Synful Orchestra
+
Synful Orchestra

Orchestra, Instrument Virtuel d'Orchestre de la marque Synful.

Comparateur de prix
Petites annonces
  • J'aime
  • Tweet
  • +1
  • Mail

Exemples avec le Quatuor pour la Fin du Temps

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

cslevine

membre non connecté
cslevine
605 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 348

1 Posté le 07/02/2008 à 14:05:56Lien direct vers ce postSignaler un abus
Voici 2 exemples de ce que donne Synful Orchestra avec les 2 premiers mouvements du Quatuor pour la Fin du Temps d'Olivier Messiaen. C'est son 100e anniversaire cette année (le 10 Décembre).

Violon Violoncelle Clarinette et piano.
Le piano, c'est bien entendu Pianoteq.


1er Mouvement : << Liturgie de Cristal >>
Noter le violoncelle joué en harmoniques (sons droits avec les glissés, évoquant une atmosphère nocturne mais aussi étrange). Les ornements du violon sont des chants de rossignol et les mélopées de la clarinette, de merle. Le piano joue le rythme des "3 deci-talas" sur lequel viennent se greffer 29 couleurs harmoniques très personnelles à Messiaen.
http://www.cslevine.com/2008/quatuortemps1.mp3




2e Mouvement : << Vocalise pour l'Ange qui annonce la fin du temps >>
Noter la doublure violon-violoncelle avec sourdines qui ressemble étrangement à de l'Onde Martenot. Les passages Forte qui encadrent cette vocalise venue d'autres dimensions, sont là pour évoquer la puissance démesurée cet "Ange" venu non pas annoncer la fin du monde, ...mais plutôt venu présenter la frontière entre notre monde visible temporel, matériel, et d'autres plans dans lesquels la notion de temps est très différente.
http://www.cslevine.com/2008/quatuortemps2.mp3




3e Mouvement : << Abyme aux Oiseaux >>
l'expressivité des instruments de Synful en solo n'a jamais eu d'égal en terme d'imitation en jeu MIDI. Pour rappel : Synful n'utilise aucun sample, Ce que vous entendez là est de la pure synthèse additive harmonique !!!
On pourrait penser ici à une sorte de "puit temporel", que Messiaen nous fait mieux ressentir grace au contraste des chants d'oiseaux, qui en même temps boostent le brigtness de l'ensemble.
(Tout le monde suit, là, en gros ?)
http://www.cslevine.com/2008/quatuortemps3.mp3




4e Mouvement : << Intermède >>
ce mouvement dansant et joyeux, "au caractère plus extérieur", avec la lumière colorée du si célèbre "Mode 2", est sans doute un des plus célèbres du Quatuor pour la Fin du Temps. Les instruments "jouent" notament avec un thème rythmique développé ensuite. Noter les passages en pizzs que permet Synful.
http://www.cslevine.com/2008/quatuortemps4.mp3




Juste pour la petite histoire : on a tendence à relier "Fin du Temps" avec le fait que Messiaen a écrit cette oeuvre en captivité, en camps de concentration en 1942, mais c'est un piège basique de catégorie A. Cela ne parle en rien de la fin du monde ni de la guerre, en fait, mais plutôt de la fin de la notion qu'il n'existerait qu'un seule monde (celui de la matière où nous vivons).
Ensuite, ...bah y'a tout un contexte religieux catholique (immortalité de Jésus, etc.) mais on peut très bien transposer les titres à quelque chose de beaucoup plus vaste que les religions, bien sûr.





Pour le 5e et 8e mouvements, j'ai encore quelques soucis de sons un peu droits qui sonnent vite éléctronique lorsque les notes sont très longues. Principalement à cause du vibrato égal en vitesse, pour le moment. Mais les prochaines versions de Synful permettront plus d'aisance à ce niveau.



Je me permet ici un lien vers une page en hommage au compositeur :


http://www.cslevine.com/2008/Messiaen.htm

Turangalîla Symphonie d'Olivier Messiaen, version Cubase : http://www.cslevine.com/2012/Turangalila.htm

utilisant Synful Orchestra, Pianoteq, Wivi Band, et Kontakt 2

stantor

membre non connecté
stantor
469 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 51

2 Posté le 07/02/2008 à 19:59:55Lien direct vers ce postSignaler un abus
Sympa :).

chicoche

membre non connecté
chicoche
11 posts au compteur
Nouvel AFfilié

Score contributif : 15

3 Posté le 28/10/2008 à 08:03:38Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bravo pour cette transcription, c'est une réussite!

musnoz

membre non connecté
musnoz
128 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 41

4 Posté le 28/10/2008 à 12:12:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour Monsieur Levine,

Félicitations pour ton ouvrage d'orfèvre !

C'est marrant, j'emprunte des directions similaires au sujet de mes choix en MAO : j''utilise avec bonheur PianoTeq, je suis arrivé à l'exacte même conclusion au sujet de l'éditeur de partitions de Cubase en comparaison avec celui de Logic qui exige un préformatage rédhibitoire (c'est donc le sujet d'un autre topic) et je louche sur Synful Orchestra. Le seul truc, c'est une lenteur du programmeur qui laisse non pas forcément dubitatif mais interrogatif sur l'avenir de ce génial instrument : radieux, imminent ou tortueux ?

