Jeg Folay 08/03/2016

Eventide H9 Max : l'avis de Jeg Folay

« Tout Eventide dans une pédale »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Les utilisateurs avertis
Pour qui ne connaitrait pas, Eventide c'est historiquement le pitch-shifting sans latence, l'harmonisation intelligente et des traitements numériques (réverb, délai, modulations). Cette boîte propose en plus un module de distorsions et un égaliseur/compresseur.
Le H9 Max c'est la pédale qui regroupe l'intégralité des 4 pédales de la série Factor (timefactor, pitchfactor, modfactor et space) ainsi que les modules spécialement faits pour les H9 (la disto, l'égaliseur/compresseur, etc.).
Chaque pédale se décline en plusieurs algorithmes (genre ModFactor a un algo Chorus, un algo Tremolo, un algo Flanger, etc.), chacun pourvu d'énormément de presets (en général au moins un dizaine par algo). Parfois les algo paraissent redondants ou peu pertinents (en particulier dans les Pitch ou Time).
Et là j'attaque avec le seul "défaut" de la pédale : si aucun algorithme ne propose le mélange des différents effets, on peut pas l'inventer. Donc pas de disto avant ou après une modulation si la modulation ou la disto ne le prévoit pas, et j'en passe. En contrepartie, beaucoup de mélanges entre les 3 "Factors" sont présents (on retrouve très souvent du pitch shifting/harmo et/ou du délai dans les Modulations, par exemple). Space (pédale de réverbes extrêmes) est un peu à l'écart d'ailleurs.

Pour l'ergonomie, sincèrement je ne passe que par le logiciel H9 Control en BlueTooth (ordi ou tablette) pour la prog et ça marche très bien. Pour l'utilisation sur scène, j'ai un pédalier MIDI. Là aussi, la prog MIDI du H9 est d'une simplicité enfantine et d'une souplesse remarquable. A noter qu'il y a un port jack permettant de brancher une pédale d'expression analo ou un switch double (pour le changement de preset)... ou une pédale + un switch simple (moyennant un petit réglage). La pédale (analo ou MIDI) est indispensable à certains algo/presets (Wah et "Whammy", pour les nommer).
A part l'entrée qui est optimisée pour un niveau instrument (gain réglable, de toutes façons), on peut la brancher à peu près comme on veut. Les entrées/sorties sont en double mono. On peut soit traiter un signal stéréo entrée/sortie, soit traiter un signal mono en sortie stéréo soit, et là ça casse la baraque, rester en mono mais avec un chainage Pre/Post. Là l'entrée et la sortie 1 sont affectés aux presets avant ampli/preamp (type compression, disto, etc.) et les E/S 2 affectés aux presets après ampli/preamp (ou boucle d'effet). Et chaque preset peut être défini en Pre ou en Post.

Niveau sons, je ne serai pas exhaustif mais on a bien la palette des effets Eventide, sans compromis et sans limitation. Bien que les presets usine soient relativement optimisés pour un usage de gratteux (ce que je suis) ou de claviériste, dès qu'on va titiller des valeurs extrêmes ou des réglages incongrus on tombe très vite dans l'esprit sound design, ce qui est, il est vrai, une des applications des effets Eventide et peut s'avérer intéressant. Le nombre important de presets dans chaque algo donne toujours une bonne idée de ce qu'on peut en tirer.

A noter que l'on peut utiliser un H9 Core en parallèle du Max et bénéficier de tous ses algo, pour qui aurait besoin d'utiliser une double pédale H9 (sur leur site, ils montrent Dweezil Zappa qui en utilise 3 sur scène).

Produit fortement conseillé à qui cherche les harmoniseurs (et le pitch shift) Eventide ainsi que des délais, modulations, réverbs numériques de haute qualité. Si on n'en veut qu'une partie (les harmo, par exemple), se tourner vers le Factor correspondant ou un autre H9 en achetant les effets correspondants.