Boss MS-3 Switcher Multi-effets
+
Boss MS-3 Switcher Multi-effets
grozeil 05/04/2019

Boss MS-3 Switcher Multi-effets : l'avis de grozeil

« Un produit super intéressant (mais pas pour moi) »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
Une fois n'est pas coutume, je poste un avis sur un produit que je viens de vendre. Il y a énormément de choses à dire sur ce produit, mais ne l'ayant plus, je ne vais pas pouvoir m'étendre de trop.

Le Boss MS-3 est un produit hybride, et à l'époque de sa sortie, une vraie nouveauté, car à l'époque, je ne me souviens pas qu'il y ait sur le marché des produits de ce type. Pour faire simple, il s'agit d'un switcher de pédales combiné à un multi effets.

Au déballage, ce qui frappe, c'est la taille assez réduite de l'appareil, donc super pratique à intégrer sur un pedalboard. Il a un aspect solide et inspire confiance, comme tous les produits Boss. Il comprend un nombre impressionnant d'entrées jacks sur le panneau arrière : une entrée instrument, une sortie stéréo, deux jacks pour y connecter des footswitchs additionnels, un pour une pédale d'expression, une sortie control out pour piloter un canal d'ampli ou une pédale ayant elle-même un remote switch, 3 paires d'entrées/sorties pour les effets externes que le switcher contrôlera, une prise MIDI out, une prise USB pour les mises à jour, un entrée alimentation... ouf! 4 +1 switchs sur le panneau avant permettent de choisir des presets et de basculer en mode manuel pour (dé)sélectionner des effets à la volée.

En terme d'utilisation, c'est simplissime. L'écran permet de circuler parmi les différents effets, d'éditer chacun d'entre eux, de changer l'ordre... Franchement un jeu d'enfant. Ca se complique un tout petit peu quand on rentre dans les assignations, mais tout est assez intuitif. En gros, une assignation permet d'affecter un switch (interne, externe ou encore une pédale d'expression) à une ou plusieurs actions. Ainsi, on pourra d'un coup de pied activer par exemple une overdrive, une wah, baisser le feedback du delay, augmenter son niveau, désactiver la réverb et envoyer un Program Change et des Control Changes à des appareils externes. Plutôt intéressant pour celui qui veut éviter les claquettes. Ce système d'assignations qu'on retrouve sur la série 500 (DD-500, MD-500 et RV-500) est sacrément bien fichue et permet de vraiment paramétrer des trucs complètement fous.
Enfin, un éditeur logiciel permet donc... d'éditer ses presets, mais je ne m'en suis jamais servi, ne fonctionnant pas sur mon vieil OS.

Au niveau du son : déjà, le MS-3 avec tous les effets bypassés ne m'a pas semblé altérer le signal, une bonne surprise. Au niveau des effets, je suis assez mitigé : les overdrives et distos sonnent super bien, et ce qui est intéressant par rapport aux pédales individuelles, c'est qu'elles permettent de conserver tout ou partie du signal dry, ce qui permet de maintenir une certaine "consistance" dans le mix. Les simulations des pédales classiques sont, à mes oreilles, très convaincantes (mention spéciale pour la Rat). Les delays sont également bien, mais ils manquent de paramètres en ce qui me concerne (j'ai été trop mal habitué avec le DD-500 à avoir pléthore de paramètres pour sculpter le son). Pour ce qui est des modulations et des réverbs, c'est plutôt bien mais ça rester quand même assez sage et les plus exigeants n'y trouveront sûrement pas leur compte. Enfin, j'ai trouvé quelques effets mal fichus (pitchshifter, harmoniseurs, slow gear, etc...) mais ça vient peut être du fait que je n'en suis pas fan au départ, et du coup, je les règle mal. Honnêtement, je pense aussi que ce genre d'effets n'est pas le point fort de la marque. Ce "défaut" peut cependant être pallié en gardant ses propres effets qui pourront être intégrés dans le flux du signal, en utilisant donc les boucles d'effets. Celles-ci sont dépendantes les unes des autres, à savoir que ces 3 boucles constitue un unique bloc qui peut être déplacé dans le flux du signal parmi les effets embarqués, mais ne peuvent pas être séparés. En d'autres termes, impossible de placer la boucle 1 en premier, la boucle 2 au milieu des effets embarqués du MS-3 et la boucle 3 en toute fin de flux. Ça ne m'a personnellement pas gêné, mais ça risque d'en chagriner certains.

Mon sentiment général est que le MS-3 est définitivement un bon produit. Il permet d'avoir pour un prix décent et une taille ultra réduite (enfin, la concurrence est aujourd'hui vraiment rude avec le Line 6 HX Stomp) des presets vraiment sympas tout en intégrant ses pédales d'effets fétiches. Pour autant, j'ai fini par m'en séparer parce que, "philosophiquement", je ne suis pas arrivé à me faire au concept de programmer mes sons à l'avance. Pour le musicien qui aime organiser sa setlist à l'avance et dérouler son programme, ce produit est un avantage indéniable. Pour moi, qui travaille en groupe sur des formes de musique plus improvisées, ce produit me compliquait finalement plus la chose. Du coup, j'ai fini par m'en séparer, un peu à contre-coeur car encore une fois, certains effets étaient intéressants et le système des assignations permettait de décupler les possibilités de l'engin.