Prise de Son & Mixage
Techniques du Son Prise de Son & Mixage

Si un bon mixage doit pouvoir s'appuyer sur de bonnes prises de son, il dépend aussi grandement des décision qui sont prises à ce stade. Le choix des micros, leur placement sont autant de paramètres qui influeront sur le projet, avant même que le mixeur ne dégaine EQ, compresseurs et réverbs pour mixer les pistes en un tout cohérent.

  • J'aime
  • Tweet
  • Mail

[Bien débuter] De l'art du dialogue - 1ère partie

 
  • Signaler un abus
AuteursMessages

Nantho

membre non connecté
Nantho
3519 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 40

1 Posté le 21/06/2018 à 17:17:14Lien direct vers ce postSignaler un abus
Le guide de l’enregistrement - 83e partie
Avant de nous attaquer à un nouveau "pavé" de ce guide de l'enregistrement, je vous propose cette semaine un épisode qui m'a été inspiré par certains commentaires rencontrés lors des chapitres précédents…

Lire l'article
 


Ce thread a été créé automatiquement suite à la publication d'un article. N'hésitez pas à poster vos commentaires ici !

Matthieu 91

membre non connecté
Matthieu 91
70 posts au compteur
Posteur AFfranchi

2 Posté le 21/06/2018 à 20:48:07Lien direct vers ce postSignaler un abus
Superbe article.

L'autre méthode que j'aime bien quand la discutions est pas possible est la prise double. Si l'artiste reste butter lui faire écouter le deux à l'aveugle. Sinon lui faire écouter les deux.

Mais c'est vrai qie la discutions est trop souvent négligé (de ma modeste expérience) par l'artiste ou l'inge son... Je pourrait même poussé le vis des artistes qui ce refere plus sur le budget dépenser que le studio en lui même. Malheuresment pour la plupart le budget reste quand même important (c'est normale, on a pas tous les moyens a ralonge), mais je pense que le choix doit aussi s'orienter par rapports aux CV, de l'ingé son. C'est pourquoi je conseille toujours aux zicos, de ce renseigner sur le studio et l'inge son avec qui ils vont travailler. On trouve suffisamment de source sur internet et sinon pourquoi pas se déplacer et posé des questions de vive voix: quel style musical, artiste qu'il a enregistré, matériel utilisé, si il bosse en numérique ou analogique... toutes ce qui vous préoccupe pour l'enregistrement.

Mat

kosmix

membre connecté
kosmix
13073 posts au compteur
Drogué à l'AFéine

Score contributif : 1 926

3 Posté le 21/06/2018 à 23:45:53Lien direct vers ce postSignaler un abus
Très bon article, plein de bon sens. Déjà au sein d'un groupe l'aspect social est primordial, sans ça rien ne peut fonctionner. C'est pareil en studio, il s'agit d'une équipe et la communication doit fonctionner parfaitement sinon ça peut bloquer.

« J'ai tellement faim que je pourrais bouffer un légume »

Al Bundy

kingchubby

membre non connecté
kingchubby
666 posts au compteur
Posteur AFfolé

Score contributif : 65

4 Posté le 22/06/2018 à 14:27:40Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de Matthieu 91 :
Superbe article.

L'autre méthode que j'aime bien quand la discutions est pas possible est la prise double. Si l'artiste reste butter lui faire écouter le deux à l'aveugle. Sinon lui faire écouter les deux.

Mais c'est vrai qie la discutions est trop souvent négligé (de ma modeste expérience) par l'artiste ou l'inge son... Je pourrait même poussé le vis des artistes qui ce refere plus sur le budget dépenser que le studio en lui même. Malheuresment pour la plupart le budget reste quand même important (c'est normale, on a pas tous les moyens a ralonge), mais je pense que le choix doit aussi s'orienter par rapports aux CV, de l'ingé son. C'est pourquoi je conseille toujours aux zicos, de ce renseigner sur le studio et l'inge son avec qui ils vont travailler. On trouve suffisamment de source sur internet et sinon pourquoi pas se déplacer et posé des questions de vive voix: quel style musical, artiste qu'il a enregistré, matériel utilisé, si il bosse en numérique ou analogique... toutes ce qui vous préoccupe pour l'enregistrement.

Mat


sa pik les zieus!!

patachew

membre non connecté
patachew
2486 posts au compteur
AFicionado

Score contributif : 1 107

5 Posté le 22/06/2018 à 15:59:00Lien direct vers ce postSignaler un abus

taie maichand sa pouré aitre pir

Matthieu 91

membre non connecté
Matthieu 91
70 posts au compteur
Posteur AFfranchi

6 Posté le 23/06/2018 à 01:08:45Lien direct vers ce postSignaler un abus
Citation de kingchubby :
Citation de Matthieu 91 :
Superbe article.

L'autre méthode que j'aime bien quand la discutions est pas possible est la prise double. Si l'artiste reste butter lui faire écouter le deux à l'aveugle. Sinon lui faire écouter les deux.

