Comparateur de prix
Petites annonces
Jx3 26/04/2013

M.F.B. Dominion X : l'avis de Jx3

« SYNTHE GEANT »
5

  • J'aime
  • Tweet
  • Partager
  • Mail
Rapport qualité/prix : Mauvais
J'ai annulé mon premier avis, que j'avais fait à la va vite, et très médiocrement.
En réalité cet expandeur est tellement complet que la tâche s'avère très ardue.

Le principe de cet avis est une traduction du très bon site "great synthezisers", arrangé un peu à ma sauce, car il est parfait, très explicite, et je suis en totale adéquation avec ce qui est dit.

Donc, prenez le comme une source informative, qui peut faire même office de mode d'emploi



UTILISATION

voir plus bas

SONORITÉS

voir plus bas

AVIS GLOBAL



Le Dominion X combine synthèse analogique, implémentation Midi avancée, et fonctions modulaires. Il est une combinaison du Minimoog (3 VCO), de l' ARP2600 (entrées CV et de nombreuses possibilités de modulation) et de l'Oscar (filtres multimodes) ... l'ensemble pour 800 euros, et - le plus important- un SON!


En termes de qualité de fabrication , le Dominion X est bien fait. Les potards sont un peu trop proches les uns des autres, et ils vacillent un peu sur leurs axes... l'un des seules critiques que l'on puisse en terme de hardware. Cela étant dit, il n'y a pas grand-chose à lui reprocher! Les potentiomètres sont de haute qualité, vissés directement sur le boîtier. Les épaisses parois en bois donnent au Dominion X un caractère vintage, c'est la mode faut dire...

Le Dominion X est livré avec un manuel d'utilisation en allemand (environ 17 pages), dont la traduction est téléchargeable sur le site. Il est bien fait, et indispensable car certaines fonctions nécessitent absolument de s'y référer, par exemple certains boutons poussoirs avec leds de couleurs différentes correspondants à des fonctionnalités précises. Ca ne s'improvise pas...

Une fois que vous avez lu les instructions de prise en main (20 secondes), et le manuel utilisateur (5-10 minutes) et une fois que vous avez trouvé l'angle parfait pour votre Dominion X (qui pourrait prendre encore 20 secondes), vous serez probablement bouche bée. Certaines caractéristiques étonnantes vont s'ouvrir à vous, et vous allez réaliser que le Dominion X est un petit monstre.

Le Dominion X propose:

* 3 VCO avec triangle, dent de scie, impulsion (PWM) et modulation en anneau (!)
* 1 VCF avec 6 types de filtres (LP1, LP2, LP3, BP, HP et Notch)
* 2 ENV (ADSR) pour VCF et VCA
* 3 LFO (LFO 2 principaux avec Sample & Hold et un troisième, spécial MOD LFO)
* Noise, Glide et programmation étendue de la vélocité dans un menu spécifique
* Possibilités très complète de modulation, synchronisation, FM, menu MIDI
* Prise INSERT qui agit un comme un AUx sur une table de mixage : injectez un effet, signal, disto.. dans le circuit audio du Mfb
* CV / GATE IN et entrées de commande CV supplémentaires
* MIDI IN / OUT / THRU
* Audio In / Out
* 128 mémoires déclinées en 4 banks de A à D (A01 - D32)

Les oscillateurs :

Chaque VCO possède les ondes triangle, en dents de scie, à impulsions (avec PWM), un modulateur en anneau dédié (VCO 1 <> 2, VCO 2 <> 3 et VCO 3 <> 2), et la possibilité de mise en forme d'onde (par MIDI). La largeur d'impulsion peut être réglée manuellement ou peut être modulé par le LFO 1. La largeur d'impulsion est comprise entre 50 et 95%.

