pierrelaforge 22/06/2009

Rocktron Piranha : l'avis de pierrelaforge

5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Je mets 7/10 en raison de TROIS choses:
- Une boucle d'effets carrément inutilisable: en disto, elle dénature complètement le son en rajoutant du gain, c'est très étrange... On contournera ce problème en plaçant les effets de modulation après le Piranha (delay, chorus, flanger, réverbe), avant le poweramp, ça fonctionne très bien (à condition que ce soit du bon matos avec un bon bypass notamment). Par contre elle peut servir de BOOST! Vous n'insérez aucun effet mais vous enclenchez la boucle, ça poussera le volume de votre preset (peut être utile pour booster les cleans).
- L'inutilité de la fonction "global" (qui permet de modifier l'EQ sur l'ensemble des presets... mouais...); on a l'impression qu'ils cherchaient à caser un 8e bouton en façade, alors zou!! La fonction "global"! Même un bouton "mute" aurait été plus utile...
- Il manque un réglage de présence, d'où des sons un peu criards parfois en lead (il faut corriger ça avec une eq externe).

Autrement, le reste est très bien: deux 12AX7 réellement alimentées (ça chauffe!!), commandes MIDI avec 99 presets, mids paramétriques, deux distos (une disto "marshallesque" et une disto plus bourrin, plus "serrée", en "V" avec boost sur les basses & les aigus), construction fiable "made in US" (on s'en aperçoit quand on ouvre l'engin pour changer les lampes).

UTILISATION

Utilisation très facile, comme sur une tête d'ampli, avec les mids paramétriques en plus. Ça a été un vrai plaisir pour moi après m'être fait chier pendant deux ans sur les réglages monstrueusement complexes du Voodu Valve (qu'on modifie à chaque fois qu'on joue en fonction de l'humeur du jour...).

Donc 10/10, impec de ce côté là.

A noter: les "mids paramétriques" peuvent être aussi utilisés:
- comme un réglage supplémentaire de basses (ils descendent jusqu'à 250Hz, donc pratique pour booster les graves sur les sons clairs ou les distos grasses);
- comme un réglage de présence en réglant la fréquence au-dessus de 5kHz; pratique pour enlever le côté un peu "criard" de la disto moderne, pour les leads notamment, mais du coup on ne peut plus agir sur les mids.
-> C'est donc beaucoup plus qu'un réglage de mids!

A utiliser avec un poweramp à LAMPES pour que le Piranha puisse s'exprimer.

SONORITÉS

Alors un petit point sur les lampes du Piranha: c'est le seul préampli de chez Rocktron à être équipé de lampes vraiment alimentées (le Voodu & le Prophesy ont une 12AX7 alimentée en 9V seulement, et avant le DSP; elle n'a donc aucun rôle dans la distorsion mais seulement sur la compression du son):
- une 12AX7 qui gère le signal avant la disto (disons le son clair pour simplifier) -c'est la 2e quand on regarde le Piranha de face.
- une 12AX7 qui "participe" à la distorsion (mais évidemment, pour atteindre de tels niveaux de gain avec une seule lampe, il y a une partie clipping à diodes) -c'est la 1ère quand on regarde le preamp de face.

Le son du Piranha provient donc VRAIMENT de ces deux lampes, du moins en partie (je dirais à 10-15%): on a donc bien ces cleans "chauds" (j'adore les cleans du Piranha!!!) et ces distorsions qui crépitent, comme sur les amplis à lampes. On sent très nettement la différence avec le Voodu par exemple, qui sonne plus "numérique" (surtout quand on pousse l'input lvl) tout en ayant le même grain: le grain "Rocktron" (ce léger "dzzz" dans les aigus, un peu comme sur le Recto de Mesa). Je me suis amusé à improviser avec le Voodu pendant qu'un pote jouait une rythmique sur le Piranha (avec pédale chorus/delay H2O); la différence de chaleur est SIDERANTE!! Le Piranha est bien plus chaud, le Voodu plus numérique & artificiel (mais bon, les effets intégrés permettent de rattraper le tout, notamment en lead).

