Shure Beta 91
+
Shure Beta 91

Beta 91, Autre microphone de la marque Shure appartenant à la série BETA.

  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
  • Rss

Tous les avis sur Shure Beta 91

  • J'aime
  • Tweet
Insatisfait(e) des avis ci-contre ?Demander un nouvel avis
Comparer les prix
Annjules26/03/2018

L'avis de Annjules" pratique dans bien des situations..."

Shure Beta 91
Le Beta 91 est intéressant en sonorisation,
mais aussi parfois en enregistrement,
plutôt pour les musiques actuelles,
mais aussi pour certaines musiques traditionnelles.
Le Beta 91 est très pratique pour récupérer de l'attaque,
mais aussi des graves dans des instruments semi-clos.
Pour sonoriser une grosse caisse en complément d'un Beta 52,
dans un Cajun, une calebasse, sous les cordes graves d'un
piano a queue (loin des marteaux).
A l'intérieur, on trouve une capsule type Beta 98,
mais en version cardioÏde et non hypercardioïde.


boris8007/07/2015

L'avis de boris80" Bon micro grosse caisse, cajon..."

Shure Beta 91
Le beta91 (ancien sm91) donne de très bon résultat sur des grosses caisses qui ramène de l'attaque dans le son. En revanche, il peut être utile de le coupler avec un autre micro, type M88 par exemple puis de mixer le tout pour obtenir un bon gros son avec de l'attaque mais aussi de la profondeur et des basse. sans quoi son utilisation seule peut être décevante dans certains cas.

Il fonctionne très bien aussi sur des cajons.
entoine08/04/2008

L'avis de entoine

Shure Beta 91
Bonne qualité de fabrication qui inspire la confiance (bien dense). aucun problème à l'usage.

AVIS GLOBAL

Utilisé sur des prises de son grosse caisse rock, funk, pop rock.
Utilisé en jonction avec un D112 il permet d'apporter l'attaque, le d112 capte la rondeur et la note du fut. Excellent dans cet usage, la grosse caisse devient très précise et très dynamique et perce sans problème dans un mix Rock. Dès que l'on coupe la piste du Beta 91 on pleure, on entend plus la grosse caisse. (si on coupe le D112, on perds les graves et c'est la cata aussi, c'est bien la combinaison de deux micros qui fonctionne et qui permet d'avoir un très bon résultat très rapidement)
Il est pour moi impossible d'obtenir le meme résultat avec un seul micro type D112, ramener autant d'attaque ferait ressortir les cymbales caisse claires et autres... et un gate s'il peut aider un peu ne fera pas de miracles.
Pour du jazz je lui prefère un Statique classique (j'utilise souvent le ADK A51s), son plus ouvert et plus à même de capter les nuances et la richesse harmonique des grosse caisse jazz (souvent peau blanches réglée avec un son qui a beaucoup de son de peau)

autre micro qui marche très bien pour les grosses caisses et qui est + envisageable comme seul micro : audio technica ATM87, meilleur grave son plus complet, mais indisponible.

pas donné mais la qualité se paye toujours .
jozegarage23/01/2006

L'avis de jozegarage

Shure Beta 91
Je suis sonorisateur, j'ai utilisé et j'utilise le beta91 et son prédecesseur, le SM91A. Il y a eu deux versions du SM91A. ce micro à condensateur est interfacé par un préampli séparé du micro, alimenté en phantom 24 ou 48V avant branchement dans la XLR console.

Le préampli s'est d'abord présenté sous forme d'un boitier lourd format paquet de clops, il s'y trouvaient un inverseur atténuateur de gain et un filtre, une mini-xlr mâle capsule/préamp et une XLR mâle préamp/console. Il a ensuite évolué et est devenu un boitier cylindrique qui peut se brancher directement dans le sabot de scène ou la console. Les réglages du préamp ont disparu.

AVIS GLOBAL

Sans aborder les qualités électro-acoustiques des versions SM, s'agissant du matériel lui-même, la critique que l'on pouvait faire c'est que le câble fourni pour connecter le micro au préamp avait une section "effrayante" tant il était fin. Lorsque l'on sait que le mode d'exploitation principal est la sono et non pas le studio, quand on connaît un peu la scène, on comprend vite ce que je veux dire, on préfère l'acier trempé au balza dans ce monde de brutes. Pour autant, j'ai toujours été étonné par la bonne tenue de ce petit prolongateur, mais j'en prenais soin.

En ce qui concerne la disparition des deux inverseurs, que faire d'un atténuateur de gain lorsque le niveau de pression maximale atteind 156dB, le niveau nominal de travail se situant autour de 125dB. Quand au filtre, les consoles sont suffisament pourvues, inutile de rajouter un inverseur qui risque de dégrader la qualité du signal.

Aujourd'hui, le Beta91 a toujours ses mini XLR, moitié métal, moitié plastique, mais la section du câble a au moins doublé, selon SHURE, ce modèle nommé Triple-Flex marque un très net progrès par rapport à son prédécesseur.