Un selecteur d'octave (32 ", 16", 8 "et 4") fait également partie de la section de l'oscillateur, ainsi qu'un potard dédié aux intervalles par demi tons non crantés (-6 à + 6 pour VCO1 et -12 à +12 pour VCO2 et 3)

Une autre caractéristique particulière du Dominion X est le "bidouillage d'ondes" :

"Dominion X offre trois oscillateurs pour une flexibilité maximale. Chaque forme d'onde peut varier en symétrie. Outre la modification de la largeur d'impulsion , vous pouvez également activer en permanence une dent de scie dans un triangle et un triangle dans une sine ». (Source: http://mfberlin.de)


Les VCO :

Cela nous amène aux six déclinaisons suivantes qui présentent l'ensemble les possibilités de modulation du VCO. Ils sont responsables du petit monstre qu'est le Dominion :

Premièrement: La section Mod VCO - routage multi-modulations avec les "itinéraires" suivants:

* Level: modulation du volume de VCO par LFO1
* Pitch1: modulation de la hauteur de VCO par LFO1
* Pitch2: modulation de la hauteur VCO par LFO2
* ADSR1: modulation de la hauteur VCO par ADSR1
* PWM: Pulse Width Modulation par LFO1
* PW: réglage de la largeur d'impulsion manuel via le bouton du VCO Mod

Cette section possède un potentiel sonore considérable. Quelques exemples :

>> modulation de hauteur minimum par LFO 1, LFO 2 ou ADSR,
>> modulations octave bidirectionnelle de deux VCO par LFO1 et 2,
>> modulations de fréquence drastiques par les LFO (à vitesse haute fréquence),
>> évolution sonore constante par mélange d'un des VCO qui module le volume d'un (ou plusieurs) des autres oscillateurs ... ce ne sont que quelques exemples

Deuxièmement: Le Mod LFO dédié (3ème LFO) - ce sinus LFO fonctionne en combinaison avec la molette de modulation d'un clavier et peut dynamiquement attaquer le VCO, VCF et VCA, entres autres.

* VCO: contrôle la modulation des 3 oscillateurs
* VCO2: commande de modulation de l'oscillateur 2 (comme son nom l'indique ...)
* VCO2 +3: commande de modulation de l'oscillateur 2 et 3 (...)

Le Mod LFO dédié (3ème LFO)

Le Mod LFO peut également influer sur la VCF et VCA, mais concentrons nous sur les oscillateurs. La vitesse du LFO est réglable manuellement. En tournant le potentiomètre «Rate» complètement à gauche le LFO est desactivé . Dans cette position, les mouvements de la molette de modulation elle même deviennent sources de tension de commande. Et sur chacune des modulation siouplait. Et là Mr Manfred, tu déchires!!

Troisièmement: La section de synchronisation - synchronisation des oscillateurs

* VCO2 (synchronisé à VCO1)
* VCO3 (synchronisé à VCO1)
* VCO2 +3 (les deux VCO sont synchronisés VCO1)

Comme vous pouvez le voir, VCO1 est toujours utilisé comme oscillateur maître. Cependant, il peut être remplacé par n'importe quel signal rattaché à la prise SYNC dans la zone de patch.

Quatrièmement: La Section FM - modulation de fréquence par VCO 3

* VCO 1 (modulé par VCO3, comme je l'ai dit ...)
* VCO2 (...)
* VCO 1 2 (...)

Il s'agit, en d'autres termes, d'un CrossMod (l'une des grandes caractéristiques du Roland Jupiter-8, soit dit en passant). Comme dans la section FM, il est possible de remplacer VCO3 par un signal externe connecté à la prise VCO FM.

Cinquièmement: les affectations de vitesse de modulations comprennent jusqu'à onze destinations de modulation

* VCO (contrôle de la symétrie de la forme d'onde VCO)
* ADSR (contrôles des temps d'enveloppe, et donc aussi de ADSR1, qui peuvent être utilisés pour la modulation VCO)
* LFO (contrôle de la vitesse du LFO 1/2, les deux pouvant affecter la hauteur des oscillateurs)

Les autres destinations de modulation de vitesse affectent la fréquence du filtre, la résonance du filtre, VCA et la profondeur de modulation de l'enveloppe de filtre ... mais restons concentrés sur la section VCO.

