Yamaha Arius YDP-162
+
Yamaha Arius YDP-162

Arius YDP-162, Piano numérique de la marque Yamaha appartenant à la série Arius.

Comparateur de prix
Petites annonces
Forums
  • Augmenter ou diminuer la taille du texte
  • Imprimer
Le Xav 09/11/2019

Yamaha Arius YDP-162 : l'avis de Le Xav

« Un piano numérique qui donne du plaisir ! »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail
Rapport qualité/prix : Excellent Cible : Tout public
Alors lui, c'est le piano que je souhaitais accessible à tous au salon (ayant également un home-studio bien fourni en claviers divers). Idéalement j'aurais bien acheté un piano droit acoustique Yamaha, style U3 mais, d'un ce n'est pas le même budget et de deux, je n'avais pas envie de devoir le faire accorder tous les 3 ou même 6 mois sous peine de sentir des notes qui frottent...
J'ai croisé lors de mes recherches ce Yamaha YDP 162 et là, ce fut pour moi le compromis idéal ! En fait, c'est le top, je ne le regrette absolument pas et passe tjrs autant de temps à jouer dessus avec réel plaisir tant au niveau des sensations que de la sonorité !

Au regard de son prix d'achat (1000€ lorsque je l'ai acheté (neuf) :

- il offre une sonorité riche et très convaincante : Les 2 premiers pianos acoustiques sont excellents, les piano électriques ainsi que les autres sons sont bons et font la blague.

- L'amplification est suffisante et avec 2x20W, même dans un grand salon de près de 80m², il n'est pas ridicule du tout et fait largement mieux que tous les autres dans cette gamme de prix !

- il bénéficie d'un toucher extrêmement agréable (bcp moins plastique et moue que sur mon Kronos par exemple) avec ses touches recouvertes d’Ivoire de synthèse, c'est subtil mais très agréable !

- il est class' sobre et beau.

Voilà, je précise tout de même que je ne suis pas un pianiste de formation classique et n'avais jamais vraiment pratiquer le piano sur un instrument acoustique. Cela dit, je pratique les claviers en tous genres (synthés, orgues, rhodes, wurli...) depuis plus de 30 ans et ai qd même une vague idée des sensations de toucher et de la sonorité de l'instrument acoustique.
Mais bon, je peux concevoir qu'un pianiste classique habitué à jouer sur un piano à queue trouvera surement plein de choses à redire... ;-)