Project SAM Orchestral Essentials
+
Project SAM Orchestral Essentials

Orchestral Essentials, Orchestre virtuel de la marque Project SAM.

Eric65 28/01/2016

Project SAM Orchestral Essentials : l'avis de Eric65

« très bon  »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Correct Cible : Tout public
J’ai acquis Orchestral Essentials 1 hier, et c’est donc un premier avis à chaud que je vais livrer, que je compléterais avec un peu de recul ultérieurement.
Globalement, mon retour va dans le sens des avis déjà exprimés et des conclusions du test.

J’avais passé beaucoup de temps à écouter les démos des concurrents (Albion, EastWest, VSL, Miroslav, Cinesamples…) avant de faire mon choix, basé sur les critiques et … le prix). J’avais failli choisir Symphonic Orchestra en version Silver d’EastWest (pour 98€ en ce moment), mais les avis très critiques des utilisateurs furieux envers EastWest, à cause du Play livré en version obsolète, de la complexité à l’upgrader, de la complexité de l’activation par iLok et au final des heures nécessaire à passer pour tout installer, m’ont franchement dissuadé, malgré le prix…EastWest se repose visiblement sur ses lauriers – allez voir les critiques virulentes sur le site américain d’Amazon pour vous en convaincre).

Tout d’abord, j’ai pu l’obtenir OE1 d’occasion sur eBay à 200 €, d’un vendeur américain.
Après achat, le transfert de licence s’est fait dans la journée même par ProjectSam, après acquittement des frais de transferts pris en charge par l’acheteur.
J’ai ensuite effectué le téléchargement depuis le site, et là, catastrophe ! Ma liaison internet toute pourrie m’a obligé à effectuer 3 fois le téléchargement (environ 6 heures pour chaque), et avec des fichiers corrompus au final. Le SAV a été d’une réactivité exemplaire en régissant quasiment immédiatement (alors qu’on était samedi), et qu’ils ont autorisé l’envoi d’OE1 sur clé USB, alors que les conditions de vente précisent bien que si vous optez d’abord pour le téléchargement, vous ne pouvez changer par la suite pour un envoi sur usb (moyennant le surcoût lié à l’envoi par UPS). Donc SAV réactif et exemplaire.

L’installation d’OE1 + dernière version de Kontakt se fait sans aucun souci, tout comme l’activation d’OE1.

En résumé :
Les plus d’OE1
- Strings et brass : la qualité et le réalisme sont clairement au rendez-vous, j’ai pu assez rapidement hier soir faire un petit test très convaincant. Contrairement à ce que j’ai pu lire, il y a bien le « round robin », mais limité à deux notes je crois (contre 4 pour VSL par exemple…)
- Une belle harpe
- Les effets cinématiques et les percussions (notamment les timpani) sont vraiment incroyables
Les moins :
- Les woodwinds, très limités, notamment le hautbois.
- Des phrases de flûte irlandaises : quand on achète un produit comme celui-ci, c’est bien pour pouvoir jouer d’un instrument et non se contenter de placer des phrases. J’adore les sons irlandais, j’aurais voulu une vraie flûte.
- L’arpegiateur : c’est inconcevable que pour une banque qui se veut réaliste, qu’ils aient livrés un arpégiateur qui a rendu totalement mécanique. Impardonnable !
- Et je suis d’accord avec le test : on en aurait voulu un peu plus, parce qu’on sent que si on n’utilise uniquement que OE1, on risque de tourner en rond à toujours jouer avec les mêmes sonorités… ça sent un passage par la case portefeuille, pour l’étendre avec OE2 (un avis sur OE2 serait le bienvenu), ou compléter par des instruments achetés à l’unité chez VSL, pour compenser la faiblesse des bois notamment…

En résumé, et malgré ses petits défauts, mes premiers tests à l'arrach sont décoiffant de réalisme, c'est vraiment le genre de trucs que j'attendais. On se prend pour Hans Zimmer sans trop d'effort...
Il m'a fallu investir dans un nouvel ordi pour pleinement apprécier ce genre de logiciel.

Update du 8 février 2016 : j'ai retiré des points concernant des patchs qui soient avaient des artefacts, soient plantaient carrément mon ordi. Là encore le support a été plus que réactif pour livrer un correctif quasiment immédiatement. D'autre part, même si OE1 ne possède que quelques articulations pour chaque instrument, il sonne vraiment grave, c'est incroyable de puissance et de réalisme. Pour preuve, allez écouter cette composition personnelle, quasiment tous les instruments proviennent d'OE1 :