Dryfe 18/04/2011

Yamaha CP30 : l'avis de Dryfe

« Etonnant! »
4

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Cadeau d'un pote, ce CP 30 dormait depuis des années dans un garage.
Il reprend du service au sein d'un groupe de métal progressif étrange, mélangeant du Magma, Tool, Messhugah,Neurosis.

Le Cp30 a un son vraiment unique: a mi chemin entre une clavinet et un Wurly, à mon gout.
Pas trop Rhodes.
C'est un piano electronique- il n'est pas néanmoins chaleureux, et ne tente pas de rivaliser avec un piano..
Il a son son quoi...

Il a beau être équipé de plusieurs banques de sons, la différence entre chacune des banques n'est pas "flagrante".Plutôt la déclinaison d'une même forme d'onde de base.
A noter qu'il souffle beaucoup: noise supressor de rigueur!

Je l'ai branché sur un JCM900, bardé d'effets: wah, fuzz, delay, et j'alterne son clair, disto.
Son son n'est pas facile à apprivoiser, il faut tenter moult combinaisons, mais sa personnalité se révèle très intéressante!
C'est la pièce maitresse de mon set:
En complément j'ai un DW8000 Korg, et bientôt le Nord electro.....bonjour le temps d'installation.

En gros, le CP30, c'est le clavier qui ne passe pas inaperçu!

ses points forts:
- le pitch,decay et trémolo qui permet de sculpter le son et de lui donner une personnalité très forte.
- Une grosse patate dans les graves, un tranchant qui lui permet d'avoir sa place dans un son d'ensemble très saturé.
- Un look et une robustesse à toute épreuve
- possibilité d'un dual/mono
- son prix ( env... 300 €
- une vraie personnalité.

ses points faibles:
- un toucher rude: ca muscle les doigts, mais on sent bien qu'on cuisine un vrai instrument
- son poids: un âne mort....

Pour avoir une idée précise du son: regardez cette vidéo: