mais ça concurrence tous les autres très bons micros dans cette gamme, avec un son neutre, bien équilibré, avec moins d'effet de proximité que sur le Shure KSM9, et plus d'équilibre que sur le Beyerdynamic V70.

Ce micro convenait bien à ma voix de mâle, qui est plutôt axée sur les médiums et les bas médiums. Je fais un chant plutôt mélodique, sans crier donc. Mais même cet usage passait avec ce micro. C'est juste pas le bon candidat pour du doom metal, ça c'est sûr. Le rap passait bien aussi. Les plosives et rejet de la sibilance étaient très bon.

Je serais prudent en matière de Larsen. Je n'en ai pas eu dans la condition de test V1, et, pour ce test, je n'ai pas pu passer en condition de test V2 (fullstack d'amplis débridés et retours à donf dans la face). Mais je serais méfiant à l'utiliser dans les tous gros concerts qui tachent avec ton mur de 4x12 dans le dos. Ca reste mon avis et de la théorie bullshit, mais il me semblait que l'engin paraissait plus sensible que le KSM9 à réglage égal dans les fréquences médiums, KSM9 qui avait déjà souffert d'un problème de larsen lorsque je déboulais le protocole V2. A surveiller donc. Je pense qu'il doit bien se démerder, mais n'ai pas pu l'expérimenter dans les cas extrêmes.


Mot de la fin :

De nouveau une Rolls des micros. Avec un prix de 498 Chf, il est moins cher que le Neumann et le Shure. Sa fabrication semble de qualité, et il est fabriqué en Europe, ce qui est toujours une bonne chose. Au niveau des sonorités, on a quitté le domaine du normal depuis longtemps, et on flirte avec l'exceptionnel. Des gens l'apprécieront, c'est sûr.

Je lui ai préféré le Beyerdynamic TG-V56c, plus simple, un tout petit peu moins élégant peut-être, mais sonoriquement presque équivalent, et très résistant au larsen.
cookies
Nous utilisons les cookies !

Oui, Audiofanzine utilise des cookies. Et comme la dernière chose que nous voudrions serait de perturber votre alimentation avec des choses trop grasses ou trop sucrées, sachez que ces derniers sont fait maison avec des produits frais, bio, équitables et dans des justes proportions nutritives.
Ce que cela veut dire, c’est que les infos que nous y stockons ne visent qu’à simplifier votre usage du site comme à améliorer votre expérience sur nos pages (en savoir plus).

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement
Il s'agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).
Google Analytics
Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer.
Publicités
Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.

Nous tenons à préciser qu’Audiofanzine n’a pas attendu qu’une loi nous y oblige pour respecter la vie privée de nos membres et visiteurs. Les cookies que nous utilisons ont en commun leur unique objectif qui est d’améliorer votre expérience utilisateur.

Tous nos cookies
Cookies non soumis à consentement

Il s’agit de cookies qui garantissent le bon fonctionnement du site Audiofanzine. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies. Exemples : cookies vous permettant de rester connecté de page en page ou de personnaliser votre utilisation du site (mode sombre ou filtres).

Google Analytics

Nous utilisons Google Analytics afin de mieux comprendre l’utilisation que nos visiteurs font de notre site pour tenter de l’améliorer. Lorsque ce paramètre est activé, aucune information personnelle n’est envoyé à Google et les adresses IP sont anonymisées.

Publicités

Ces informations nous permettent de vous afficher des publicités qui vous concernent grâce auxquelles Audiofanzine est financé. En décochant cette case vous aurez toujours des publicités mais elles risquent d’être moins intéressantes :) Nous utilisons Google Ad Manager pour diffuser une partie des publicités, des mécanismes intégrés à notre CMS pour le reste.


Vous pouvez trouver plus de détails sur la proctection des données dans la politique de confidentialité.
Vous trouverez également des informations sur la manière dont Google utilise les données à caractère personnel en suivant ce lien.