Bon, notons quand même que le Piranha n'est pas non plus un VRAI preamp 100% lampes comme le Peavey Rockmaster ou le Triaxis (qui ont bien plus de lampes et une impédance de sortie bien supérieure: 150 ohms pour le Piranha, 20kohms pour le Peavey, 47kOhms pour le TriAxis). Cela s'entend notamment sur la disto dite "moderne" (diode clignotante): ça sonne beaucoup moins "tubes" que la première, avec un côté un peu criard et un son "carré dans les coins" (comme si le son était concentré au centre du spectre, et... ben... carré dans les coins héhé). La première disto, en revanche, sonne bien plus "tubes" et se rapproche de ce qu'on peut obtenir avec un Marshall JCM boosté aux hormones de TS9 (grâce à l'INPUT LEVEL en façade du Piranha qui agit comme un boost).

A noter: sonne bien mieux à fort volume (output level au moins à la moitié) et avec un haut niveau d'entrée (input level entre 2h et 3h). Précisons: j'ai lu dans d'autres critiques ci-dessous que le Piranha n'avait pas une grosse réserve de gain... Attention: il faut voir qu'il y a DEUX gains dans le Piranha!!
- un "pre-gain" en entrée (le potard "Input level" en façade, qui agit comme un boost, un peu comme si on utilisait une TS9 sur le canal disto d'un ampli full tubes);
- un "gain" normal dans le menu (le potard "gain").
Cela dépend du niveau de sortie des micros de votre guitare, mais perso j'aime bien monter l'input level jusqu'à 2-3h; là on gagne énormément en gain & en gras (et en compression également...).
Sons clairs: 9/10 (personne n'est parfait!)
Disto 1: 8.5/10
Disto 2: 7/10 (après je n'utilise peut-être pas les bons réglages... à suivre)
______________________________
NOTE MOYENNE: 8/10
**EDIT: je mets 9/10 car j'ai trouvé comment obtenir d'excellentes distos avec le Piranha, y compris avec la disto moderne: il faut une pédale d'eq externe. Prenez une pédale 10 bandes (plutôt que 7) pour pouvoir agir sur les basses (80-300Hz) & les aigus (autour de 2-3kHz). Et là: THE sound is yours!**

AVIS GLOBAL

Je l'ai depuis un mois; j'ai été déboussolé au départ par le côté un peu "sec" & la dynamique, mais je sortais de deux ans avec le Voodu Valve (ce preamp m'avait habitué à une groooose compression et des tonnes d'effets); mais au final, on en revient aux fondamentaux: un bon son de base, avec de la DYNAMIQUE, comme sur une tête d'ampli. Car c'est ça en fait: le Piranha EST et SONNE comme une sorte de "mini-tête hybride".

Un peu dérouté donc au début, je suis de plus en plus conquis par ce preamp qui n'est pas aussi "plug & play" qu'il en a l'air (enfin déjà plus que le Voodu!!). Il faut un peu de temps pour trouver ce qui fonctionne, notamment sur la fréquence des mids: pour les grosses rythmiques je coupe légèrement les mids (eh oui, contrairement à ce qu'on lit ici ou là sur le net, en disto il faut COUPER les mids du Piranha, entre 500 et 800Hz je dirais).

Rapport qualité prix: je l'ai eu à 300€ environ, c'est correct; je pense qu'un tel engin devrait tourner autour de 250€ aujourd'hui (les sonorités ont un peu vieilli, notamment la disto 2, et puis cette boucle d'effets inutilisable...).
**EDIT du 03/03/2009: j'ai enfin trouvé ce qui manquait au Piranha... C'est une pédale d'eq externe! Avec une pédale 10 bandes (j'ai pris une MXR KRK) et quelques réglages fins (notamment sur la présence et les infra-basses), les sons du préamp deviennent bien plus subtils, plus soignés & plus pros. Là je peux le dire: avec le matériel approprié, ce préampli est une TUERIE!!!!**

PS = et n'oubliez pas: ce Piranha a besoin d'une amplification à lampes. Pas de transos.