Sixièmement: MIDI et CV contrôle

Les entrées CV sont particulièrement intéressantes. Chaque VCO possède sa propre entrée CV. Par conséquent, les oscillateurs peuvent être facilement combinés avec d'autres synthétiseurs analogiques comme un système Doepfer modulaire, un autre synthétiseur MFB (Megazwerg, pour ne pas le nommer), un module Eurorack (LFO externes, ADSRs, d'autres VCO, ...) ou tout séquenceur matériel analogique , peu importe.

Pour résumer, les entrées CV de l'oscillateur sont habilement routés. Si seulement CV VCO1 est connecté, tous les autres VCO sont automatiquement liés. Ainsi, une seule connection CV/GATE suffit à faire fonctionner le Dominion X correctement. Mais bien sûr, vous pouvez avoir faire des combinaisons bien plus compliquées en contrôlant individuellement chaque oscillateur à votre sauce avec divers modules, comme mentionné ci-dessus.


Le filtre

Un ensemble si complet d'oscillateurs combinés avec de vastes possibilités de modulation nécessite un filtre à la hauteur. Ou en d'autres termes: un filtre passe-bas 24dB ordinaire serait perfidie...

Bien sûr, ce n'est pas le cas. Le filtre multimode du Dominion X est monumental. Il propose six modes de fonctionnement:

* LP1 (24dB passe-bas, il est là ...!)
* LP2 (18dB passe-bas, la résonance augmente en fonction des paramètres de rétroaction)
* LP3 (12dB passe-bas)
* BP (passband 12dB)
* Notch (12dB coupe-bande)
* HP (passe haut 12dB )

Dominion X SED a une conception de filtre interne légèrement différent, j'en parlerai plus bas (c'est celui que je possède)
.
Comme déjà mentionné, le filtre est de pure qualité audio. Il est extrêmement expressif, rugueux, sauvage, analogique. Mais arrivent les options de modulations du filtre :

Le FCV peut être modulé comme suit:

* Suivi clavier (0%, 50%, 100%)
* ADSR (+ / -)
* LFO 1/2 et VCO 2/3
* Via Mod LFO (et donc en position complètement à gauche, les mouvements de la molette de modulation eux-mêmes)
* VCF CV IN
* Vitesse (+ / -)
Un détail de taille. La sortie du filtre est réacheminé à l'entrée du filtre (FEEDBACK), qui peut vous donner un son saturé et agressif, et progressif. Combine du bon vieux Minimoog , en connectant simplement sa propre sortie à l'entrée. Ici c'est la même chose, 40 ans plus tard, avec l'avantage de la progressivité puisque c'est un potard.


Deux LFO principaux (LFO1 / 2)

Nous avons déjà discuté du VCO Mod LFO, alors maintenant nous pouvons nous concentrer sur les deux LFO principaux. Chaque LFO offre 6 (!) formes d'onde (y compris sample & hold) et peut être commuté sur un coup-mode pour émuler une simple enveloppe.

La petite LED multicolore de LFO1 / 2 fournit des informations sur la façon dont chaque LFO est déclenchée.

* Off LED (LFO classique)
* LED verte (redéclenché à chaque nouvelle note)
* LED rouge (en roue libre, changements de fréquence en fonction de la tessiture du clavier)
* LED rouge / verte (redéclenché à chaque nouvelle note, les changements de fréquence en fonction de la tessiture du clavier)

Petite précision, sur le changement de fréquence en fonction du clavier, plus on part dans les aiguës, plus la vitesse du LFO augmente. C'est très sympa. Et original...

Les deux LFO principaux (LFO1 / 2)

Le contrôle de la vitesse du LFO est possible via la vélocité (de -63 à 63 et donc positif ou négatif). Nous avons également cette fonctionnalité dans le merveilleux Yamaha CS-80 ... et dans le nouveau GRP A4.

LE SON (enfin...)

Le Dominion X a un potentiel énorme. Non, vraiment, ce terme s'applique vraiment dans ce cas, ce n'est pas qu'une image . Faisons le point (la synthèse ?) :

3 VCO, 3 LFO, un filtre multi-mode 6 voies ... l'architecture sonore de base est imposante en soi. Ce qui nous surprend, c'est l'ambiance rude, analogique du Dominion X et sa flexibilité sonore.