Maintenant, la différence entre SM et Beta ? mais pourquoi donc SHURE dégraderait-il la qualité de ses modèles phare ? dans quel intérêt ? que des effets ou des instruments de musique soient regrettés pour des qualités ou des défauts antérieurs qui devenaient des qualités, soit, mais un micro, on lui demande d'être bon, même si l'on introduit volontairement des bosses à certaines fréquences dans un but précis, la qualité intrinsèque se doit d'évoluer au gré des recherches.

Je crois que certains aiment bien se prendre le choux et que le mythe et les légendes ont la dent dure. Je défie qui que ce soit de faire la différence de son entre les deux en blind-test. Je dirais, par contre, que la version Beta est améliorée au niveau de la reproduction des harmoniques supérieures, mais cela peut essentiellement se remarquer en reprise de piano et dans certaines conditions seulement, rarement en sono à moins d'avoir des conditions acoustiques exceptionnelles... rare, et ça reste très très subtil.

! Quand aux qualités de prise de son, en sono, je ne trouve rien d'équivalent dans cette gamme de prix, strictement rien !

les attaques sont nettes, la qualité de restitution des timbres, sa capacité accrue à éliminer les bruits parasites, permettent de modeler et d'enrichir le son sans retenue. Le rapport signal/bruit en fait un excellent micro de studio également.

Personnellement, si j'avais à acheter ce type de micro, j'éviterais les parcs de location, il risque d'être bien rincé sinon, pourquoi le vendraient-ils. Le problème, c'est qu'on en trouve peu à la revente.

Donc, choisir un micro à l'aspect le plus neuf possible pour éviter les mauvaises surprises. Attention à l'état de la grille de protection, je conseille de la choisir "nickel" sans coups apparents ou rouille.

Si le besoin s'en faisait sentir, je rachèterais ce micro, sans aucune hésitation, dément pour le prix. Et ne pas oublier que ça permet de ne pas acheter de pied de micro et vu le prix d'un bon pied, ça peut faire réfléchir... Il suffit de le faire reposser sur une bonne épaisseur, genre mousse souple, couverture ou couette.

De préférence, choisir un Beta avec le nouveau câble pour une fiabilité accrue.

https://www.shure.com/microphones/models/beta91.asp
studiodhorlebaix22/11/2005

L'avis de studiodhorlebaix

Shure Beta 91
Le beta 91 est un condensateur pour la grosse caisse. C'est vachement limité comme applications. Je dirais même pour la grosse caisse metal, etc. L'avis précédent détaillait trés bien le produit, inutile de répéter les choses me semble-t-il.

AVIS GLOBAL

Il n'est pas polyvalent, c'est le moins qu'on puisse dire. Je l'ai depuis 6 mois. J'ai enregistré plusieurs grosse caisses avec. C'était une erreur. Je lui préfère 1000 fois le d112. En filtrant comme c'est l'habitude dans le trash, metal, ska-punk, etc, le d112 donne le même résultat. Toutefois, sans filtrer, le d112 donne également un bon résultat. Ce n'est pas le cas du beta91 qui a tellement raboté le bas medium qu'il sonne "trop" typé double pédale. Bien sûr, c'est une question de goût. C'est subjectif. Je le garde au cas où des clients le voudraient vraiment. Personnellement, spontanément, je ne l'utiliserai sûrement plus. Et pourtant, c'est pas du jazz qu'on a l'habitude d'enregistrer au studio d'horlebaix.
contenu en anglais
moosers02/02/2011

L'avis de moosers (contenu en anglais)

Shure Beta 91
The Shure Beta 91 is a unique boundary condenser microphone for use in the studio. I’ve only used this microphone a few times, but it’s the best of it’s type that I’ve used. It’s got a very high SPL capability as it can handle very loud signals. It’s got a half cardioid polar pattern, which makes sense considering the shape and design of the mic. It’s got a frequency range that goes from 20 Hz to 20 kHz…


OVERALL OPINION

The Shure Beta 91 is a really cool microphone to have around the studio. An outside engineer recently brought the mic into the studio where I work at, using it on the inside of a kick drum along with a Shure Beta 52A on the outside. I’d used boundary mics like this before, but not really for recording kick drum and have to say that I was thoroughly impressed. Between the Beta 91 and the Beta 52A on the outside, we got one of the most well rounded kick drum sounds I’ve heard to date. The mic is definitely going to be suitable for applications beyond just this, as boundary mics in general are great for picking up ambient sound in a room as well as for speech and conferences. They do now have the Beta 91A, although I can’t say if there are any major differences between the two of them. Although I’ve yet to have the means to try this theory, I believe the Beta 91 is a very versatile microphone and will most likely sound good for no matter what you use it for, although due to it’s shape and design it’s not going to be best for a lot of traditional applications. For what I’ve used it for, it really has a clear sound and another upside to the mic is that it’s super easy to place as all you need to do is set it down. The Shure Beta 91 is definitely the ultimate mic of it’s kind and worth exploring for all interested in a boundary mic.