Mais c'est vrai qie la discutions est trop souvent négligé (de ma modeste expérience) par l'artiste ou l'inge son... Je pourrait même poussé le vis des artistes qui ce refere plus sur le budget dépenser que le studio en lui même. Malheuresment pour la plupart le budget reste quand même important (c'est normale, on a pas tous les moyens a ralonge), mais je pense que le choix doit aussi s'orienter par rapports aux CV, de l'ingé son. C'est pourquoi je conseille toujours aux zicos, de ce renseigner sur le studio et l'inge son avec qui ils vont travailler. On trouve suffisamment de source sur internet et sinon pourquoi pas se déplacer et posé des questions de vive voix: quel style musical, artiste qu'il a enregistré, matériel utilisé, si il bosse en numérique ou analogique... toutes ce qui vous préoccupe pour l'enregistrement.

Mat


sa pik les zieus!!


Ok je suis pas un génie de l'orthographe, mais (a mon humble avis), sa reste lisible et compréhensible (pas de langage SMS, ....), allors oui certe y surment des fautes,... mais bon, on est pas tous nés avec avec le dico imprimé dans le cerveau... un peu de tolérance serait la bienvenue... si c'est juste pour faire ce genre de remarque non constructif c'est plutôt assez primitifs et innutile....

Mat

BIRAUD Frederic

membre non connecté
BIRAUD Frederic
279 posts au compteur
Posteur AFfamé

Score contributif : 736

7 Posté le 23/06/2018 à 03:03:27Lien direct vers ce postSignaler un abus
Tres bon article.
Ca me fait penser qu'il faut que je regarde si je suis à jour concernant le renouvellement de mon permis de chasse...
Parce que... dans mon CV, c'est exprimé clairement :
Musicien/producteur, ouvert à tout changement de style en cours de style, permis de chasse à jour, accepte de regler ses differents artistiques à coups de pelles.
Mais bon apres, faut avoir ses papiers à jour aussi...

Jesus-Régis Abdul Kthulhu Alhazred

membre non connecté
Jesus-Régis Abdul Kthulhu Alhazred
194 posts au compteur
Posteur AFfiné

Score contributif : 225

8 Posté le 23/06/2018 à 07:21:10Lien direct vers ce postSignaler un abus
Bonjour. Article cool.

[ Dernière édition du message le 24/06/2018 à 15:18:20 ]

Will Zégal

membre non connecté
Will Zégal
55829 posts au compteur
Will Zégal

Score contributif : 5 662Cet utilisateur possède un compte compos

9 Posté le 27/06/2018 à 09:21:39Lien direct vers ce postSignaler un abus
Très bon article. La discussion est un truc essentiel dans tous le processus de production. Et pas seulement pour les choix immédiats.

Evidemment, il faut que chacun soit sur la même longueur d'onde en ce qui concerne le projet, ses buts, etc. Pour cela, il ne faut pas hésiter à souvent reformuler les idées des différents participants histoire d'être sur que tout le monde s'est bien compris.
Pour être clair, il s'agit de résumer avec ses propres mots ce qu'on a compris des attentes de chacun. Cela permet souvent d'éviter les malentendus et de clarifier certains aspects. Et aussi de soulever d'éventuels problèmes que l'on peut voir.

Je pense que c'est bien aussi de faire un point de temps en temps.

La prod sur laquelle je travaille actuellement a pris un bon mois de retard. Il y a quelques séances, je me retrouve avec mon client chez qui je sentais un certain malaise depuis quelques jours. J'ai donc commencé la séance en lui demandant comment il se sentait et ce qu'il pensait du projet. ça lui a permis de lâcher ses craintes, ça m'a permis de le rassurer et de lui faire comprendre les sources du retard, en grande partie liées à lui-même et en grande partie liée au fait que le projet est devenu beaucoup plus ambitieux au fur et à mesure de sa réalisation (orchestrations, recherches sonores plus poussées, expérimentations...)

On a ensuite fait un point sur l'avancement, morceau par morceau, refait un planning et il a été pleinement rassuré et a retrouvé son enthousiasme. On a pu reprendre le boulot sereinement et dans la créativité et l'enthousiasme, sans pression inutile.

Un autre truc selon mon expérience : autant il n'est pas nécessaire (voire il est contre-productif) que tout le monde soit impliqué dans tout, autant il est souvent souhaitable de faire le point avec tous les participants. Je me rappelle d'un enregistrement en studio où le bassiste est monté en tension pendant une journée, devenant de plus en plus irrité, tendu, puis acerbe... et foutait donc une très mauvaise ambiance.

Jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'il flippait de l'avancement du projet parce qu'il n'était pas là la veille au soir quand la prod avait décidé d'accorder deux jours de studio supplémentaire. Il s'énervait qu'on puisse prendre le temps de refaire des prises alors qu'il était persuadé qu'on devait terminer le mixage ce jour là.

De fait, quand on sent une tension, la plupart du temps, il vaut mieux crever l'abcès au plus vite. Des fois, c'est simplement un élément extérieur (par exemple dans la vie personnelle de quelqu'un) et le fait de mettre les choses sur la table permet à la personne de se rendre compte qu'elle est en train de pourrir tout le monde pour des raisons n'ayant rien à voir avec le travail. Des fois, ce sont simplement les angoisses du musicien sur ses propres capacités qui le conduisent à être tendu.

Nantho

membre non connecté
Nantho
3519 posts au compteur
Rédacteur

Score contributif : 40

10 Posté le 27/06/2018 à 11:34:11Lien direct vers ce postSignaler un abus
+1000 !
Revenir en haut de la page