Avec ses 3 oscillateurs, le moins que l'on puisse attendre du Dominion son de basses massives et puissantes.? Sans aucun doute, tout y passe : les infras, les "wooble", les basses avec oscillateurs légèrement désaccordés, les émulations de contre basses, electro, hip hop, jazzy, old school, modernes... oui oui oui.

Que diriez-vous des sons de leads aériens doux (de préférence avec un VCO seulement)? les sons typiques de la musique de danse (oscillateurs en quintes et quartes plus une octave supplémentaire)? les sonorités électroniques tout aussi typiques Vince Clarke (de grâce à la CVMO FM , Filter FM, RingMod, S / H et plus)? ... Le répertoire est pratiquement infini. Ce petit synthé a de quoi impressionner.

Le Dominion X peut tenir la dragée haute aux modèles de prestige et autres objets de collection hors de prix aujourd'hui.

Si vous cherchez un instrument électronique de haute volée à budget correct, le Dominion tape dans le mille. Configuration ultime : un multi effets, un outil d'enregistrement simple, un séquenceur analogique, une petite palette de modules style Eurorack , (LFO, certains filtres, VC Pan ...), un clavier maître (un synthétiseur polyphonique, style MophoX4 de DSI) et en centre névralgique le Dominion X.

Rien ne manque ici du point de vue analogique. Et tout cela sans beaucoup de tracasseries, parce que la programmation est facile (grâce notamment à la taille très gérable du Dominion, ). Et vous pouvez toujours enregistrer (ou ramener à la vie) ces créations sonores merveilleuses avec les 128 mémoires ...

Dans l'ensemble, le Dominion X est une révélation. Un tel synthétiseur si compact (et étonnamment polyvalent) à 3 VCO est unique aujourd'hui. Une machine fantastique pour ceux qui se focalisent sur l'expression sonore et la flexibilité - le cœur de la musique - par opposition aux effets flashy des grands synthés. Certains collectionneurs de synthétiseur peuvent s'arrêter et réfléchir un peu...



Petite liste de souhaits

Il ya trois choses (selon moi) qui rendraient le Dominion X encore plus parfait :

* Une sortie stéréo et avec gestion de la panoramique

Note: Les craquements, évoqués évoqués sur la première série des Dominion, sont maintenant éliminés avec la version 1.5 du logiciel Et il ya une maintenant possibilité de passer le LFO et les enveloppes ADSRs en mode lents, impossibles sur la première version

* Les boutons devraient être réduits de deux tiers de leur taille actuelles (ils seraient toujours utilisable). Cela simplifierait le processus de travail. Et ils ne devraient pas bouger sur leurs axes ...


Plus récemment, il ya une deuxième version de l'instrument, le Dominion X SED. Il a une conception de filtre légèrement différent (et c'est un peu plus cher). Le 24dB et 18dB LPF du filtre multimode origine ont été remplacés par un filtre passe-bas SED 24dB et 12dB. Pas de grande différence, pour être franc. C'est juste que le X SED Dominion se rapproche plus du son millésime Roland pré 80'. La conception du filtre de SED est un filtre analogique discret avec des transistors.

Conclusion

Le Dominion X est un synthétiseur analo qui respire l'aboutissement des années de travail de Manfred Fricke, l'arrivée à maturité d'un concepteur toujours attaché à la sonorité, et aujourd'hui également à la qualité de fabrication ce qui n'était pas forcément le cas auparavant.

Pour synthétiser (...) très polyvalent, poussant à l'expérimentation sonore, et capable de tous les sons classiques de ses vaillants ancêtres..

Le Dominion X est l'instrument pour les utilisateurs pointilleux amoureux du son analogique qui veulent se concentrer sur l'essentiel. Ceux qui veulent faire de la musique, travailler de manière créative, ajouter de l'expression à leurs idées musicales, tout cela avec l'aide d'un seul instrument. Pour ceux avec un espace limité ou un budget limité. Qui, néanmoins, ne veulent pas sacrifier les sons analogiques de haute qualité. MFB a créé l'impossible.

Le Dominion X / X SED est une nouvelle étape importante de la nouvelle ère du synthétiseur analogique