Je suis sur Sibelius qui a l'air de très bien s'entendre avec Synful. J'attends avec impatience l'arrivée de Pro Tools 8 :D:

@+

« L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes. » (B. Russell)

F0f7

membre non connecté
F0f7
620 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 161

5 Posté le 10/11/2008 à 10:58:27Lien direct vers ce postSignaler un abus
On dirait un chat qui marche sur un clavier, c drole :pong:
La planche ne fait pas le surfeur

RaphRaymond

membre non connecté
RaphRaymond
7885 posts au compteur
Je poste, donc je suis

Score contributif : 1 851

6 Posté le 10/11/2008 à 11:05:57Lien direct vers ce postSignaler un abus
La transcription n'est pas mal du tout, très audacieuse en tout cas. Car c'est bien avec la musique contemporaine que les banques de samples ont le plus de mal. C'est du moins là qu'on entend vraiment leur défaut... Bon là j'en entends pas mal, un peu sur la flûte mais surtout le violon... Comme tu le dis, c'est "raide". Le violoncelle et le piano sont très bien par contre.
Pourrait-tu essayer de faire quelque chose de plus simple, une pièce de Bach, Mozart, Schubert...
Histoire de pouvoir en juger dans un autre contexte.

Raphaël Raymond, Compositeur, Arrangeur, Guitariste : http://www.raphaelraymond.fr 

cslevine

membre non connecté
cslevine
605 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 348

7 Posté le 02/01/2009 à 22:37:22Lien direct vers ce postSignaler un abus
Il y a quelques jours j'ai remixé le 3e mouvement, celui avec la clarinette. En effet il n'y avait pas de "respiration" entre les mesures, il "enchainait" comme ça en "se débarassant" du temps. Du coup il manquait le côté théatral qui est pourtant très important chez Messiaen ! On aurait dit du P.L.A. (nom d'un interprête que je vais pas citer).
J'ai "fixe" ce... bug.

Oui en effet très peu d'interprête savent intégrer aujourd'hui ce côté là, théatral. N'oublions pas que gosse, Messiaen s'amusait à récitrer tout Shakespeare debout sur la table devant son frérot.
et peu d'intérprêtent aussi, "voient" les couleurs et souvent "se débarassent" aussi vite des accords pourtant très colorés, en les enchainant illicos aux accords suivants.
Du coup on n'a plus des couleurs, on a de la bouillie, et du rythme. Dommage...
Si on joue Messiaen comme du Bartok ou du Strav il manque une grosse dimension. Voilà c'est dit.



+ Petite précision sur un point.
J'avais dit :

Citation : Juste pour la petite histoire : on a tendence à relier "Fin du Temps" avec le fait que Messiaen a écrit cette oeuvre en captivité, en camps de concentration en 1942, mais c'est un piège basique de catégorie A. Cela ne parle en rien de la fin du monde ni de la guerre, en fait, mais plutôt de la fin de la notion qu'il n'existerait qu'un seule monde (celui de la matière où nous vivons).




un reportage est passé sur Mezzo hier matin, où Messiaen a lui même décrit les conditions. Il y avait évidament beaucoup de souffrances, et il a composé cette oeuvre pour s'évader "des circonstances, de ses souffrances, et de lui même".
Mais je pense que mon analyse tout de même est bonne, concernant le fait que cette évasion spirituelle était vers un lieu "sans temps".
Même si c'était aussi, tout de même, pour la fin des temps de souffrance que tous enduraient.

Ceci dit, Messiaen tenait justement au titre "fin du temps".


Dans le 2e mouvement par exemple, je trouve qu'on peut très bien concevoir le "milieu", très lent, comme étant la longueur extrèmement pénible du moment présent dans la faim, le froid, les odeurs aussi, etc. sans savoir dans combien de temps (et même si...) tout cela finirait un jour.
et puis, au début et à la fin : Toute la phrase du milieu est jouée en accélérée. Comme l'expérience qu'en dehors du temps, toute cette attente n'est... en fait rien du tout ! Qu'une floppée de quelques notes et voilà tout !

ensuite, pour aller plus loin que mon analyse perso, Bien évidament se référer à ce qu'a écrit Messiaen sur son oeuvre.
Merci à lui pour avoir fait don de ces compléments d'explications. Pas essentiels, mais qui font toujours plaisir à ceux qui aiment.

Turangalîla Symphonie d'Olivier Messiaen, version Cubase : http://www.cslevine.com/2012/Turangalila.htm

utilisant Synful Orchestra, Pianoteq, Wivi Band, et Kontakt 2

cslevine

membre non connecté
cslevine
605 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 348

8 Posté le 27/05/2009 à 11:17:29Lien direct vers ce postSignaler un abus
Voici une petite vidéo de démonstration pour présenter le CD du Quatuor pour la Fin du Temps, entièrement joué avec Synful :

https://www.youtube.com/watch?v=MDA0YupbeT0


ainsi qu'un lien vers le CD mais qui ne va pas vraiment être à la vente (j'ai bien conscience que cela concerne une dixaine de connaisseurs) :


http://www.cslevine.com/cd2009A.htm

Turangalîla Symphonie d'Olivier Messiaen, version Cubase : http://www.cslevine.com/2012/Turangalila.htm

utilisant Synful Orchestra, Pianoteq, Wivi Band, et Kontakt 2

Revenir en haut de la page